Lentement mais sûrement, la démocratisation des crypto monnaies fait son chemin dans le cœur des investisseurs. Ceci est notamment dû au « bull run » du Bitcoin en 2020, dont la hausse de plus de 1 300% en 11 mois a attiré les convoitises sur la reine des devises numériques et sur les autres altcoins (Ethereum, Ripple, Litecoin, etc.) Vous souhaitez aussi investir dans les crypto monnaies pour diversifier votre stratégie patrimoniale ? On fait le point sur ces actifs qui vont sans doute encore beaucoup faire parler d’eux en 2022.

Pourquoi investir dans la crypto monnaie ?

C’est la première question que vous devez vous poser lorsque vous souhaitez investir. Qu’est-ce que cela m’apportera ? Les crypto monnaies sont des investissements risqués et extrêmement volatils, à la hausse comme à la baisse. Si les gains potentiels peuvent être très juteux, ce n’est pas un investissement pour tout le monde. Il faut avoir les nerfs solides et aimer les montagnes russes 🎢!  Mais plusieurs facteurs font aussi des cryptomonnaies des actifs très intéressants :

  • Elles ne sont pas contrôlées par les Etats. Contrairement à l’euro ou au dollar, les décisions gouvernementales n’ont aucun impact (normalement) sur le cours du Bitcoin ou de l’Ethereum. Les cryptomonnaies sont décorrélées des monnaies réelles et leur prix est déterminé uniquement par l’offre et la demande.
  • Elles deviennent une valeur refuge. Comme l’or, le Bitcoin est rare. Sa quantité est limitée : 21 millions de Bitcoins maximum seront distribués. C’est cette rareté qui lui donne toute sa valeur, particulièrement recherchée en période de forte inflation. 
  • Elles diversifient votre portefeuille. L’investisseur avisé répartira toujours ses placements dans différents produits. Misez une petite somme d’argent que vous pouvez vous permettre de perdre pour espérer un retour sur investissement conséquent.

C’est donc un pari sur l’avenir. D’ailleurs, de plus en plus d’investisseurs institutionnels y croient ! Selon une étude de Fidelity publiée en septembre 2021, 52% des répondants déclaraient avoir une position dans le Bitcoin ou un autre actif numérique. D’autres acteurs (et pas des moindres !) misent dessus, comme l’entreprise Tesla. Et même des pays, à l’image du Salvador, qui a autorisé le Bitcoin comme monnaie légale sur son territoire depuis l’année dernière. 

Choisir une bonne plateforme de trading

Vous souhaitez vous lancer dans la vente ou la trading de cryptomonnaies ? Le choix de la plateforme d’échange est primordial : Binance, Kraken, Bitstamp, Poloniex, Coinbase, StackinSat, etc. Les solutions ne manquent pas et nous vous invitons à consulter notre comparatif afin de vous lancer en toute sécurité. 

Plateforme d’échange française ou étrangère ?

Les plateformes de négociation en crypto monnaies ciblant les Français sont (souvent) hébergées à l’international, car elles visent aussi d’autres marchés. Des sites de négociation français existent cependant tels que Coinhouse, Paymium ou encore StackinSat. Ils sont enregistrés auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Au-delà de la confiance que peut apporter le « seal of approval » de l’AMF, l’intérêt de passer par un courtier français est aussi d’ordre fiscal. 

En effet, si le compte que vous alimentez pour acheter des actifs numériques est géré hors de France, vous êtes tenus de remplir le formulaire 3916 à chaque déclaration d’impôt. Et cela même si vous n’effectuez aucune opération dessus. Et pas d’entourloupe ! Un oubli vous rend passible d’une amende de plus de 1 000 € par compte non déclaré. Pour tout savoir sur la fiscalité des crypto monnaies, nous avons rédigé un article dédié à ce sujet

