Il existe un grand nombre de placements différents. Pour autant, on ne peut pas dire qu’il y ait un meilleur placement : selon vos besoins et vos objectifs, le meilleur placement ne sera pas le même.

➡️ Que ce soit pour le long terme ou pour le court terme, pour la sécurité ou la performance, pour réduire vos impôts ou pour générer des revenus réguliers, on vous aiguille vers le placement ou les investissements les plus adaptés !

Trouver le meilleur placement adapté à vos besoins

Chaque placement à ses propres caractéristiques. Pour trouver le meilleur placement, vous devrez donc tenir compte de :

  • la performance (bien évidemment) ;
  • la prise de risque ;
  • la fiscalité ;
  • la disponibilité de l’épargne ;
  • l’horizon de placement auquel il est adapté.

Eh oui, le placement sans risque, performant, et toujours disponible n’existe pas ! En fait, on peut même dire que les placements les plus rentables sont aussi ceux dont l’incertitude et les fluctuations sont les plus grandes. Avant toute chose, vous devez donc évaluer vos propres préférences vis-à-vis de ces différents critères.

Les meilleurs placements non bloqués

Le graphique suivant donne une idée générale des meilleurs placements liquides (autrement dit, ceux pour lesquels votre épargne est toujours disponible). Voici un comparatif des rendements nets :

Comparatif des rendements des meilleurs placements NON bloqués à court et long terme.
Comparatif des rendements des meilleurs placements NON bloqués à court et long terme.

Sur le long terme, les investissements boursiers sont les plus rentables. En investissant dans un panier d’actions diversifié, vous pouvez ainsi obtenir une performance de l’ordre de 8,5% par an avant fiscalité.

Si la bourse est quelque chose de nouveau pour vous, sachez que cela n’a rien de sorcier. Il n’est ni nécessaire d’être millionnaire ni d’être un expert des marchés financiers. En fait, vous pouvez même investir avec 50 ou 100 euros en n’y passant qu’une vingtaine de minutes par an (on détaille cela dans notre guide « Comment bien investir en bourse ?« )

Pour faire simple, sachez que pour investir en bourse il y a essentiellement deux composantes :

  1. Le compte (ou l’enveloppe fiscale) : PEA, compte-titres, assurance-vie et PER. Il s’agit du contenant : c’est à partir de l’un de ces comptes que vous allez pouvoir réaliser vos investissements boursiers à proprement parler. Comme l’atteste le graphique précédent, le choix du compte a des conséquences sur le traitement fiscal des gains.
  2. L’investissement : par exemple une ou plusieurs actions, des obligations, un fonds d’investissement ou encore un ETF. C’est cet investissement qui va être générateur de dividendes et de plus-values et donc de gains à l’avenir.
Hugo
Les conseils de Hugo

Parmi les différents investissements possibles, je vous conseille d’opter pour les ETF. Ce sont des fonds d’investissement qui répliquent un indice boursier et cela présente au moins deux avantages :

  • ils sont très diversifiés, ce qui permet de réduire les fluctuations de votre placement ;
  • leurs frais sont réduits (inférieurs à 0,5% par an).

Avant de passer en revue un à un les meilleurs placements, voyons ce que le même graphique donne si l’on considère désormais les placements bloqués.

Les meilleurs placements bloqués

Comparatif des performances des meilleurs placements bloqués
Comparatif des performances des meilleurs placements bloqués (court terme et long terme)

Cette fois-ci le Crowdfunding equity arrive en tête des performances. Ce placement consiste à investir au capital de startups ou d’investir dans des PME en croissance. Il va sans dire que c’est le placement le plus risqué. En plus d’être un investissement illiquide, vous ne savez pas quand vous retrouverez votre mise. Il n’est donc pas à mettre dans toutes les mains.

Dans la suite nous détaillons notre sélection des meilleurs placements avec, à la clé, les banques et courtiers les moins chers !

La bourse, le meilleur investissement à long terme

Avantages et inconvénients de la bourse

Avantages
  • Performance : 8,5% en moyenne
  • Fiscalité avantageuse (avec le PEA ou l’assurance vie)
  • Frais plutôt faibles (avec le bon courtier en bourse)
  • Disponible à tout instant
Inconvénients
  • Volatilité importante

Pour investir en bourse, faite le choix du meilleur PEA grâce à notre comparatif.

