Définition

Le nom Robo Advisor désigne en anglais un « Robot conseiller ». Les premiers Robo advisors étant apparus aux États-Unis à la fin des années 2010, le terme anglo-saxon est resté.

Les robo advisor désignent ainsi des services d’investissement financiers qui se passent – en partie – de conseillers humains. Néanmoins, il serait erroné de penser que les robo advisors fonctionnent sur la simple base de leurs algorithmes (nous détaillons ce point un peu plus bas).

En fait, disons plutôt qu’un Robo-advisor est une plateforme d’investissements boursiers qui permet d’avoir un conseil personnalisé et adapté à vos objectifs sans que vous ayez à rencontrer un conseiller en gestion de patrimoine.

➡️ L’avantage principal des robo advisors réside donc dans l’accès simplifié à un conseil financier de qualité.

Nos deux robo-advisors préférés

Nalo Patrimoine


Nalo Patrimoine

Excellent gestion pilotée à base d’ETF + multiprojet


  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • Gestion pilotée
Voir plus !

500 € offerts (max)

Yomoni


Yomoni

Gestion pilotée simple et efficace.


  • Fonds euros : 1,3% en 2021
  • Versement minimal : 1000 €
  •  
  •  
  • Avis Yomoni
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • Gestion pilotée
Voir plus !

350 € offerts (max)

Sous le capot des Robo advisors

En France, le fonctionnement des robo advisors s’articule autour de trois piliers :

  1. La découverte de vos besoins et de votre situation financière.
  2. La recommandation d’investissement, souvent accompagnée d’une simulation.
  3. La gestion de votre portefeuille boursier au quotidien.

Voyons dans le détail comment les robo advisors accomplissent ces trois missions.

Bien vous connaitre bien pour vous conseiller

La première étape n’est pas forcément la plus originale ; elle n’en est pas moins cruciale. Il s’agit essentiellement de récolter les informations nécessaires pour réaliser un conseil personnalisé. En effet, votre portefeuille boursier ne sera pas le même selon que vous êtes un jeune actif ou un millionnaire à la retraite.

À l’instar d’un conseiller financier, le robo advisor vous fait remplir un formulaire afin de connaitre vos revenus, le montant de votre épargne, celui de vos crédits, et d’autres informations du même type.

Exemple de questionnaire sur Yomoni

Un élément clé du questionnaire est de définir votre objectif d’investissement : que ce soit pour préparer votre retraite ou, par exemple, pour constituer un apport à l’achat de votre résidence principale, votre horizon d’investissement est déterminant. En effet :

  • à long terme, vous pouvez vous permettre de viser une rentabilité maximale en ignorant les fluctuations du marché financier ;
  • à court terme, en revanche, la prudence s’impose et il faudra se contenter de performances plus modestes.

Recommandation et simulation

À l’issue de ce formulaire, le robo-advisor est en mesure de réaliser une recommandation d’investissement à la volée. C’est la force des algorithmes ! Vous n’avez pas besoin d’attendre que votre conseiller se gratte la tête pour avoir un résultat… et vous ne risquez pas, non plus, de tomber sur le stagiaire inexpérimenté ! Comme l’analyse est automatisée, le conseil prodigué par le « robot conseiller » est aussi bon de jour comme de nuit 👍

La recommandation des robo advisors se focalise sur trois éléments :

  1. Le type de compte le plus adapté : c’est l’enveloppe fiscale dans laquelle il est le plus adapté d’investir vous concernant. Bien que la plupart des robo advisors ne proposent qu’une assurance-vie, d’autres comme Yomoni, proposent aussi d’investir au sein d’un PEA, d’un PER et d’un compte-titres.
  2. Le niveau de risque recommandé : on l’a vu, votre prise de risque ne pourra pas être identique quel soit votre horizon de placement. Or, le risque détermine aussi le potentiel de gain. Notez au passage que les robo advisors vous font prendre des risques contrôlés. N’allez pas croire que vous risquez de tout perdre en bourse (même avec une prise de risque maximale). Disons plutôt que cela vous expose à des fluctuations à hausse et à la baisse de plus forte amplitude.
  3. Le portefeuille boursier : afin de diversifier au mieux votre placement, les portefeuilles des robo advisors sont constitués de fonds d’investissement eux-même investis dans des centaines ou des milliers d’actions ou des obligations. Et, pour minimiser les frais de gestion, certaines de ces fintech utilisent des ETF, lesquels sont des fonds d’investissement à frais réduits qui répliquent la performance des grands indices boursiers.