Sécuriser ses crypto monnaies : une étape primordiale 

L’adage populaire « pas tes clés, pas tes Bitcoins » s’impose à tout détenteur de Bitcoins, et plus largement à ceux qui investissent dans les crypto monnaies. Si vous souhaitez protéger votre magot, il est essentiel d’opter pour un bon système de stockage afin d’éviter tout risque de piratage de vos devises numériques. Plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • Le « online wallet » : méthode d’utilisation la plus simple. Elle consiste à laisser vos cryptomonnaies sur la plateforme d’échange que vous utilisez. Seul risque, si le site en question se fait pirater (rare, mais non exclu), vous risquez de perdre l’accès à vos avoirs. Notre conseil : renforcez la sécurité de l’accès à votre compte en activant la double identification via le système 2FA.
  • Le « hardware wallet » : il offre le meilleur niveau de sécurité pour vos cryptomonnaies. Ces coffres forts numériques conservent vos clés privées sans jamais être visibles par le réseau. La société Ledger est le leader mondial du secteur avec ses produits, les Ledger Nano X et Nano S. Metamask est aussi une alternative, dont la croissance est exponentielle depuis fin 2021-début 2022, avec 30 millions d’utilisateurs !
  • le « paper wallet » : méthode simple, rudimentaire et efficace. Le portefeuille papier consiste simplement à écrire sur un bout de papier une série de lettres et de chiffres générés par vos clés privées. Un conseil : conservez-la dans un endroit sûr, comme un coffre-fort ou une chemise dédiée, car on peut très vite la perdre ! 

Faire fructifier ses cryptos : plusieurs techniques possibles !

Maintenant que vous avez investi dans une ou plusieurs devises numériques, vous vous demandez comment profiter au maximum de leur potentiel de croissance ? Voici trois grandes méthodes à adopter en fonction de votre profil d’investisseur : 

  • L’attente. Technique la plus simple et qui consiste à investir une somme de départ et de ne plus y toucher, en espérant que le marché sera haussier. 
  • Le Dollar Cost Averaging (DCA). L’investissement programmé consiste à miser sur le long terme en injectant des sommes à intervalles régulières (ex : 10 € toutes les semaines). Cela permet de se protéger de la volatilité d’un actif financier. Le DCA permet de vous détacher du stress des marchés mais demande un certain sang-froid. En effet, il faut faire fi des corrections brutales et laisser l’actif « suivre son cours ». 
  • Le day trading. Si vous êtes à l’aise avec l’analyse des graphiques (analyse technique) et que votre objectif est d’aller vous coucher en ayant réalisé le plus de bénéfices possibles, vous êtes dans ce qu’on appelle le day trading. Avant de vous lancer dans cette pratique, vous devez réunir les conditions suivantes : avoir du temps, une tolérance à l’incertitude, et (beaucoup) de sang-froid pour supporter aussi bien les hausses que les baisses de l’actif. Dans ce cas de figure, pensez à bien sortir de vos investissements via des stablecoins afin de limiter votre imposition.

En complément de Finance Héros, vous pouvez enrichir et interroger vos connaissances sur le trading de cryptomonnaies en allant sur des forums consacrés à celles-ci. Nous vous avons fait un top 5 ici, dont fait partie CryptoCompare qui est entièrement dédié au trading de crypto.

Investir dans les cryptomonnaies grâce aux ETF

Pas envie de vous lancer dans le trading ou d’ouvrir un compte sur une plateforme d’échange ? Pensez ETF ! Un ETF est un fonds indiciel (ou tracker), qui réplique la performance d’un indice. Depuis octobre 2020 et le lancement du premier ETF américain lié au Bitcoin, de plus en plus de supports de ce type voient le jour. Ils permettent de miser sur la reine des crypto monnaies, mais aussi sur son dauphin, l’Ethereum.

Parmi les plus connus, citons celui d’ETC Group, société de gestion allemande qui a lancé un ETF adossé au Bitcoin. Ou ceux de sa consœur allemande VanEck, laquelle propose plusieurs ETF liés au Bitcoin et l’Ethereum notamment. Melanion Capital, société de gestion française régulée par l’AMF, a lancé en octobre 2021 le « Melanion BTC Equities Universe UCITS ETF ». Il s’agit d’un tracker dont le but est d’investir dans des titres cotés d’entreprises du secteur d’activité du bitcoin.  

L’avantage ? Vous évitez d’avoir à choisir un courtier en ligne, à en supporter les frais, et n’êtes pas concernés par la perte éventuelle de vos codes crypto. Certains ETF sont déjà cotés sur les Bourses européennes et peuvent être intégrés dans un compte-titres. En revanche ni les PEA ni les assurances vie ne peuvent contenir ces actifs à ce jour.

Quel que soit votre objectif, nous vous rappelons la règle de base de l’investisseur qui s’applique à tous les actifs : n’investissez QUE ce que vous êtes prêts à perdre. Les  crypto monnaies ont un potentiel indéniablement prometteur. Mais ne faites pas comme Icare, évitez de vous brûler les ailes en voulant aller trop vite sur des supports soumis à une forte volatilité.