Les premiers sites de crowdfunding ont vu le jour à la fin des années 2000. Depuis les plateformes de financement participatif se sont multipliées en France et dans le monde. On en compte plus d’une centaine rien qu’en France. Selon le baromètre du crowdfunding en France, une initiative de Financement Participatif France, la collecte a même dépassé les 2 milliards d’euros en 2022, alors que le seuil du milliard d’euros collecté venait à peine d’être franchi en 2020 ! Et vous, avez vous déjà investi ?

Petit à petit, les plateformes se sont spécialisées, certaines dans les startups, d’autres dans l’immobilier ou encore dans le financement de projets écoresponsables. Et de nouveaux acteurs apparaissent chaque année.

💡 Avec ce comparatif du financement participatif, nous vous aidons à y voir plus clair pour choisir le site de crowdfunding qu’il vous faut !

Notre sélection des meilleurs sites de crowdfunding

Vous connaissez déjà le financement participatif et souhaitez directement accéder à notre sélection des meilleures plateformes de financement participatif ? Retrouvez les ci-dessous ! Et pour plus de détails, ça se passe en bas 👇

Crowdlending (prêt participatif) – Pour les PME et/ou sauver la planète !


Enerfip

Enerfip

Sauvez la planète tout en gagnant de l’argent !


  • 363 projets financés (353 M€)
  • Taux de rendement : 5.06 %
  • Taux de défaut : 0.34 %
  • Durée moyenne : 3 ans
  • crowdlending
  •  
  •  
Voir plus !

30€ offerts


Les Entreprêteurs

Les Entreprêteurs

Une offre large et de belles performances !


  • 549 projets financés (87 M€)
  • Taux de rendement : 7.39 %
  • Taux de défaut : 1.16 %
  • Durée moyenne : 2.5 ans
  • crowdfunding immobilier
  • crowdlending
  •  

Lendosphere

Lendosphere

Ecolo et rentable, la plateforme zéro défaut ?


  • 420 projets financés (185 M€)
  • Taux de rendement : 5.32 %
  • Taux de défaut : 0.0 %
  • Durée moyenne : 2 ans
  • crowdlending
  •  
  •  
Voir plus !

10€ offerts


Lumo

Lumo

Pour l’investissement durable à moyen terme


  • 226 projets financés (201 M€)
  • Taux de rendement : 6.50 %
  • Taux de défaut : -4 %
  • Durée moyenne : 4.5 ans
  • crowdlending
  •  
  •  

LITA.co

LITA.co

Un large choix de projets à impact


  • 44 projets financés (29 M€)
  • Taux de rendement : 5.4 %
  • Taux de défaut : 0.58 %
  • Durée moyenne : 4 ans
  • crowdlending
  •  
  •  
Voir plus !

20€ offerts

Crowdfunding immobilier – Pour la rentabilité


Anaxago

Anaxago

Un acteur historique encore au top (performances du crowd immo ci-dessous)


  • 231 projets financés (493 M€)
  • Taux de rendement : 9.9 %
  • Taux de défaut : 2.29 %
  • Durée moyenne : 1.5 ans
  • crowdfunding immobilier
  • crowdfunding equity
  •  
Voir plus !

100€ offerts !


Homunity

Homunity

Une valeur sûre du crowdfunding immobilier


  • 511 projets financés (665 M€)
  • Taux de rendement : 8.72 %
  • Taux de défaut : 3.55 %
  • Durée moyenne : 2 ans
  • crowdfunding immobilier
  •  
  •  

WiSEED

WiSEED

Un pionnier du crowdfunding disposant d’une forte expérience


  • 823 projets financés (361 M€)
  • Taux de rendement : 8.41 %
  • Taux de défaut : 3.22 %
  • Durée moyenne : 2 ans
  • crowdfunding immobilier
  • crowdfunding equity
  •  
Voir plus !

100€ offerts !


Baltis

Baltis

Un acteur prometteur du crowdfunding immobilier


  • 122 projets financés (56 M€)
  • Taux de rendement : 10.09 %
  • Taux de défaut : 8.13 %
  • Durée moyenne : 2 ans
  • crowdfunding immobilier
  •  
  •  
Voir plus !

25€ offerts !


Raizers

Raizers

Un acteur de référence : 100% crowdfunding immobilier !


  • 279 projets financés (284 M€)
  • Taux de rendement : 9.39 %
  • Taux de défaut : 7.26 %
  • Durée moyenne : 1.5 ans
  • crowdfunding immobilier
  •  
  •  
Voir plus !

100€ offerts !

Crowdequity – Pour les Business Angels


Anaxago

Anaxago

Un acteur historique encore au top (performances du crowd immo ci-dessous)


  • 231 projets financés (493 M€)
  • Taux de rendement : 9.9 %
  • Taux de défaut : 2.29 %
  • Durée moyenne : 1.5 ans
  • crowdfunding immobilier
  • crowdfunding equity
  •  
Voir plus !

100€ offerts !