Pour commencer en bourse, nous vous recommandons d’ouvrir un PEA, lequel à une fiscalité avantageuse, et d’investir dans des ETF qui vous permettront d’avoir une large diversification à frais réduits.

Les meilleurs PEA

✅ Le PEA est le compte le plus avantageux pour investir en bourse. En effet, après 5 ans de détention, tous vos gains sont exonérés d’impôts (ils restent toutefois soumis aux prélèvements sociaux).

Le défaut du PEA est d’être restreint aux seules actions européennes, ce qui n’est pas idéal pour la diversification. Mais il y a une astuce puisqu’un certain nombre d’ETF internationaux sont éligibles au PEA.

➡️ La combinaison ETF en actions + PEA est donc gagnante et elle vous permettra d’atteindre sans difficulté 7 à 8% de rentabilité moyenne annuelle, nette d’impôt.

Pour commencer à investir, voici les deux PEA que nous vous conseillons :


Bourse Direct

Bourse Direct

Le PEA le moins cher du marché !


  • Dépôt min : 0.01 €
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
  • 0 frais de garde/inactivité
Voir plus !

200 € offerts (max)


Fortuneo

Fortuneo

Frais raisonnables et plateforme confortable


  • Dépôt min : 100 €
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
  • 0 frais de sortie
  • 0 frais de garde/inactivité
Voir plus !

100 euros offerts !


Nous vous donnons les raisons de ce choix dans notre comparatif des meilleurs PEA.

Quand investir en bourse ?

La bourse est le placement le plus performant, mais sa volatilité est forte. Cela veut dire que la performance de votre placement ne sera pas régulière. Vous pouvez gagner 15% une année et perdre 5% l’année suivante. Il faut donc envisager la bourse sur le long terme : à minima, que vous ayez un horizon de placement supérieur à 5 ans.

➡️ Pour investir en bourse sereinement, nous vous recommandons de disposer d’une épargne de précaution solide dans laquelle piocher en cas de coups durs. De cette manière vous ne risquez pas d’avoir besoin d’argent au moment ou la bourse est en berne, ce qui est le meilleur moyen de concrétiser des pertes.

L’assurance vie permet justement de se constituer une épargne de précaution efficacement ⤵️

Hugo
Les conseils de Hugo
  • Réservez une partie de votre patrimoine à une épargne de précaution garantie ou peu risquée, typiquement l’équivalent de 6 mois de dépenses courantes.
  • Et placer le reste à plus long terme (ou bourse et, dans une moindre mesure dans l’immobilier).

L’assurance-vie, pour moduler votre prise de risque

Avantages
  • Sécurisée avec le fonds euro
  • Performante avec les supports boursiers et immobiliers
  • Fiscalité avantageuse (après 8 ans)
  • Avantages à la succession
  • Disponible à tout moment
Inconvénients
  • Les frais (plus élevés que dans le PEA)

Pour évitez de payer des frais élevés, choisissez une des meilleures assurances-vie de notre comparatif.

L’assurance-vie est un placement protéiforme qui se scinde en deux compartiments : le fonds euros et les unités de comptes (ces dernières regroupent tous les investissements non garantis, bourse et immobilier).

Le fonds euros : le meilleur placement sans risque

Si vous êtes allergique à toute prise de risque, vous pouvez investir dans le fonds en euros d’une assurance-vie : c’est un fonds à capital garanti. Notez au passage que, contrairement à une idée reçue, vous pouvez retirer votre épargne de votre assurance vie à tout moment, même les huit premières années.

✅ Avec un rendement qui peut dépasser 2%, le fonds euros est donc le meilleur placement sans risque à condition de bien choisir votre assurance vie.

Les SCI, pour booster votre épargne de précaution

Avec un peu plus de 2% par an, un bon fonds euro fait à peine mieux que le livret A ou le LDD. Bien que l’assurance-vie ne soit pas plafonnée (contrairement aux livrets réglementés), on est tout de même en droit d’attendre mieux que cela concernant les performances.

