Quand on s’intéresse aux cryptos, il est important de bien comprendre les fondamentaux, les projets historiques comme Bitcoin et Ethereum. Mais ce qui fait vibrer, et ce qui attire dans cet univers, ce sont aussi les dernières innovations, les nouvelles crypto monnaies.

Il est évidemment impossible en un article de toutes les couvrir. Mais voici une sélection Finance Héros de 5 nouvelles crypto monnaies qui font parler d’elles.

Qu’est-ce que nous entendons par une nouvelle crypto monnaie ?

Lancées en 2009 avec le Bitcoin (BTC), les crypto monnaies sont devenues l’un des investissements les plus prisés de ces dernières années. Or, suivre ce marché peut s’avérer très complexe pour un débutant.

Au départ, beaucoup vous conseilleront, à juste titre, de commencer par acheter des bitcoins, la valeur sûre du marché. Cependant, vous allez rapidement avoir la volonté de diversifier votre portefeuille

C’est la raison pour laquelle vous devez vous intéresser aux nouvelles crypto monnaies. Ces dernières ne doivent pas être confondues avec ce que nous appelons les cryptos les plus prometteuses, qui sont des projets déjà « relativement » mûrs. Nous entendons par nouvelle crypto monnaie un projet lancé depuis un an au maximum. Celui-ci doit faire l’objet de soutiens, être considéré comme important pour l’écosystème ou bien intéresser beaucoup la communauté.

Hadrien
Les conseils de Hadrien

Il n’y a pas de recette miracle pour investir dans les cryptos. Des recherches, des tests, du bon sens, des leçons tirées de ses échecs.

 

J’ai fait de mon mieux pour partager cela avec vous gratuitement dans ce programme mail : 7 mails en 7 jours pour découvrir l’investissement en crypto monnaies.

En comparaison avec ce que nous avons appelé les crypto monnaies prometteuses, une nouvelle crypto est plus récente et représente aussi un investissement plus risqué. En effet, leur avenir est beaucoup plus incertain. Intéressons nous maintenant à notre sélection 🔎.

Fight Out : un nouveau projet crypto de Move To Earn

Le metaverse soutenu par les champions de MMA

Après Stepn qui avait fait l’actualité, Fight Out est un nouveau projet de Move To Earn (gagner des récompenses en faisant un effort physique) qui fait parler de lui. Il s’accompagne d’une nouvelle crypto monnaie : le $FGHT. Fight Out est une application qui vous permet de suivre vos entraînement sportifs dans le monde réel, pour améliorer votre avatar.

Page d'accueil de Fight Out, le projet de la nouvelle crypto monnaie $FGHT
Page d’accueil nouveau projet crypto de metaverse Fight Out

Ce projet est soutenu par des championnes du MMA telles qu’Amanda Ribas ou Taila Santos. Si je ne suis pas expert dans ce domaine, j’ai quand même vérifié. La première est dans le top 10 d’une catégorie de l’UFC (Ultimate Fighting Championship, pas UFC Que Choisir 😂), ce qui reflète tout de même un certain niveau 🥊 !

Grâce à des séances de musculation ou des entraînements cardio, vous pourrez améliorer certaines caractéristiques de votre avatar (tête, torse, jambes, etc.). Ce projet est donc malin puisqu’il mise sur deux tendances assez prononcées de notre société : l’activité physique ainsi que la gamification.

Illustration d’un avatar Fight Out et de ses caractéristiques

Le token du projet, le $FGHT, peut s’acheter en prévente directement sur la page de Fight Out, en s’armant d’un wallet pour crypto monnaie Metamask. Il vous faudra des Ethereum (ETH) ou des Tether (USDT) pour effectuer la transaction.

A mi-janvier, quasiment 3 millions de dollars ont été levés, et la phase de prévente s’étend jusqu’au 31 mars 2023. Après cette période, un listing sur les plateforme d’échange centralisées est prévu pour début avril.

Vous n’avez pas encore de portefeuille Metamask ? Consultez notre guide sur Metamask pour connaître les différentes étapes pour ouvrir un compte.

Finance Héros noue des partenariats pour vous présenter régulièrement des projets crypto innovants. Fight Out fait partie de ceux-ci.

Moonbeam (GLMR), une ambitieuse plateforme de smart contracts

Moonbeam est un projet issu de l’écosystème Polkadot (DOT). Il a pour objectif de créer une interopérabilité entre les réseaux Ethereum (ETH) et Polkadot. C’est une plateforme de smart contracts permettant aux développeurs de faire passer leur application décentralisée (dApp pour Decentralised Application) d’un réseau à l’autre. 

Du fait de l’augmentation du nombre de blockchains et des tokens en circulation, un projet comme Moonbeam est une aubaine. Il s’agit exactement de ce dont l’écosystème a besoin. Et, sur le papier, Moonbeam semble être le meilleur sur cette thématique à l’heure actuelle. 

Lors des enchères de parachains (voir encart ci-dessous), 35 millions de DOT, soit près d’un milliard de dollars au moment de l’enchère, ont été placés sur Moonbeam ! Un montant record, ce qui prouve son intérêt. Moonbeam est soutenu par de nombreux fonds d’investissement spécialisés dans la blockchain.

Une parachain est une chaine secondaire à une blockchain. Cet attribut technique est propre à certains projets, dont Polkadot et Kusama.

DOT est la crypto monnaie associée à Polkadot.