WiSEED

WiSEED

Un pionnier du crowdfunding disposant d’une forte expérience


  • 823 projets financés (361 M€)
  • Taux de rendement : 8.41 %
  • Taux de défaut : 3.22 %
  • Durée moyenne : 2 ans
  • crowdfunding immobilier
  • crowdfunding equity
  •  
Voir plus !

100€ offerts !

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le terme crowdfunding est un mot valise qui nous vient de l’anglais et qui signifie littéralement « financement par la foule ». En français on parlera plutôt de financement participatif. Le concept est donc de financer un projet grâce à un grand nombre de participants.

  • Le porteur de projet peut être une startup qui se lance, une PME en recherche de financement, une association ou encore un artiste ou même un homme politique !
  • Ceux qui participent à la campagne de financement, sont généralement des particuliers qui peuvent endosser le rôle de mécène, de créancier ou encore de business angel.

Les plateformes de crowdfunding permettent de mettre en relation les porteurs de projets et les financeurs. La plupart vont sélectionner en amont les projets, pour ne présenter à leur communauté que ceux qui ont le plus de chance d’aboutir.

Hadrien
Les conseils de Hadrien

Cela fait une dizaine d’années que j’investis dans le crowdfunding. Ce sujet me passionne, et j’ai envie de faire découvrir ce type d’investissement alternatif au plus grand nombre.

C’est pourquoi j’ai créé 6 mails gratuits (1 par jour pendant 6 jours) pour vous partager mon expérience sur le sujet. Qu’est ce que le crowdlending ou le crowdequity ? Combien investir ? Quels sont les risques ?

👉 Inscrivez vous gratuitement ici et en une semaine le crowdfunding n’aura plus de secret pour vous !

Les différentes formes de crowdfunding

Le financement participatif peut prendre plusieurs formes selon le mode de financement.

  • Le crowdlending s’adresse aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent financer un projet de développement par de la dette. Les participants prêtent à l’entreprise qui, en retour, rembourse avec un taux d’intérêt. Ces opérations sont réalisées la plupart du temps avec des obligations.
  • Le crowdequity s’adresse aux startups en cours de développement. Cette fois-ci les financeurs prennent une participation au capital de la société et en deviennent actionnaires. L’objectif en tant qu’investisseur est alors d’avoir une plus-value lors de la revente des actions.
  • Le crowdgiving s’adresse à des entreprises, des associations ou des particuliers qui veulent financer un projet de plus petite envergure par des dons. Ceux-ci peuvent donner lieu à des compensations ou peuvent prendre la forme de préventes.
Schéma récapitulatif des différents types de crowdfunding
Schéma récapitulatif des différents types de crowdfunding

Ensuite ces trois types de financement peuvent se spécialiser, dans l’immobilier, dans des projets locaux, écoresponsables, associatifs, artistiques,..etc.

Pour le crowdfunding par le biais d’obligations, il y a deux grandes catégories qui ont émergé :

  • le crowdfunding immobilier qui finance des projets d’achat / revente d’actifs immobiliers
  • le financement participatif à destination de la transition écologique (ex. développement de parcs photovoltaïques) ou de projets solidaires de manière plus globale
Découvrez le crowdfunding en 6 mails gratuits (1 par jour) !

Les avantages du crowdfunding pour les investisseurs

Investir via un site de crowdfunding offre plusieurs avantages.

  • Vous diversifiez vos placements en investissant dans des entreprises non cotées en bourse ou dans l’immobilier.
  • Vous choisissez les projets dans lesquels vous investissez, avec la satisfaction de contribuer à financer l’économie réelle
  • Vous multipliez les investissements car les plateformes de crowdfunding sont généralement accessibles à partir de quelques dizaines ou centaines d’euros de financement.

D’ailleurs, ces multiples atouts résonnent bien chez les épargnants français, puisque les montants collectés par le financement participatif dans l’hexagone sont en augmentation constante depuis 2015 :

Graphique présentant l'augmentation continue des fonds collectés par le financement participatif (crowdfunding) en France depuis 2015
Source : Baromètre du crowdfunding en France (2022)

Enfin, dans le cas du crowdequity, vous pouvez profiter d’une réduction d’impôt au titre d’une prise de participation au capital d’une entreprise non cotée (plus de détails dans notre article sur la fiscalité du crowdfunding). D’ailleurs, vous pouvez également réaliser des dons ouvrant droit à une réduction fiscale (entre 66% et 75% de votre don) avec de nombreux projets de crowdgiving à vocation sociale.

Envie de creuser le sujet ? Retrouvez notre article : Pourquoi investir dans le crowdfunding ?

Les avantages du financement participatif pour les porteurs de projet

Pour les porteurs de projet, le crowdfunding permet de se financer sans passer par les réseaux bancaires. C’est souvent un gain de temps et une façon de supprimer les intermédiaires. Pour beaucoup de projets, c’est aussi la seule façon de se financer : les startups, les associations et les projets personnels ou artistiques sont en effet exclus du financement bancaire.