➡️ Mon conseil consiste à combiner le fonds euro avec une ou plusieurs SCI. Les SCI (Sociétés Civiles Immobilières) sont des placements immobiliers qui ont plusieurs avantages :

  • il n’y a pas de frais d’entrée ;
  • elles sont entièrement disponibles ;
  • elles sont très diversifiées ;
  • elles sont très peu risquées (bien que non garantis) ;
  • et leur rendement peut dépasser 3% par an.

On vous en dit plus sur les SCI dans l’assurance-vie juste ici.

Les unités de compte pour investir en bourse

L’assurance-vie n’est pas seulement un placement utile pour se constituer une bonne épargne de précaution. En plus du fonds en euros et des supports immobiliers, vous pouvez aussi y investir en bourse, avec des fonds d’investissement et les fameux ETF dont nous avons parlé plus haut.

L’assurance vie profite, qui plus est, d’une fiscalité avantageuse (un peu moins que le PEA) et d’un cadre fiscal très favorable à la succession (on reviendra sur ce point plus bas).

A ce stade, la meilleure combinaison de placements est donc la suivante :

  • Épargne de précaution : assurance vie avec fonds euro et SCI
  • Épargne de long terme : PEA avec ETF (jusqu’au plafond de 150 000 €, puis ETF dans l’assurance vie).

Les meilleures assurances vie

🚨 Attention, les assurances vie qui proposent des SCI et des ETF se comptent sur les doigts de la main.

En outre, l’un des défauts de l’assurance-vie, ce sont les frais. Heureusement, il existe des contrats sans frais d’entrée et dont les frais de gestion sont très raisonnables.

➡️ Voici nos contrats préférés en gestion libre, d’une part, et en gestion sous mandat d’autre part (ce qui est plus pratique si vous ne souhaitez pas choisir vous-même vos supports d’investissement).

Les meilleurs contrats en gestion libre


Linxea Avenir 2

Linxea Avenir 2

Excellent contrat : diversification, performance et frais réduits !


  • Fonds euros : 1.80% en 2021
  • Versement minimal : 100 €
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • SCPI/SCI
  • OPCI
Voir plus !

250 € offerts (max)


Evolution Vie

Evolution Vie

Une assurance-vie pour privilégier la sécurité


  • Fonds euros : 1.31% à 2.62% en 2021
  • Versement minimal : 500 €
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • SCPI/SCI
  • Gestion pilotée
Voir plus !

200 € offert (max)


Les meilleurs contrats en gestion pilotée


Nalo

Nalo

Excellent gestion pilotée à base d’ETF + multiprojet


  • Fonds euros : 0.95% à 1.90% en 2021
  • Versement minimal : 1000 €
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • Gestion pilotée
Voir plus !

1000 € offerts (max)


Yomoni

Yomoni

Gestion pilotée simple et efficace.


  • Fonds euros : 1,3% en 2021
  • Versement minimal : 1000 €
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • Gestion pilotée
Voir plus !

350 € offerts (max)


Si vous voulez savoir pourquoi ceux-là et pas d’autres, on vous l’explique dans notre comparatif des meilleures assurances vie.

Le livret A reste le meilleur placement à TRÈS court terme

En plus de votre épargne de précaution et de votre épargne de long terme, je recommande de conserver une épargne très facilement mobilisable pour les achats plaisir, pour remplacer votre smartphone, ou pour partir en vacances : c’est l’épargne de disponibilité.

Le prérequis de cette épargne est d’être disponible en trois clics et entièrement garantie (ce qui limite le choix).

➡️ La meilleure solution pour l’épargne de disponibilité est tout simplement le Livret A. Son taux a été relevé à 2% par an (net d’impôt) ce qui n’est pas si mal pour un placement sans risque. Son cousin, le LDDS (Livret développement Durable et Solidaire) est également à 2%.

Il n’est franchement pas utile de remplir votre Livret A et votre LDDS au plafond, 1000 à 5000 € suffisent généralement, selon que vous êtes dépensier ou pas. Le surplus de votre patrimoine pourra être investi avec plus de performance dans d’autres placements.

📍 Il a toutefois une exception : si vous savez que vous allez avoir besoin d’une somme importante dans un ou deux ans, pour acquérir votre résidence principale par exemple, les livrets sont alors tout à fait adaptés. Et, si vous êtes au-dessus des plafonds, un livret bancaire, un compte à terme ainsi que le crowdfunding immobilier dont nous allons parler tout de suite peuvent être de bons compléments.

Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez ouvrir un LEP (Livret d’épargne populaire) dont le taux de 4.6% (net d’impôts et de prélèvement sociaux). Le LEP est extrêmement avantageux mais plafonné à 7 700 €.

Le crowdfunding immobilier, meilleur placement de court terme

Si vous cherchez un placement à court terme qui soit performant, nous vous conseillons le cowdfunding immobilier. Ce type de financement participatif consiste à financer une opération de promotion immobilière (ou celle d’un marchand de biens). Avec le crowdfunding immobilier, vous prêtez donc de l’argent aux promoteurs pour leurs travaux et vous recevez des intérêts en contrepartie.

Les projets de crowdfunding immobilier ont une durée pouvant aller de 12 mois à deux ou trois ans, c’est donc un des meilleurs placements pour le court terme. Mais attention, votre argent est entièrement bloqué jusqu’à la fin de l’opération.

Avantages
  • La performance : vous pouvez viser un rendement élevé, de l’ordre de 8% par an
  • C’est un placement de court terme : 1 à 3 ans
  • La prise de risque est assez modérée
  • Zéro frais (ils sont prélevés aux promoteurs)
Inconvénients
  • Votre argent est bloqué
  • Votre placement n’est pas garanti

Il faudra que vous soyez réactif : dès qu’un nouveau projet est présenté sur les plateformes, il est financé en quelques heures ! Retrouvez toutes les plateformes de crowdfunding immobilier ici.

Notez qu’il n’est pas impossible que le promoteur soit incapable de rembourser la totalité de sa dette dans les temps (même si cela est rare). C’est pourquoi vous devez diversifier au maximum, en investissant sur plusieurs projets et sur différentes plateformes.

Si toutefois, vous souhaitez placer à court terme avec un placement garanti, vous pouvez voir du côté des meilleurs comptes à terme. Cette fois-ci, pas de surprise : le taux et l’échéance sont connus à l’avance.

Les SCPI, meilleur investissement pour générer un revenu régulier

SCPI : meilleur investissement pour générer des revenus réguliers

Si vous avez déjà accumulé une épargne suffisante et que vous souhaitez en tirer un revenu régulier, nous vous conseillons les SCPI.

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobiliers) sont des sociétés d’investissement qui achètent des immeubles (résidentiels ou de bureaux) pour les mettre en location. Vous recevez alors une partie des loyers de son parc immobilier.

C’est donc un placement immobilier sans les contraintes : vous n’avez pas à trouver vous-même un appartement et des locataires. La régularité des loyers en fait un des meilleurs placements pour un complément de retraite. Vous pouvez viser un rendement moyen de l’ordre de 4,5% et parfois supérieur à 5,5%.

Avantages
  • Loyers réguliers et stables : 4,5% en moyenne
  • Risques modérés
  • Argent non bloqué
  • Possibilité d’investir à crédit
Inconvénients
  • Frais d’entrée élevés (environ 10%)
  • Fiscalité importante (soumis à l’IR, sauf à passer via une assurance vie)

Pour maximiser le rendement et minimiser les frais, vous trouverez les meilleures SCPI dans notre comparatif.

Investir dans des SCPI via l’assurance vie

🚨 La fiscalité des SCPI est assez punitive surtout si votre tranche marginale d’imposition est élevée.

➡️ Mais il y a une astuce, certaines assurances-vie permettent d’investir dans des SCPI. D’une imposition de 30%, 41% ou 45% selon votre tranche marginale d’imposition, vous pouvez donc passer à 7,5% et profiter des abattements annuels de l’assurance vie.

Attention toutefois, les contrats qui gèrent bien les SCPI ne sont pas très nombreux. On vous recommande Linxea Spirit 2 et Placement Direct Vie, qui arrivent en tête de notre comparatif des assurances-vie dédiées aux SCPI.

Le PER, meilleur placement pour réduire vos impôts

PER : meilleur placement pour réduit vos impôts

Il existe de nombreux placements qui permettent de réduire vos impôts. Le PER est l’un de nos préférés.

