Dans de précédents articles nous vous présentions The Sandbox et sa crypto le SAND, ou encore Lucky Block (LBLOCK). La caractéristique commune de ces deux projets étant qu’ils construisent des univers de jeux 🎰. Le premier via un jeu dans le metaverse, et le second autour de la loterie. Mais ce ne sont pas les seuls projets en lien avec l’industrie des jeux. Ultra, et sa crypto UOS, a bien l’intention de s’imposer également !

Envie d’en savoir plus sur le projet Ultra avant de potentiellement investir dans la crypto UOS ? Finance Héros s’est penché dessus et vous présente les fondamentaux !

Qu’est ce que le projet Ultra et sa crypto, l’UOS ?

Un projet autour des jeux vidéo pour les développeurs…

Le projet Ultra démarre officiellement en 2019 lors de l’Initial Exchange Offering (IEO) qui a lancé son jeton associé, l’UOS

Comme décrit dans son whitepaper, Ultra souhaite répondre à certains dysfonctionnements de l’industrie du jeu vidéo

Page d'accueil d'Ultra, le projet derrière la crypto UOS
Page d’accueil d’Ultra

Parmi ceux-ci, le premier est l’oligopole des plateformes de distribution (en gros les App Stores). Cette concentration des pouvoirs se fait au détriment des développeurs de jeux vidéo, dont la capacité de négociation est mise à mal. Si un créateur de jeu veut voir son produit distribué, il est quasiment obligé de passer par les principaux distributeurs s’il veut avoir un semblant de succès. 

De cette situation de départ découlent les autres dysfonctionnements, dont une captation d’une grosse part des revenus par les plateformes de distribution (par exemple jusqu’à 30% !). Mais aussi des délais de paiement à rallonge des distributeurs vers les développeurs. Ou encore de la rétention d’informations quant aux utilisateurs des jeux. En réponse à cette situation, Ultra promet 21% de revenus en plus pour les développeurs et des paiements plus rapides. Le projet vise également à donner plus la main aux créateurs de jeux vidéo quant au marketing. 

… mais aussi pour les joueurs ! 

A côté de cela, le nombre de joueurs dans le monde est en constante augmentation, avec une forte accélération lors des différents confinements liés au covid. Ainsi, ce sont des centaines de millions, voire même des milliards de joueurs sur la planète (quasiment 3 milliards selon Ultra). 

Pour eux, les jeux développés avec Ultra sont à seulement quelques clics puisqu’ils sont téléchargeables directement en ligne. Les joueurs pourront ainsi rapidement démarrer leur partie… et gagner de l’argent ! En effet, ils pourront gagner des cryptos en testant de nouveaux jeux, mais aussi en regardant des publicités, ou en participant à l’amélioration de jeux existants. Et même en invitant des amis à s’inscrire et à jouer avec eux ! Sans oublier la possibilité de revendre leur jeu une fois celui-ci fini. Si le principe de participer au fonctionnement d’une plateforme de jeu vidéo vous séduit, vous pouvez également jeter un coup d’œil à Gala Games et sa crypto GALA. Vous devriez apprécier 😉.

Enfin, les jeux vidéos étant également des outils sociaux, des tournois sont également accessibles via la plateforme Ultra. 

Hadrien
Les conseils de Hadrien

Pour découvrir un projet en détail, rien de mieux que de lire son whitepaper ! Si parfois ils sont peu sexy ou trop techniques, celui d’Ultra est vraiment très bien fait !

Je vous conseille donc fortement de lire si vous avez quelques minutes devant vous 😊.

Une équipe expérimentée

Afin de conduire ce projet, Ultra s’est entouré d’une équipe de haut niveau

David Hanson, un des fondateurs, a déjà créé un studio de développeurs de jeux vidéo en Chine (PixelBeam). L’autre fondateur, Nicolas Gilot, a également plus de 10 ans d’expérience dans les jeux vidéo. Enfin, leur CTO est passé par des entreprises de renom comme Dell ou encore Time Warner.