Le financement participatif obligataire, dans le cadre de projets immobilier ou de développement durable, vient souvent en complément d’une dette bancaire.

📢 De plus, pour le crowdgiving c’est aussi un bon moyen marketing de faire connaître son projet ou ses produits. Par exemple, une marque de vêtements fabriqués en France peut toucher l’ensemble de la communauté d’une plateforme comme Ulule ou KissKissBankBank en mettant en avant son projet. Et ainsi sécuriser des premières préventes.

Dans le cadre du crowdgiving, il est même possible d’avoir de très bonnes surprises et de dépasser son objectif de collecte. Parfois même très largement ! Par exemple le projet Odyssée vient de battre un record sur KissKissBankBank : plus de 2,2 millions d’euros collectés en novembre 2023 ! Ce projet vise à créer un musée du jeu vidéo, avec la plus grande collection de consoles de jeu dans le monde entier 🕹️.

Cadre réglementaire du financement participatif

Au même titre que la majeure partie des produits financiers, le crowdfunding est régulé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en France. Jusque récemment, les plateformes devaient obtenir le statut de Conseiller en Investissement Participatif (CIP) ou Intermédiaire en Financement Participatif (IFP). Mais désormais, afin d’harmoniser le cadre en Europe, l’agrément de Prestataire de Services de Financement Participatif (PSFP) a été mis en place via le règlement européen 2020/1503. Après un délai accordé, les plateformes avait jusqu’au 10 novembre 2023 pour se mettre en conformité avec ce nouveau statut.

Le statut d’IFP est maintenu, notamment pour les dons et les prêts à titre gratuit (sans intérêts).

Crowdfunding et financement de projets écoresponsables

La plupart des projets de crowdfunding durable se font sous la forme de prêt participatif. Je vais vous expliquer brièvement les caractéristiques de ce placement.

Fonctionnement du crowdlending

Le crowdlending, ou prêt participatif, consiste à prêter à des TPE, PME voire ETI (Entreprise de Taille Intérmédiaire). Vous pouvez généralement participer à une campagne de prêt à partir de quelques dizaines d’euros. Le montant de prêt maximum pour un investisseur, autrefois de 2 000€ par projet, dépend désormais de la situation patrimoniale de chacun et des connaissances financières.

Les durées du crédit sont variables, de quelques mois à plusieurs années (rarement plus de 6 ans).

L’entreprise vous rembourse à une fréquence connue à l’avance (mensuellement, trimestriellement ou annuellement). Soit le capital est remboursé progressivement (prêt amortissable), soit le capital n’est remboursé qu’à la fin. Nous parlons alors de prêts in fine : l’entreprise paye des intérêts, par exemple tous les mois, mais ne rembourse le capital qu’à l’échéance du prêt. Ce fonctionnement est assez fréquent sur les projets d’infrastructures comme des panneaux photovoltaïques ou des éoliennes.

Pour les prêts participatifs, la plateforme a un rôle primordial :

  • Sélectionner les projets sérieux et les entreprises en mesure de rembourser 🧐;
  • Fixer le taux d’intérêt et la durée de remboursement 💶;
  • Noter l’entreprise afin de vous donner une indication mesurable sur sa santé financière 🥈.

Malgré l’analyse financière des entreprises et l’étude de leur capacité de remboursement, il arrive que certaines d’entre elles fassent défaut. Dans ce cas, la plateforme se charge des procédures de recouvrement.

Bien que les défauts fassent figure d’exception, pour atténuer le risque, diversifiez et financez un maximum de projets !

Fiscalité du crowdlending

La fiscalité du crowdlending est celle des revenus du capital :

  • Les intérêts sont taxés à hauteur de 30% (17,2% de charges sociales et 12,8% d’impôts) ;
  • Si votre tranche marginale est inférieure à 12,8%, vous pouvez aussi les intégrez à vos revenus et être taxé à l’impôt sur le revenu ;
  • A noter également qu’en cas de pertes sur des projets, vous pouvez déduire celles-ci de votre impôt sur le revenu.

Pour une analyse encore plus en profondeur sur le crowdlending, consulter notre article dédié au prêt participatif !

Les meilleures plateformes de crowdfunding durable

Certaines plateformes de financement participatif se sont spécialisées dans les projets écoresponsables 🌍. Soit dans l’agriculture et l’alimentation saine, soit dans les énergies renouvelables, ou encore dans des entreprises sociales et solidaires.

💚 La dynamique de ce type de crowdfunding a clairement le vent en poupe depuis plusieurs mois. Les montants collectés ne font que s’accroître, et pour cause :

  • Les taux d’intérêts ont augmenté, suite à l’augmentation des taux directeurs, donc les rendements sont plus attractifs, de l’ordre de 6% à 8% annuels avant impôts
  • Les taux de défaut de paiement sont très faibles, voire nuls (pour les meilleures plateformes), faisant de ce secteur un nouvel eldorado, tandis que le secteur immobilier connaît des difficultés depuis 2023.
Page d'accueil de la plateforme de crowdfunding Enerfip
Page d’accueil Enerfip mettant en avant les solutions de transition énergétique

Si le financement participatif de projets durables vous intéresse, voici notre comparatif des plateformes sur cette thématique d’avenir.

