Dans le monde des crypto monnaies, il y a le grand Bitcoin (BTC) et ses protocoles dérivés, dont le Litecoin (LTC). Ce dernier est d’ailleurs l’un des tout premiers protocoles du secteur que l’on n’appelait pas encore Web3

Né en 2011, le Litecoin fait partie des rares blockchains nées avant les premières plateformes d’échange. Comme vous allez le constater, son histoire est très liée à celle du Bitcoin, ainsi qu’à celle du Dogecoin (DOGE).

Le Litecoin fait partie des dinosaures du secteur, car le protocole est présent depuis plus de 10 ans, ce qui est assez rare. Toutefois, comme vous allez le voir, il n’a pas obtenu la place que son fondateur aurait souhaitée.

Le Litecoin, un Bitcoin en version… light

Qu’est-ce que le Litecoin (LTC) ?

Le Litecoin, dont la crypto est désignée par le ticker LTC, est une blockchain décentralisée qui a les mêmes objectifs que Bitcoin, à savoir d’être une véritable monnaie pouvant être utilisée pour les paiements du quotidien. 

Son objectif est clairement de concurrencer le bitcoin, en étant notamment plus rapide dans la validation des transactions et moins cher. C’est la raison pour laquelle le protocole s’appelle Litecoin, soit un Bitcoin en version… light ! 

C’est l’un des premiers protocoles à s’être officiellement détaché du Bitcoin tout en conservant les grandes lignes de son code source. En d’autres termes, les différences entre les deux sont très minces dans le code, mais très importantes dans la réalité, ce que nous allons voir ensemble.

Niveau capitalisation de marché, la différence entre Litecoin et Bitcoin est en revanche énorme. La capitalisation de Bitcoin (BTC) étant plusieurs dizaines de fois plus grosses que celle de son concurrent. Pas étonnant que vous entendiez plus parler d’acheter du Bitcoin (BTC) que du Litecoin donc !

Un petit historique du LTC

Nous allons encore nous répéter : oui, l’historique du Litecoin est indissociable de celui du Bitcoin. En d’autres termes, le Litecoin n’existerait pas sans le Bitcoin. Contrairement à Bitcoin Cash (BCH), le Litecoin ne s’est pas mis en opposition frontale avec le roi, mais il a cependant mis en avant des éléments qui seraient, selon ses promoteurs, mieux.

C’est en octobre 2011 que naît le Litecoin. Contrairement à Bitcoin et à Satoshi Nakamoto, le fondateur du Litecoin n’est pas anonyme. Il se nomme Charlie Lee, qui est un ancien de chez Google. Il débarque dans la crypto en tant que mineur de BTC et est même connu dans la communauté sous le nom de « Chocobo ».

Le fondateur de la crypto Litecoin (LTC) : Charlie Lee
Le fondateur de la crypto Litecoin (LTC) : Charlie Lee

La création du Litecoin est plutôt classique. C’est une scission avec le protocole Bitcoin. Dans la blockchain, on appelle cela un hard fork, c’est-à-dire une séparation d’une blockchain en deux sans possibilité de retour en arrière. Pour l’anecdote, le Dogecoin est lui-même issu d’un hard fork du Litecoin.

Charlie Lee voit dès le départ en quoi le Litecoin pourrait être utile par rapport au Bitcoin : plus rapide et moins cher. Cela permettrait d’utiliser le LTC pour les moyens de paiement du quotidien.

Comment fonctionne la blockchain Litecoin (LTC) ?

Litecoin, un protocole utilisant la preuve de travail et le minage

Nous allons encore devoir parler du Bitcoin et faire des comparaisons. Et c’est assez normal, puisque les deux protocoles sont vraiment proches. 

Ainsi, le protocole Litecoin utilise également la preuve de travail (Proof of Work) comme mécanisme de consensus. Le protocole utilise aussi le minage pour valider les transactions et sécuriser le réseau. Sur ce point, le Litecoin n’est donc pas vraiment un protocole original.

D’ailleurs, il ne l’est pas non plus sur la récompense offerte aux mineurs, puisqu’elle est identique à celle du protocole Bitcoin. Au moment où ces lignes sont écrites, le mineur qui parvient à miner en premier un bloc reçoit 12,5 LTC. Comme pour Bitcoin, un halving, soit la réduction par deux du montant de la récompense, a lieu tous les 4 ans. À l’été 2023, la récompense passera à 6,25 LTC.

Hadrien
Les conseils de Hadrien

Si le minage vous intéresse, il va vous falloir du matériel adapté ! Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir mon article sur les rigs de minage.