Les premières performances du token GLMR sont très intéressantes et confirment la tendance haussière à moyen terme. Donc investir sur la nouvelle crypto monnaie GLMR a bien des attraits, même si cela reste risqué.

Cardashift (CLAP), au soutien des projets pour l’environnement

Si vous avez la fibre environnementale, vous allez aimer ce projet. En effet, Cardashift, projet issu de l’écosystème Cardano (ADA), a l’objectif principal de promouvoir d’autres projets accès sur une amélioration du climat et de l’environnement. Pour réaliser cet ambition, Cardashift fonctionne grâce à sa communauté. Elle choisit elle-même les projets qui seront financés et mis en avant. Pour résumer en une phrase, c’est un peu le Time for the Planet de la blockchain.

Hadrien
Les conseils de Hadrien

Polkadot pour Moonbeam, Cardano pour Cardashift.

Nous faisons une vraie différence entre les crypto prometteuses (dont Polkadot et Cardano font partie selon nous) et les nouvelles crypto… qui s’appuient parfois dessus !

Régulièrement citée comme industrie polluante (certaines le sont quand même bien plus…), la blockchain a besoin d’un projet comme Cardashift pour redorer son blason. En outre, l’idée est issue d’une ambition franco-française 🐔, ce qui est rare dans ce secteur. Lors de la levée de fonds en cryptomonnaies (ICO pour Initial Coin Offering) et malgré une promotion assez confidentielle, Cardashift a réussi à lever plus de 10 millions de dollars en ADA

Le token du projet est le CLAP, qui permettra à terme de financer les projets sélectionnés par la communauté. Au moment où ces lignes sont écrites, cette nouvelle crypto monnaie n’est pas encore listée sur les plateformes d’échange.

ApeCoin (APE), la crypto des NFTs BAYC

Si vous suivez un peu le monde de la blockchain, vous avez sûrement vu des têtes de singe s’échanger contre des centaines de milliers de dollars. Il s’agit des tokens non fongibles (NFTs) les plus célèbres au monde. Ils s’arrachent à prix d’or, depuis que de nombreux artistes nord-américains s’y sont intéressés. Ces têtes de singe artistiques font partie du projet BAYC, le Bored Ape Yacht Club. 

Page d'accueil du Bored Ape Yacht Club, dont la nouvelle crypto monnaie est le ApeCoin
Page d’accueil du Bored Ape Yacht Club

Or, BAYC a récemment lancé sa crypto monnaie, le ApeCoin. Il s’agit à la fois du jeton d’usage et du jeton de gouvernance du projet BAYC. Le ApeCoin est la pierre angulaire du protocole décentralisé APE. Il permet ainsi à la communauté de proposer des évolutions du projet BAYC.

La popularité du APE vient surtout du airdrop début 2022 (distribution gratuite de jetons) aux détenteurs d’un NFT BAYC. Le cours du APE est alors monté en flèche (+80% entre le 7 et le 26 avril 2022), au point de faire partie des 40 premières capitalisations du marché ! Cela en fait même la plus grosse capitalisation de notre articles sur les crypto monnaies en lien avec un metaverse. Certes, il y a encore beaucoup de spéculations dans les NFTs, mais il semble acquis que le ApeCoin sera à l’avenir l’une des principales cryptos de l’écosystème des NFTs.

Vous en voulez une preuve ? La célèbre marque de luxe Gucci accepte les paiements en ApeCoins aux Etats-Unis, dans ses magasins, depuis l’été 2022. Nous restons dans l’univers du très select !

Lucky Block (LBLOCK), la loterie la plus populaire des crypto monnaies

Vous aimez les jeux de hasard et souhaitez y associer la blockchain ? Alors LuckyBlock est fait pour vous ! Il s’agit d’une plateforme de loterie construite sur la BNB Chain, la blockchain de la plateforme d’échange Binance. L’objectif des créateurs de LuckyBlock est d’améliorer le système de loterie connu de tous. En effet, il est soit principalement géré par une grande entreprise étatique comme en France ou par des petits groupes privés qui se sont très peu modernisés.

🔎 Pour en savoir plus sur la société derrière BNB Chain, je vous invite à consulter mon avis sur Binance.

Lucky Block, le projet derrière la  nouvelle crypto monnaie LBLOCK
Page d’accueil de Lucky Block

LuckyBlock est un projet qui cartonne puisque les gains sont importants et il améliore la transparence d’une loterie de manière considérable. Par ailleurs, LuckyBlock est une loterie accessible dans le monde entier. Ceci est généralement impossible avec les loteries classiques, qui sont au mieux continentales, comme l’Euromillions. 

La valeur du LBLOCK sera donc à surveiller dans les mois et les années qui viennent, au fur et à mesure que le projet grandit et que la communauté continue d’augmenter de jour en jour.

Pour des projets crypto en lien avec l’univers du jeu (vidéo cette fois-ci), il existe d’autres projets comme The Sandbox, Gala Games et sa crypto GALA, ou encore Ultra et sa crypto UOS.

Conclusion : oserez vous tester les nouvelles crypto monnaies ?

Bien entendu, comme il y a de nouvelles crypto monnaies chaque jour, le choix s’est avéré subjectif. Nous avons néanmoins sélectionné des projets parmi les plus cités dans la communauté. Ou ceux qui nous paraissent les plus intéressants. 
Si vous souhaitez franchir le pas (tout en ayant conscience des risques), vous pouvez placer une (petite) partie de votre épargne dans l’un d’eux en passant par une plateforme d’échange.