PlateformeProjets financésMontant FinancéDurée moyenne (mois)Taux de rendement
(net de risque)*
Taux de défaut*
(retards de plus de 6 mois ou procédure collective, en volume)
Enerfip338403 M€375,38%0,34%
Lendosphère515259 M€425,83%0%
Lumo226201 M€556,50%0%
LITA.co **5747 M€535,15%5,89%
Miimosa44163 M€55-1,19%6,83%
Tableau comparatif des sites de crowdfunding spécialisés (données au 11 janvier 2024).
Le taux de défaut est en pourcentage des montants investis.
* Avertissement : les performances passées ne présagent pas des performances futures.
** Les statistiques de LITA.co présentées ici ne concernent que la partie crowdlending.

Enerfip est spécialisée dans les projets en lien avec la transition énergétique : les fermes solaires, les éoliennes, l’hydroélectrique, etc. Ce sont les leaders européens dans leur domaine. Et ils agissent effectivement à l’échelle européenne puisqu’ils ont ouvert une antenne en Espagne en 2022, ainsi qu’en Italie plus récemment. Le rendement moyen est relativement élevé, avec un taux de défaut quasiment nul. Enfin, Enerfip est une des premières plateformes à avoir reçu l’agrément de Prestataire de Services de Financement Participatif (PSFP), fin 2022.

La plateforme Lendosphere a un positionnement assez similaire, mais elle s’ouvre progressivement un peu plus sur la transition écologique (pas que des projets d’énergie donc). Si Lendosphere a financé plus de projets qu’Enerfip, le montant total est cependant moindre. Enfin, côté performances, Lendosphere affiche une rentabilité moyenne légèrement supérieure. Pour en savoir plus sur cette plateforme, vous pouvez consulter mon avis complet sur Lendosphere.

Bénéficiez de 10€ dès 100€ investis avec le code LENDOHEROS !

Dans la même veine que les deux plateformes précédentes, vous retrouverez également Lumo. Créée en 2012, cette société est donc la doyenne des plateformes de crowdfunding dédiées à la transition énergétique. Avec des projets sur des durées assez longue en moyenne (plus de 4 ans), ce site de financement participatif affiche actuellement le taux de rendement interne (TRI) le plus élevé de sa catégorie.

Pour plus d’informations, découvrez mon avis complet consacré à Lumo
Page d'accueil de la plateforme de crowdfunding à impact LITA.co
Page d’accueil de la plateforme de crowdfunding à impact LITA.co

LITA.co est un acteur du financement participatif qui va au delà de l’écologie. Leur promesse : vous permettre de « faire la différence avec votre épargne ». Ainsi, au delà de l’aspect écologique, vous y retrouverez des projets autour de l’économie sociale, ou de la consommation responsable par exemple. De plus, ils ne proposent pas que du crowdlending. En incluant les autres types d’investissement (en actions par exemple), leurs fonds collectés s’élèvent à 118 millions d’euros à début 2024 !

🔎 Pour plus d’infos, jetez un coup d’oeil à notre avis sur LITA.co !

20€ offerts à votre premier investissement avec le code LITAFH20

Miimosa est un acteur créé en 2015, mais à l’activité de crowdlending plus récente (2018). La plateforme, ergonomique, se focalise principalement sur les projets agricoles et d’alimentation saine. Elle affiche aujourd’hui un taux de rendement net de risque légèrement inférieur à 0. Il s’agit donc plus d’un investissement de convictions que pour la performance si vous optez pour eux à ce stade ! Par ailleurs, tous leur projets ne connaissent évidemment pas des problèmes. Donc en les sélectionnant bien vous pouvez toujours espérer 3% ou 4% de rendement.

Profitez de 50€ offerts dès 200€ investis avec le code FH50 !

Solylend et Agrilend ont été recalés de ce top 3 car nous manquons d’historique pour le moment.

Si les placements verts vous intéressent, retrouvez notre article sur l’investissement ISR.

Crowdfunding immobilier : fonctionnement et meilleurs sites

Fonctionnement du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier consiste à financer une opération immobilière. Contrairement à l’investissement via une SCPI, le but n’est généralement pas ici de mettre en location les biens acquis, mais plutôt de financer des travaux dans l’optique d’une vente avec plus-value à la clé. Le financement se fait le plus souvent sous forme de prêt sur une durée comprise entre 1 et 3 ans. En contrepartie, le promoteur immobilier vous verse des intérêts.

