Vous souhaitez devenir propriétaire ? Comme la plupart des Français qui réalisent un projet immobilier, vous allez avoir besoin d’un prêt pour le financer. Pour ce faire, vous allez donc devoir comparer les offres de différentes banques, pour espérer obtenir le meilleur taux immobilier aux meilleures conditions.

Une question se pose alors : devez-vous privilégier une banque nationale ou une banque régionale ? Pour vous aider, on vous liste les principales différences entre ces deux types de banque.

Sur le même sujet, retrouvez notre comparatif des meilleures banques en ligne !

Les banques nationales et leurs spécificités

Il existe deux types de banques nationales :

  • les banques centrales nationales (BCN)
  • et les banques commerciales.

Les BCN de chaque pays membre de l’UE sont soumises aux directives de la Banque Centrale Européenne. Leur rôle est d’assurer la stabilité financière des pays appartenant à la zone euro, la mise en circulation de la monnaie et les prêts d’argent aux banques commerciales. Ces banques n’ont donc pas vocation à prêter de l’argent aux particuliers : c’est le rôle des banques nationales commerciales.

Ces banques sont en réalité des groupes bancaires nationaux qui possèdent un réseau d’agences réparties sur l’ensemble du territoire national. On en compte actuellement 6, qui représentent à elles seules 80 % des comptes courants détenus par les résidents de l’Hexagone :

  • la BNP Paribas,
  • les banques du groupes BPCE,
  • Le Crédit Agricole,
  • Crédit Mutuel-CIC,
  • la Société Générale,
  • et la Banque Postale.

Pour garantir leurs prêts, ces banques nationales passent toutes par le Crédit Logement.

Si tous les clients peuvent ouvrir un compte dans ces banques, elles sont particulièrement intéressantes pour ceux qui se déplacent régulièrement, travaillent ou vivent à la frontière ou entre deux régions.

Les avantages des banques nationales

En matière de prêt immobilier, les banques nationales permettent un traitement des dossiers unifié, avec une grille de taux applicable partout en France. 

Les inconvénients des banques nationales

De par leur réseau unifié, les banques nationales offrent moins de possibilités de comparer les taux, puisque toutes les agences d’une même banque vous proposeront le même taux quelle que soit la ville ou la région où vous faites votre demande.

A lire aussi : quelles sont les meilleures néobanques, leurs avantages et leurs inconvénients par rapport aux banques traditionnelles ?

Les banques régionales et leurs spécificités

Il existe une multitude de banques régionales en France. Elles sont rattachées à des organismes de garantie spécifiques pour leurs prêts.

Certaines sont des banques indépendantes (Banque Courtois, Banque de Bretagne, Banque de Savoie, Banque Martin-Maurel), tandis que d’autres appartiennent à un réseau mutualiste, à l’image des banques régionales du Crédit Mutuel ou du crédit Agricole. Ces banques mutualistes, d’ailleurs majoritaires, peuvent avoir un fonctionnement différent, par exemple, avec la possibilité d’acheter des parts sociales. Dans certains cas, l’achat de parts sociales peut même constituer une contrepartie obligatoire pour pouvoir souscrire un prêt auprès de ces banques. Dans tous les cas, les banques mutualistes ne cherchent pas à réaliser des profits pour les investisseurs, puisqu’elles n’ont techniquement pas d’actionnaire.

Du côté des banques indépendantes, c’est tout l’inverse : l’ensemble des décisions sont prises par les actionnaires.

Les avantages d’une banque régionale

Passer par une banque régionale présente de nombreux avantages. D’abord, il faut savoir que ces banques n’ont pas de contraintes à l’échelle nationale. Cela signifie que le circuit de décision concernant votre demande de prêt immobilier est beaucoup plus court. Pas de siège central, moins de décisionnaires, moins d’interlocuteurs, cela signifie souvent un délai raccourci pour l’obtention de votre offre de prêt ! Et donc moins de stress pour vous.

Passer par une banque régionale permet également de bénéficier d’un service plus personnalisé grâce à une meilleure vision de votre projet. Comme la banque œuvre dans sa région et sa région uniquement, les conseillers ont une parfaite connaissance des enjeux économiques et financiers de la région, ce qui signifie également une meilleure connaissance du marché immobilier.

Enfin, en l’absence de siège central, ce type d’établissement bancaire dispose d’une plus grande marge de manœuvre en termes de taux immobiliers et de conditions de prêt. Vous avez donc plus de marge pour comparer les offres et négocier avec les banques ! De même, vous avez la possibilité d’adresser votre demande de prêt à beaucoup plus d’établissements, puisque vous pouvez faire une demande dans plusieurs agences régionales d’un même réseau.

Les inconvénients des banques régionales

Le fait que les banques régionales ne proposent pas les mêmes taux d’une agence à l’autre est un avantage, mais cela implique de doubler de vigilance lors de vos recherches ! Il faut donc bien se renseigner en amont sur les offres proposées dans les différentes régions, ce qui implique un travail et un temps de recherche plus important.

L’autre inconvénient des banques régionales, sur le plus long terme, est que vous devrez changer de banque en cas de déménagement dans une autre région, à moins que vous ayez opté pour une banque mutualiste avec un réseau national.

Quel que soit le type de banque que vous préférez, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier pour vous aider à trouver le meilleur financement pour votre projet. Un courtier immobilier en ligne comme Pretto, qui propose ses services sur l’ensemble du territoire sans agence physique, vous fera ainsi bénéficier d’un plus grand réseau de banques partenaires, quelle que soit votre région !

Sachez que vous pouvez facilement changer de banque grâce au service de mobilité bancaire qui permet de migrer vos revenus et vos prélèvements d’un compte à l’autre en un seul clic !