Le PER (Plan Épargne Retraite) permet de déduire vos versements de votre revenu imposable. Concrètement, si vous investissez 10 000 euros tous les ans et que votre revenu imposable est de 100 000 euros, alors vous ne payerez des impôts que sur 90 000 euros, soit une économie d’impôts immédiate de 4 100 euros (à la tranche marginale d’imposition de 41%). Notez tout de même que le montant déductible chaque année est plafonné (par le plafond de l’épargne retraite).

Le PER est une enveloppe fiscale qui permet d’investir en bourse, dans des fonds immobiliers, ou dans un fonds euros (comme l’assurance vie). En plus d’une fiscalité avantageuse vous profitez donc d’une belle rentabilité à long terme.

Avantages
  • Déduction des versement de votre revenu imposable
  • Performance avec la bourse et l’immobilier
  • Sécurité avec le fonds en euros
Inconvénients
  • Fiscalité à la sortie
  • Votre épargne est bloquée (jusqu’à votre départ en retraite)

Ayez en tête qu’avec le PER vous reportez la fiscalité dans le temps : les versements sont déductible de vos revenus imposables, mais la totalité des retraits est imposée à la sortie (capital et plus-values). Le gain fiscal sera donc d’autant plus intéressant que votre imposition est élevée au moment des versements et faible au moment des retraits.

Notez aussi que le PER est bloqué jusqu’à la retraite. Il existe toutefois des cas de sortie anticipée : l’achat de votre résidence principale et certains accidents de la vie.

Hugo
Les conseils de Hugo

Le PER est particulièrement bien adapté si vous avez plus de 45 ou 50 ans, de sorte que votre épargne ne sera pas bloquée trop longtemps. De plus, vous maximisez aussi votre gain fiscal car vos revenus sont souvent plus élevés en fin de carrière (et vos impôts aussi).

Les meilleurs PER

Comme avec les autres placements, nous vous conseillons de ne pas vous rendre dans votre agence bancaire habituelle pour ouvrir un PER. En effet, c’est auprès des courtiers en ligne que vous obtiendrez les meilleures conditions tarifaires.

Voici les deux meilleurs PER que nous avons sélectionnés (l’un en gestion libre et l’autre en gestion pilotée).


Linxea Spirit PER

Linxea Spirit PER

Un excellent PER aux frais réduits et supports diversifiés


  • Fonds euros : 1,65% en 2021
  • Versement minimal : 500 €
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • SCPI/SCI
  • OPCI
Voir plus !

150 € offerts


Nalo

Nalo

Une gestion pilotée sur-mesure et des frais réduits !


  • Fonds euros : 1% en 2021
  • Versement minimal : 1000 €
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • Gestion pilotée
Voir plus !

500 € offerts


Les autres investissements de défiscalisation

Le PER n’est pas le seul placement qui permet de réduire vos impôts. Vous en trouverez une liste complète dans ce comparatif dédié à la défiscalisation. J’aimerais toutefois évoquer deux autres placements très intéressants :

  1. Les groupements forestiers, qui permettent d’investir dans les forêts françaises. Ce placement méconnu recèle pourtant de nombreux avantages. C’est un placement stable et peu risqué dont le rendement avoisine 2% par an. Mais surtout, c’est un placement qui permet de réduire vos impôts de l’ordre de 18 à 25% du montant investi, qui quasiment pas soumis à l’IFI, et qui jouit d’un cadre successoral avantageux.
  2. Le crowdequity (ou equity crowdfunding). Ce placement permet d’investir au capital de PME et de start-up en forte croissance. Cet investissement vous permet également de déduire de vos impôts entre 18% et 25% de la somme investie. Mais, contrairement aux groupements forestiers, c’est un placement risqué (voire très risqué) qui peut toutefois se révéler extrêmement performant sur le long terme.

🚨 Ces placements sont peu, voire pas du tout liquides. Il convient donc de ne pas en abuser. Je les recommande exclusivement aux personnes ayant déjà une belle épargne de précaution et un PEA bien fourni. Dans tous les cas, ils ne devraient pas dépasser 5 à 10% de votre patrimoine financier.

Notez également que leur avantage fiscal est limité par le plafond global des niches fiscales.