Cette forme de financement participatif a connu une période de forte croissance auprès des investisseurs jusqu’en 2022. Mais l’effervescence c’est un peu tassé en 2023, comme pour tous les investissements liés à l’immobilier. Pour autant, ce placement continue à présenter de nombreux avantages :

  • Les taux d’intérêt sont élevés, et dépasse même souvent les 10% par an actuellement ;
  • Les risques sont relativement faibles car l’actif immobilier sous-jacent à l’opération apporte une sécurité qui n’existe pas dans le financement d’entreprises ou de startups. Néanmoins, il faut reconnaître une augmentation des retards de paiement en 2023 ;
  • Les projets sont (relativement) nombreux à travers le territoire français ;
  • La fiscalité est celle du capital : 30% sur les intérêts perçus (voir moins en investissant via un PEA).

Notez que dans l’immobilier, le financement se fait généralement sous forme d'emprunt obligataire. Le remboursement du capital et des intérêts intervient à la fin du projet.

Hadrien
Les conseils de Hadrien

A condition de choisir les bonnes plateformes, investir aujourd’hui sur des projets de crowdfunding immobilier peut s’avérer une meilleure affaire qu’en 2022, lorsque les prix étaient au plus haut.

De plus, notez que si les projets en retard de paiement continuent contractuellement à payer des intérêts, vous ne faites pas forcément une mauvaise affaire. A condition bien sûr de ne pas avoir besoin de récupérer votre mise de départ. D’où l’importance de n’investir qu’une petite part de votre patrimoine.

Notre sélection des meilleures plateformes de crowdfunding immobilier

Les plateformes sélectionnent les projets les plus porteurs et les moins risqués. Voici notre liste des meilleures plateformes de crowdfunding immobilier. J’ai personnellement investi sur une trentaine de projets, sur plusieurs d’entre elles.

🔎 Si vous voulez plus d’éléments, retrouver notre comparatif détaillé des sites de crowdfunding immobilier.

PlateformeProjets financésMontant FinancéDurée moyenne (mois)Taux de rendement
(net de risque)*
Taux de défaut*
(retards de plus de 60 jours ou procédure collective, en volume)
ClubFunding9901 233 M€2110%8,99%
Homunity517677 M€218,66%7,25%
Anaxago245575 M€219,8%4,80%
WiSEED823361 M€228,41%6,22%
Raizers334347 M€208,25%7,26%
Baltis12256 M€2710,09%8,13%
Tableau comparatif des sites de crowdfunding immobilier (données au 11 janvier 2024).
* Avertissement : les performances passées ne présagent pas des performances futures. Défaut au sens de perte définitive

Anaxago (avis détaillé ici) a ma préférence car ils proposent régulièrement des projets d’envergure, avec des biens parfois exceptionnels (ex. un superbe immeuble dans le 8ème arrondissement de Paris ou encore 3 chalets à Megève ; deux opérations dans lesquelles j’ai investi). Ensuite, même si le taux de défaut a augmenté, vous pouvez voir qu’il est inférieur à la plupart des autres plateformes, preuve du sérieux de l’équipe d’investissement. De plus, la plateforme vous permettra d’investir également en crowdequity (voir ci-dessous). Et même en assurance-vie ! Intéressant si vous recherchez des solutions tout-en-un donc. En plus, vous bénéficiez de 100€ offerts lors de votre premier investissement 😎 !

ClubFunding offre un taux d’intérêt moyen légèrement plus élevé mais pas forcément des projets aussi qualitatifs.

Page d'accueil de la plateforme de crowdfunding Anaxago
Page d’accueil d’Anaxago, avec crowdfunding immobilier, crowdequity, et même SCPI !

Homunity.com (avis détaillé ici), Raizers ou encore Baltis (avis détaillé ici) sont également des plateformes de très bonne qualité. L’avantage de ce dernier est qu’ils proposent d’investir via un PEA ou PEA-PME, ce que ne font pas tous les acteurs car c’est assez chronophage. Quand à Homunity.com, cette société se pose comme spécialiste de l’investissement immobilier en général. Elle propose ainsi d’investir en SCPI, avec des conseillers dédiés pour vous accompagner, ce qui permet de diversifier vos placements. Et également d’investir dans des projets d’immobilier neuf, par exemple pour défiscaliser. Enfin Tikehau Capital est à ses côtés, ce qui rassure sur sa pérennité.

La plateforme WiSEED quant à elle fait partie des pionniers du financement participatif en France. Elle a été créée en 2008 soit il y a plus de 15 ans ! Et comme Anaxago, ce site vous permettra aussi bien d’investir dans des start-ups que dans des projets immobiliers.

A l’inverse, Raizers est un acteur plus spécialisé, concentré uniquement sur le crowdfunding immobilier. Vous aurez donc moins de choix, et les projets sont en moyenne plus petits. Mais ils sont aussi en moyenne très rentables et avec une bonne maîtrise du risque ! A noter que Raizers a obtenu le statut de PSFP depuis juin 2023, donc ils sont plutôt bon élève de ce côté-là.