Une volonté réelle de concurrencer Bitcoin et les protocoles monétaires

Même si l’on n’est pas dans une opposition frontale comme pour Bitcoin Cash, il y a clairement pour Charlie Lee une volonté de se différencier en mieux par rapport à Bitcoin. Nous avons effectivement constaté que, si les fonctionnalités sont les mêmes (pas d’applications décentralisées, protocole monétaire uniquement), les ressorts techniques sont en revanche différents.

Premièrement, comme nous l’avons précisé plus haut, Charlie Lee a choisi de ne pas être anonyme. Deuxièmement, pour vraiment rentrer dans la technique, le hashrate (fonction de hachage) se dénomme Scrypt, alors qu’il s’agit du SHA-256 pour le protocole Bitcoin. La raison ? Scrypt est simplement plus rapide que SHA-256. 

Concernant les transactions, Bitcoin a la réputation d’être lent. Et c’est le cas ! Sans évoquer la couche secondaire appelée Lightning Network, le protocole ne peut valider que 7 transactions par seconde. Litecoin est 8 fois plus rapide, puisque le protocole peut valider jusqu’à 56 transactions par seconde

Enfin, un bloc est miné toutes les 9 minutes en moyenne pour Bitcoin, contre environ 2 minutes 30 pour Litecoin. Une nouvelle preuve de sa plus grande rapidité.

L’efficacité est au cœur des réflexions pour de nombreuses cryptomonnaies. Ainsi Ethereum évolue pour améliorer son fonctionnement, car à défaut d’autres projets font leur arrivée pour y pallier, comme Cardano (ADA) ou la crypto Arbitrum (ARB) par exemple.

À quoi sert le LTC dans la blockchain Litecoin ?

Il sert à plusieurs choses. D’une part, il s’agit de la monnaie du réseau qui, comme nous l’avons indiqué en amont, sert à rémunérer les mineurs. D’autre part, comme pour le BTC, le LTC peut être utilisé comme moyen de paiement ou réserve de valeur.

Sur ce point, Charlie Lee n’a pas fait preuve de beaucoup d’originalité, car l’utilité du LTC dans Litecoin est exactement la même que celle du BTC dans Bitcoin. Néanmoins, lorsque l’on veut être un protocole monétaire, il est difficile d’envisager d’autres cas d’usage de la crypto.

Notez que l’offre maximale de LTC est limitée. Contrairement à Bitcoin, elle n’est pas de 21 millions, mais de 84 millions, soit 4 fois plus.

Où acheter du LTC ?

Le LTC est l’une des crypto monnaies les plus connues du secteur. Vous pouvez donc la trouver sur toutes les grandes plateformes d’échange de crypto monnaies.

La plateforme crypto Bitpanda permet d'acheter du Litecoin (LTC), comme de nombreuses autres plateformes
La plateforme crypto Bitpanda permet d’acheter du Litecoin (LTC), comme de nombreuses autres plateformes

Vous pouvez ainsi trouver du LTC sur Binance, Bitvavo ou encore Bitpanda.

Du 6/02/2024 au 9/04/2024, il y a 50 000€ en Bitcoin à gagner. Voir conditions sur le site.

Notre avis sur la crypto monnaie Litecoin (LTC)

Un protocole ancien qui perdure…

Ce que nous admirons dans Litecoin, c’est son historique. Plus de 10 ans dans le monde des crypto monnaies, c’est absolument énorme. Beaucoup d’autres protocoles se sont cassés les dents, n’existent plus aujourd’hui, ou bien sont complètement tombés aux oubliettes. 

Ce n’est pas le cas du Litecoin, qui se maintient sans trop de soucis dans le top 20 des meilleures capitalisations du marché depuis 2011 (voir le classement des crypto monnaies). Seul le BTC peut en dire autant. Nous pouvons donc saluer cette performance… mais cela ne suffit pas à faire du LTC une crypto monnaie incontournable.

… mais qui n’a jamais été en mesure de concurrencer Bitcoin

Le Litecoin souffre de 2 problèmes. Le premier, c’est la concurrence avec le Bitcoin. Malgré une performance honorable, Litecoin a considérablement échoué dans son ambition de faire concurrence au roi. Il n’a d’ailleurs jamais été mesure de le faire. Pire, il est derrière son petit frère, le Dogecoin.

Le second problème, c’est l’arrivée de nouveaux protocoles comme Ethereum, qui ont permis d’aller beaucoup plus loin que l’aspect purement monétaire.

Ainsi, non seulement le Litecoin n’a pas été en mesure de tenir son pari, mais n’a pas non plus évolué pour essayer de concurrencer Ethereum. Clairement, sa position continue dans le top 20 est donc une véritable performance pour un protocole n’ayant finalement par apporté grand chose au secteur depuis sa création !

A l’inverse de Litecoin (LTC), certaines crypto monnaies prometteuses essaient d’apporter leur lot d’innovations à l’écosystème.