Equipe des dirigeants et managers d'Ultra en juin 2022
L’équipe des dirigeants et managers d’Ultra en juin 2022

De plus, il n’y a pas que les fondateurs ! Le projet est déjà porté par une équipe d’une cinquantaine de personnes au total en 2022, dont certains passés par Ubisoft, Apple ou Google. Ultra a donc largement dépassé le statut de simple idée.

L’UOS, la crypto associée au projet Ultra

Les revenus gagnés en jouant sont générés en UOS, la crypto native d’Ultra.

Le protocole de cette crypto s’appuie sur EOSIO, une technologie blockchain aux performances annoncées impressionnantes :

  • Jusqu’à 10 000 transactions traitées par seconde (une vingtaine pour Ethereum et moins pour le Bitcoin)
  • Pas de frais de transactions pour faire fonctionner le protocole d’UOS, contrairement à Ethereum ou Bitcoin
  • Une relativement faible consommation d’énergie pour faire tourner la plateforme, notamment si nous comparons au minage de Bitcoin…

A ce jour, 1 milliard de jetons UOS sont prévus. Donc nous ne sommes pas dans la rareté des Bitcoins, ni dans la prolifération des XRP (Ripple), ou même des SHIB (Shiba Inu)

Concernant le consensus de validation utilisé, il s’agit de la preuve d’enjeu (Proof-of-Stake).

Evolution du prix et capitalisation

Comme de nombreuses cryptomonnaies, l’UOS valait très peu pendant un certain temps au début. Ainsi de l’été 2019 à l’été 2020, un jeton valait environ 3 ou 4 centimes d’euros seulement. 

Puis des pics ont été atteints en 2021, en corrélation avec l’évolution du marché des cryptos :

  • 61 centimes d’euros fin mars 2021
  • Un plus haut de 2,18€ fin novembre 2021

Depuis, le prix a baissé en lien avec le marché. Après l’effondrement autour de la chute de LUNA et son stablecoin l’UST, la crypto UOS s’est échangée aux alentours de 30 centimes d’euros. C’est donc un jeton “bon marché” (contrairement à un ETH, ou un BTC qui se chiffre en milliers d’euros). 

Malgré cette baisse, la capitalisation de marché d’Ultra reste supérieure à 100 millions d’euros en juin 2022. Celle-ci place l’UOS aux alentours de la 200ème capitalisation des projets crypto. Si nous comparons à la même date, le SAND est à la 39ème place et Lucky Block bien plus loin, avec une capitalisation de marché d’une soixantaine de millions d’euros.

Faut-il acheter la crypto UOS ?

Comme toujours, je vous rappelle que l’investissement dans les cryptos est risqué. Ensuite, comme pour les actions en bourse, l’important réside dans la qualité du projet et de la profondeur de son marché

L’équipe d’Ultra connaît bien le marché des jeux vidéo, et elle promet d’en corriger les dysfonctionnements, notamment avec une promesse de valeur pour les développeurs (plus de revenus, récupérés plus vite) ainsi que pour les joueurs (facilité d’installation, possibilité de gagner de l’argent en jouant). 

Envie de découvrir d’autres cryptomonnaies ? Nous avons réalisé une sélection des cryptos les plus prometteuses !

De plus, l’industrie du jeu vidéo est en plein développement depuis plusieurs années maintenant. Elle est ainsi devenue une des industries du divertissement les plus importantes. 

Donc si l’exécution du projet d’Ultra est bonne, tous les éléments sont réunis pour que sa crypto sous-jacente voit sa valorisation croître. En revanche, il faut garder en tête que celle-ci reste très dépendante à ce stade des fluctuations globales du marché des cryptos, dont Bitcoin et Ethereum donnent la tendance. Ainsi, la réussite du projet d’Ultra est capitale pour faire une plus-value, mais ça n’est malheureusement pas le seul facteur. 

Si vous souhaitez miser sur l’UOS, sachez qu’à ce stade aucune plateforme d’échange ne permet d’échanger des euros directement contre des UOS. Il vous faudra d’abord acheter des BTC ou des USDT par exemple, puis passer par des plateformes comme Gate.io, Uniswap, Bitfinex ou KuCoin.