Jusqu’à 100€ offerts (50€ au premier investissement, et 50€ au deuxième)

💡 Depuis quelques temps de nouveaux acteurs arrivent sur le marché du crowdfunding immobilier, en cassant quelques uns de ses codes. Notamment concernant le minimum d’investissement. Là où le ticket d’entrée est généralement de 1 000€, un acteur comme La Première Brique permet d’investir dès 1€. Oui, 1€ seulement !

En s’inscrivant via ce bouton (ou le code 90NC4S) bénéficiez de 1% de rendement additionnel sur votre premier investissement 💪)

Il s’agit également d’opérations de marchands de biens. Avec de belles rentabilités à la clé. Ainsi début 2024 La Première Brique a financé plus de 400 projets, pour un taux de rendement annuel moyen de 11,3% et seulement 3,65% de défauts de paiement supérieurs à 6 mois ou procédures collectives en cours. J’ai voulu attendre un peu avant de vous parler de ce genre de plateformes assez récentes. Mais après quelques années d’activités le bilan est pour l’instant assez prometteur. Intéressant donc pour ceux qui n’ont pas nécessairement plusieurs milliers d’euros à investir !

Diversifiez les plateformes ! Cela vous permettra de les tester par vous-même mais aussi de varier le type de projets financés.

Crowdequity : fonctionnement et meilleures plateformes

Comment fonctionne le crowdfunding equity ?

Avec le crowdequity, vous financez des startups et des TPE/PME en investissant directement au capital de la société. Vous devenez donc actionnaire de la société. Cela présente deux avantages :

  • Un fort potentiel de gain : le rendement espéré est supérieur à celui du crowdlending : si la startup marche bien alors vous pouvez espérer multiplier votre investissement par 2, 5, 10 ou plus !
  • Une fiscalité avantageuse : vous pouvez défiscaliser une partie du montant investi ou alors investir via un PEA ou un PEA PME, ce qui vous permettra d’alléger la fiscalité sur les gains perçus.

En contrepartie, votre investissement est bloqué pour une durée indéterminée : vous devrez attendre qu’il y ait une sortie (revente de l’entreprise, levée de fonds, introduction en bourse). Si l’entreprise verse des dividendes, vous percerez votre part au prorata de vos actions.

Je vous présente ci-dessous les meilleurs sites de crowdfunding equity selon moi.

⚠️ Les performances de crowdequity sont rarement communiquées et ne sont pas normées comme pour le crowdlending / crowdfunding immobilier. Il est donc évidemment plus compliqué d’établir un classement.

PlateformeDate de créationProjets financésMontants levés
WiSeed20081051*500 M€*
Anaxago2012342*799 M€*
Finple2013205223 M€*
Tableau comparatif des plateformes de crowdfunding equity. * Statistiques incluant opérations de crowdequity et opérations de crowdfunding immobilier.

WiSEED est une plateforme pionnière sur le crowdfunding equity. Mais comme la plupart des acteurs, la société fait également du crowdfunding immobilier. Ainsi sur plus de 1 000 projets financés, désormais environ 20% seulement utilisent des actions comme titres financiers. Pour ses collectes en actions, le site privilégie les entreprises dans le domaine de la santé ou de la transition énergétique.

Page d'accueil Anaxago, plateforme de crowdfunding immobilier et crowdequity
Page d’accueil Anaxago, avec accès aux investissements « Startup & PME », mais aussi crowdfunding immobilier, SCPI, fonds de private equity immobilier et assurance-vie

Anaxago s’est lancé peu après WiSEED et si le crowdequity est son activité historique, la plateforme s’est largement diversifiée et propose également du crowdfunding immobilier, des SCPI, du capital investissement immobilier et même de l’assurance-vie ! Pour les investissements en actions, la plateforme a largement renforcé son expertise en rachetant le fonds de Venture Capital CapHorn en 2022. Ce fonds a quelques participations emblématiques, comme par exemple le fabriquant de wallets de cryptomonnaies français Ledger.

En plus, Anaxgo propose des conseils en investissements pour vous aider à gérer au mieux le patrimoine que vous leur confier. N’hésitez pas à consulter mon avis détaillé sur Anaxago si vous souhaitez en savoir plus !

100€ offerts pour votre premier investissement !

Finple est un challenger, avec une plus de 200 projets financés depuis 2013, mais là encore cela comprend des opérations immobilières. Environ 20% des collectes de Finple sont via des actions.

Un panorama plus complet du crowdequity ? Consultez notre article dédié !

Nous n’avons pas inclus MyOptions dans le comparatif par manque de recul sur les performances de cette plateforme (uniquement une vingtaine de millions d’euros collectés depuis 2016).

Hadrien
Les conseils de Hadrien

Bon à savoir : les FCPR sont une autre façon d’investir dans les startup ou de financer des PME.