Les meilleurs placements pour optimiser votre succession

Quel placement choisir pour résuire la succession ?

Les droits de succession peuvent être prohibitifs, surtout si vous avez vous avez un patrimoine non négligeable : jusqu’à 45% en ligne directe (si vos enfants héritent) et jusqu’à 60% entre personnes non parentes.

✅ Or, certains placements jouissent d’avantages décisifs pour réduire la facture :

  1. L’assurance vie : elle a son propre régime successoral (on dit que l’assurance vie est « hors succession »). Non seulement cela permet de réduire l’assiette imposée, l’assurance vie profite aussi d’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire et par assuré (vous et votre époux(se) par exemple). Mais attention seules les sommes versées avant 70 ans sont concernées.
    > On détaille cela dans notre article sur la succession de l’assurance-vie.
  2. Le PER : vos versements dans un plan d’épargne retraite donnent droit un une déduction fiscale. Cependant, lors des retraits, le capital ET les plus-values sont imposés. En revanche, lors de la transmission de votre PER à vos héritiers les déductions fiscales sont définitivement acquises. En outre si votre décès intervient avant vos 70 ans, c’est le régime de l’assurance-vie qui s’applique.
    > On vous en dit plus dans notre article sur la succession du PER.
  3. Les groupements forestiers : la valeur nette des actifs forestiers profite d’un abattement de 75% de droits de succession ; rien que ça !
    > On vous en dit plus dans notre article dédié aux groupements forestiers.

Pour rappel, vous trouverez les meilleures assurance-vies ici et les meilleurs PER là.

Les meilleurs placements écoresponsables

Meilleur placement écoresponsable

Pour conclure notre panorama des meilleurs placements et des meilleurs investissements, mentionnons les placements écologiques ou écoresponsables. Ils sont en réalité une sous-catégorie de certains placements vus précédemment :

  • Vous pouvez investir en bourse avec une sélection d’entreprises respectueuses de l’environnement, en particulier avec des fonds d’investissement ou des ETF dits ISR. ET cela peut être fait dans une assurance vie, un PEA ou un PER.
  • Vous pouvez aussi investir dans des projets écoresponsables sur certaines plateformes de crowdfunding spécialisées.

➡️ Pour en savoir plus, consultez notre article dédié aux investissements écoresponsables !

Tableau comparatif

Nous avons synthétisé ce tour d’horizon dans le tableau suivant :

Horizon de placement Type d’investissement Risque Rendement brut moyen Fiscalité Défiscalisation Comparatif et selection
Livret A et LDD Court terme Monétaire Nul 2% Exonéré Meilleure banque en ligne
Livret bancaire Court terme Monétaire Nul 0 à 2% PFU Meilleur livret
Compte à terme Court terme Monétaire Nul 1 à 3% PFU Meilleur compte à terme
Crowdfunding immobilier Court terme Obligataire Moyen 8% PFU Plateformes de crowdfunding immobilier
SCI Court et moyen terme Immobilier Faible 3,00% – IR
– ou assurance vie
Meilleure assurance vie pour SCI
Assurance vie Moyen et long terme Obligataire, Immobilier, ou boursier De nul à élevé – 2% avec le fonds euros
– 8,5% avec des ETF actions
– PFU
– Taux réduit après 8 ans
Meilleure assurance vie
SCPI long terme Immobilier Moyen 4,50% – IR
– ou assurance vie
Meilleure SCPI
PER Long terme Obligataire, Immobilier, ou boursier De nul à élevé – 2% avec le fonds euros
– 8,5% avec des ETF actions
– Plus value et intérêt : PFU
– Capital : IR
Déduction des versements du revenu imposable Meilleur PER
PEA Long terme Boursier Élevé 8,5% avec des ETF actions – PFU
– Exonération après 5 ans
Meilleur PEA
Crowdfunding equity Long terme Startup et PME Très élevé très aléatoire PFU 18 à 25% de réduction d’impôt Plateformes de crodfunding
Groupements forestiers Long terme Forêts Faible 1 à 2% Fiscalité dédiée 18 à 25% de réduction d’impôt Groupements forestiers
Comparatif des meilleurs placements et investissements.
PFU : Prélèvement Forfaitaire Unique (ou flat tax) soit 12,8% au titre de l’impôt et 17,2% de prélèvements sociaux.
IR : impôt sur le revenu.