Voyons tout de suite un exemple avec ce portefeuille qui m’a été recommandé par Nalo :

Exemple de portefeuille recommandé par le robo advisor Nalo

Enfin, afin que vous puissiez vous projeter et mieux comprendre l’incertitude associée à votre portefeuille, la plupart des robo advisors proposent une simulation. Celle-ci illustre vos gains potentiels dans un scénario optimiste, pessimiste ou médian. Voici un exemple :

Exemple de simulation sur Nalo

Votre investissement géré au quotidien

La promesse des robo advisors est de vous décharger de tous les tracas liés à la gestion de votre portefeuille. Une fois votre compte ouvert, vous n’avez donc plus rien à faire ! C’est l’équipe de gestion du Robo-advisor qui va alors réaliser d’éventuels arbitrages au cours du temps. Là plusieurs philosophies sont possibles :

  • Yomoni et Wesave ont une approche « tactique » et font évoluer votre portefeuille en fonction de la conjoncture et des conditions de marchés ;
  • Nalo, a une approche « gestion des risques » et va faire en sorte de sécuriser votre portefeuille d’investissement au cours du temps afin de s’assurer que celui-ci soit toujours en ligne avec votre horizon de placement.

Dans tous les cas, les robo advisors mettent en place un rééquilibrage automatique qui permet de s’assurer que votre portefeuille réel soit toujours en adéquation avec votre portefeuille cible (en effet, sous l’effet des marchés un des fonds de votre portefeuille peut devenir prépondérant au détriment des autres).

Des frais moins élevés ?

En automatisant une partie des tâches à faible valeur ajoutée, les robo advisors permettent de réduire leur coûts, mais cela se traduit-il par moins de frais ?

  • Premier constat, aucun robo-advisor ne pratique de frais d’entrée. C’est là un premier élément de différenciation par rapport à un conseiller en gestion de patrimoine qui, justement, se rémunère en grande partie sur les frais de versement. Néanmoins, cela n’est pas suffisant pour se démarquer des gestions pilotées proposées par les grandes banques en ligne comme Boursorama ou Fortuneo.
  • Deuxième constat, beaucoup de robo advisors ont fait le choix d’investir via des ETF ; bien que ce ne soit pas le choix de tous. Les ETF (fonds indiciels cotés en bourse) permettent d’obtenir des réductions de frais substantielles. En effet, comptez autour de 1,7% de frais de gestion annuels contre seulement 0,3% pour un ETF ! Sur le long terme, ça fait une vraie différence.

On vous donne plus de détails dans le comparatif ci-dessous ⤵️

Tableau comparatif des Robo Advisors en France

Nalo Yomoni Ramify Goodvest Mon Petit Placement Wesave Advize
GÉNÉRAL
Placements Assurance-vie Assurance-vie, PEA, PER, CTO Assurance-vie, PER Assurance-vie Assurance-vie Assurance-vie, contrat de capitalisation Assurance-vie
Supports d’investissement ETF ETF ETF (+ SCPI) OPCVM & ETF OPCVM ETF OPCVM
Nombre de profils Infinité (sur mesure) 10 100 5 4 10 5
Assurance vie Generali Suravenir Apicil Generali Apicil Suravenir Generali
Fonds euros Netissima Suravenir Rendement Non Non Non Suravenir Rendement Eurossima
Option ecoresponsable Oui Oui Oui Oui (obligatoire) Oui Non Non
FRAIS
Frais d’entrée 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0%
Frais de gestion du contrat 0,85% 0,60% 0,5% 0,60% 0,50% 0,60% 0,85%
Frais de la gestion pilotée 0,55% 0,70% 0,75% 0,90% entre 5% et 30% de la performance 0,70% 0%
Frais moyens des supports 0,30% 0,30% 0,30% 0,30% 1,20% 0,30% 1,70%
Total frais 1,70% 1,60% 1,55% 1,80% 1,70% + frais de perf 1,60% 2,55%
PERFORMANCES (selon profil)
2021 2,6% à 17,8% 1,6% à 22,7% 5% à 14,9% 3,95% à 21,27% (avant frais perf) 3,4% à 21% N.C.
2020 -2,2% à 22,8% 1,6% à 7,6% 5,5% à 13% -8% à 0,95%
2019 6,5% à 30,9% 1,6% à 22,7% 4,2% à 18% 1,2% à 16,6%
2018 -6,9% à 1,3% -10,2% à 2% -7% à -1,1% -2,45% à 5,27%
On aime La gestion sur mesure, la sécurisation progressive et le multi-projet au sein d’une même assurance vie La possibilité d’avoir plusieurs enveloppes fiscales La possibilité d’inclure des SCPI Le focus écoresponsable La rémunération à la performance
Avis détaillé Avis Nalo Avis Yomoni Avis Ramify Avis Goodvest Avis Mon Petit Placement
Offre Jusqu’à 500 € offerts avec Nalo Jusqu’à 350 € offerts avec Yomoni Frais réduits à vie pour les premiers clients ! Jusqu’à 500 € offerts avec Goodvest 30% de réduction chez Mon petit placement Wesave Advize
Comparatif des principaux robo advisors en France

Conclusion : quand investir dans un robo-advisor ?

✅ Les robo advisors apportent indéniablement un vent de fraicheur sur le marché de l’épargne.

Leurs plateformes simples et ergonomiques permettent aux investisseurs débutants de se lancer en bourse sans stress.

Quant à ceux qui ont de bonnes connaissances financières pourront aussi se laisser séduire par une gestion sous mandat sophistiquée et un placement bien diversifié !