Plateformes de crowdlending : un segment en difficultés

Nombreuses sont les plateformes de prêt participatif pour les PME qui n’ont pas trouvé la martingale pour durer. Voici quelques exemples des turpitudes du secteur :

  • Lendopolis s’est reconvertie vers les projets durables,
  • Unilend a connu des difficultés en 2018, pour finalement se faire racheter par PretUp
  • Credit.fr a été revendu à October en 2022
  • Alors qu’October faisait office de figure de proue, avec près d’un milliard d’euros collectés, voilà qu’elle a annoncé le 2 février 2024 la fin de ses activités

Malgré cela, quelques sites sont encore debout !

Les meilleurs sites de crowdlending

En tant qu’investisseur, les meilleures plateformes sont celles qui proposent un nombre important de projets, avec des taux d’intérêt élevés et des taux de défauts faibles. C’est cette configuration qui vous permettra d’avoir une bonne diversification et une forte rentabilité.

Voici les meilleures plateformes de financement par prêt. Je laisse October à ce stade, pour information.

PlateformeProjets financésMontants financésDurée moyenne
(mois)
Rendement moyen*
(net de risque)
Taux de défaut
(volume; >6 mois ou procédure collective)*
October3 274917 M€483,33%5,16%
Les Entreprêteurs57199 M€306,58%1,18%
PrêtUp53541 M€275,51%2,68%
Tableau comparatif des plateformes de prêt (données au 11 janvier 2024).
Le taux de défaut est en pourcentage des montants prêtés.
* Avertissement : les performances passées ne présagent pas des performances futures.

October est était le leader du crowdlending. A elle seule, cette plateforme a financé pas loin d’un milliard d’euros de projets. Ces chiffres s’expliquent aussi car ce site opère à l’échelle européenne (ex. France, Espagne, Pays-Bas), et qu’il lui est arrivé de prêter à des grandes entreprises. En 2020, October a par exemple prêté plus 1,2 M€ à Spotify.

En 2022, October a racheté Crédit.fr à Tikehau Capital, ce qui explique aussi ses chiffres. Si le Taux de Rendement Interne (TRI) net de risque n’est tout de même pas fameux, à 3,33%, en sélectionnant bien ses projets, un investisseur pouvait néanmoins espérer faire mieux et dépasser les 4%.

Page d'accueil de la plateforme de crowdfunding Les Entreprêteurs
Page d’accueil de la plateforme de crowdfunding Les Entreprêteurs

Les Entreprêteurs a notre préférence car ils ont aussi une solide expérience (plus de 500 projets financés), et une belle rentabilité couplée à un taux de défaut faible et des durées d’investissement relativement courtes (environ 2 ans et demi). Ces chiffres sont aussi bons car cette plateforme propose également quelques opérations de crowdfunding immobilier, ainsi que du financement de trésorerie (prêts courts avec des rentabilité intéressantes). Donc oui ça n’est pas strictement comparable aux autres, mais les résultats sont là ! Et si vous souhaitez investir en loi Girardin pour défiscaliser, ils proposent même des projets agricoles en Guyane pour cela !

Avec PrêtUp vous financez des entreprises plus petites, c’est plus risqué mais potentiellement plus rentable. En moyenne récemment, le taux de rendement chez PrêtUp était de 5,51% contre 3,33% chez October. Surtout, les prêts sont plus courts ce qui permet une meilleure rotation du portefeuille.

Plusieurs plateformes n’ont pas été retenues dans ce comparatif, soit parce que leur taux de défaut est trop élevé, soit parce que le recul nécessaire pour analyser leur portefeuille n’est pas suffisant.

Les plateformes de crowdlending n’ont pas toutes le même profil d’entreprises, elles sont donc complémentaires. Pour bien diversifier votre placement nous vous conseillons d’investir auprès de plusieurs d’entre elles.

Mintos : une alternative avec moins de sens, mais plus de performance

Plateforme d’investissement venue tout droit de Lettonie (et oui !), Mintos permet à ses utilisateurs d’investir dans des « Ensemble de Notes ». Ces produits financiers proviennent de crédits accordés par des sociétés de prêts, partenaires de Mintos. La plateforme en fait des produits financiers, qu’elle distribue ensuite via son site.

Les solutions de placement de la plateforme Mintos
Les solutions de placement de la plateforme Mintos

Contrairement aux plateformes de prêts participatifs, avec Mintos vous n’investirez pas dans des projets d’entreprise bien précis et décrits dans le détail, avec des images ou des vidéos en plus.

En revanche, avec un taux d’intérêt moyen aux alentours de 12% dernièrement pour le produit Mintos Core, la rentabilité est particulièrement attractive ! Celle-ci ne va évidemment pas sans risque, et en l’occurrence cette performance s’explique par un bon nombre de prêts à des entreprises d’Europe Centrale ou Europe de l’Est, généralement considérés comme plus risqués que des prêts à des entreprises françaises.

🔎 Pour rentrer dans les détails (ce que je vous conseille car c’est un placement un peu particulier et donc pas évident à comprendre), vous pouvez lire mon avis complet sur Mintos.