Conclusion : quel placement choisir ?

À la lecture du tableau précédent, vous avez sans doute l’embarras du choix. Et en l’occurrence, vous ne devez pas vous restreindre à un seul placement, vous devrez en choisir plusieurs.

Le schéma ci-dessous vous donne un exemple de répartition typique d’un patrimoine financier déjà mature :

Meilleure façon d'organiser des placements
Meilleure façon d’organiser vos placements

Bien entendu, cela sera à moduler selon votre profil. Néanmoins cette répartition générique vous donne à bon point de départ pour la gestion de votre patrimoine.

Voici nos conseils :

  1. Épargne de disponibilité : conservez quelques milliers d’euros sur votre livret A.
  2. Épargne de précaution :
    • Visez 6 mois de dépenses courantes en cas de coup dur. Si vous n’avez pas cette somme de côté, programmez des versements réguliers.
    • L’assurance vie est le meilleur placement pour cela, avec le fonds en euros et, pourquoi pas, des SCI pour améliorer le rendement.
      > Meilleure assurance vie
  3. Placements de long terme : c’est le plus gros morceau.
    • Si vous avez atteint le montant requis pour votre épargne de précaution, cela doit représenter le reste de votre patrimoine. Sinon, dispatchez vos versements réguliers entre ces deux « compartiments ».
    • Commencez avec le PEA et un portefeuille d’ETF mondialement diversifié
      > Meilleur PEA
    • Poursuivez avec l’assurance vie et le PER
      > Meilleur PER
    • Le jour où vous vous êtes constitué un capital conséquent et que vous souhaitez en tirer des revenus réguliers (à votre retraite par exemple), basculez une partie de votre patrimoine vers de SCPI.
  4. Placements de diversification : à envisager lorsque les 3 premières étapes sont bien maîtrisées, pour réduire vos impôts et diversifier vos placements :
    • Crowdfunding, Groupements forestiers, et pourquoi pas une petite touche de cryptomonnaies pour les plus intrépides !

➡️ A vous de jouer !

Questions fréquentes

Quel est le meilleur placement ?

Tout dépend de votre profil et de votre objectif ! À vrai dire, il n’y a pas un meilleur placement, mais une meilleure combinaison de placements.

Quel est le meilleur placement à court terme ?

A très court terme (de 6 à 18 mois), il sera difficile de faire mieux que votre Livret A. Sur un horizon de 1 à 3 ans, le crowdfunding immobilier est en revanche une alternative intéressante, car bine plus performante. On vous en dit plus dans notre article sur les placements de court terme.

Quel est le meilleur investissement à long terme ?

La bourse est sans conteste le meilleur investissement à long terme. Mais pour investir en bourse, il faut d’abord choisir une enveloppe fiscale. On vous en dit plus dans notre guide « Comment investir en bourse ?« 

Quel est le meilleur placement sans risque ?

Si vous ne voulez pas prendre de risque, plusieurs possibilités s’offrent à vous : les livrets, les comptes à terme et le fonds en euros. On vous en dit plus dans notre article sur les placements sans risques.

Quel est le meilleur placement pour la retraite ?

Pour bien préparer votre retraite, les solutions sont nombreuses : assurance-vie, PER, PEA, SCPI. C’est d’ailleurs bien souvent une combinaison de placement qu’il faudra envisager. On vous en dit plus dans notre article dédié aux placements retraite.

Quels sont les meilleurs placements au Crédit Agricole ?

Très franchement, aucun placement du Crédit Agricole n’est bon. Les livrets proposent des taux ridicules, les assurances-vie du Crédit Agricole sont pleines de frais et il en va de même pour les placements boursiers. Pour trouver les meilleurs placements, nous vous recommandons de vous orienter vers des spécialistes du placement !

L’or est-il un bon placement ?

L’or est un placement intéressant comme valeur refuge et pour lutter contre l’inflation et même plutôt l’hyperinflation. Toutefois, c’est un placement de diversification qui ne devrait pas représenter une grosse partie de votre patrimoine. On vous explique comment acheter de l’or ici.