Nos conseils pour bien investir dans le financement participatif

Nous pouvons tirer trois grandes conclusions de notre analyse précédente :

  1. Rentabilité : investir avec le crowdfunding est rentable avec des taux de rentabilité supérieurs à 9% par an pour certaines plateformes, et permet de diversifier votre patrimoine.
  2. L’immobilier reste un secteur d’activité porteur, avec les rentabilités les plus élevées. Mais il est rattrapé par les acteurs de financement participatif en soutien du développement durable, dont les taux de rendement se sont améliorés, avec une matérialisation des risques encore quasi nulle. Par ailleurs, le financement des startups sous forme d’actions demeure aussi très prometteur sur le long terme, avec une fiscalité avantageuse.
  3. Diversifiez ! On ne le répétera jamais assez, pensez à bien diversifier votre investissement dans plusieurs projets et à varier les plateformes.

Pour débuter, nous vous conseillons donc une plateforme de crowdfunding immobilier comme Anaxago ou Homunity. Pour ceux qui peuvent immobiliser des fonds plus longtemps et sont à la recherche d’un placement défiscalisant, vous pouvez aussi investir en actions de startups prometteuses avec WiSEED. Enfin, pour diversifier, vous pouvez aussi financer des PME sous forme de prêt avec October ou Les Entreprêteurs par exemple. Enfin, si l’aspect écologique est important pour vous, Enerfip ou Lendosphere vous permettront d’allier convictions et rentabilité.

Les critères de comparaison

Dans notre étude nous avons classé les sites de crowdfunding grâce à plusieurs critères (plus d’informations ici) :

  • L’ancienneté ;
  • Le nombre de projets financés et le montant des financements ;
  • Le taux de défaut ;
  • Les taux de rendement des projets ;
  • La durée moyenne des prêts le cas échéant ;
  • L’ergonomie des plateformes et la qualité des services proposés.

Il est par ailleurs nécessaire que le site soit enregistré auprès du régulateur pour rentrer dans notre comparatif, ou alors qu’il soit sur le point de l’être.

Questions fréquentes

Quels sont les 3 types de crowdfunding ?

Il existe principalement 3 types de crowdfunding. Il y a le crowdgiving, ou don avec contrepartie. Vous aider à financer un projet, et vous recevez une contrepartie en échange, généralement en lien avec le projet (ex. livre, vêtement). Ensuite le crowdlending, ou prêt participatif, consiste à financer un emprunt par la foule. Cela peut se faire pour une entreprise, ou pour une opération immobilière. On parle alors plutôt de crowdfunding immobilier. Enfin, le crowdequity permet d’investir en actions dans un projet. Pour résumer, c’est du venture capital, mais ouvert publiquement.

Comment fonctionne une opération de crowdfunding ?

Une entreprise ou un particulier a un projet qui nécessite du financement. Il choisit une plateforme de crowdfunding adaptée à son type projet, et s’il est sélectionné par la plateforme, une collecte est ouverte pour son projet sur le site de la plateforme. Alors, tous les utilisateurs de la plateforme de crowdfunding peuvent participer au projet, selon certaines conditions (montant minimum, ou contrepartie choisie).

Quels sont les risques du financement participatif (crowdfunding) ?

Cela dépendra du type de projet, mais comme toutes choses dans la vie, il existe un risque, même sur le crowdgiving. Un projet soutenu peut rencontrer des difficultés à termes, ce qui engendre un risque de retard de paiement, voire un risque de défaut de paiement. Dans le cadre d’un don avec contrepartie, cela correspond à ce que vous ne receviez jamais votre contrepartie. Pour le crowdlending et le crowdequity, il y a également un risque d’illiquidité. Vous ne pouvez généralement pas revendre votre investissement dans un projet avant son terme, sauf chez quelques rares plateformes comme Enerfip.

Quel montant investir en crowdfunding ?

Il s’agit d’un placement risqué et peu, voire pas liquide (vous ne pouvez pas récupérer votre argent à tout moment, il faut attendre que le projet soit terminé). Par conséquent, il ne faut investir qu’une petite partie de votre patrimoine et être en mesure de diversifier sur plusieurs projets (au moins une dizaine, et plus idéalement).

Quelles garanties existent pour protéger l’investisseur en cas de problème ?

Les garanties concernent les projets de crowdfunding immobilier ainsi que les projets de crowdlending (entreprise, développement durable). Vous pouvez consulter mon article sur les garanties et sûretés en crowdfunding immobilier pour plus de renseignements, mais garder en tête que le mieux est avant tout un projet de qualité, et une bonne équipe pour l’exécuter.

Quels sont les indicateurs de performance pour évaluer les plateformes de crowdfunding ?

Grâce à Financement Participatif France, les indicateurs pour les prêts participatifs sont normés. Vous pouvez comparer les montants collectés, le capital remboursé, les intérêts versés, les montants en retards de paiement de plus ou moins 6 mois, etc. J’explique tout dans mon article sur les indicateurs de performance du crowdfunding.