Il existe un grand nombre de placements différents. Pour autant, on ne peut pas dire qu’il y a pas UN meilleur placement : selon vos besoins et vos objectifs, le meilleur placement ne sera pas le même.

Que ce soit pour le long terme ou pour le court terme, pour la sécurité ou la performance, pour réduire vos impôts ou pour générer des revenus réguliers, on vous aiguille vers le placement ou les investissements les plus adaptés !

Trouver le meilleur placement adapté à vos besoins

Chaque placement à ses propres caractéristiques. Pour trouver le meilleur placement, vous devrez donc tenir compte de :

  • la performance – bien évidemment ;
  • la prise de risque ;
  • la fiscalité ;
  • la disponibilité de l’épargne ;
  • l’horizon de placement auquel il est adapté.

Eh oui… le placement sans risque, performant, et toujours disponible n’existe pas ! En fait, on peut même dire que les placements les plus rentables sont aussi ceux dont l’incertitude et les fluctuations sont les plus grandes. Avant toute chose, vous devez donc évaluer vos propres préférences vis-à-vis de ces différents critères.

Les meilleurs placements non bloqués

Le graphique suivant donne une idée générale des meilleurs placements liquides (autrement dit, ceux pour lesquels votre épargne est toujours disponible).

Rendement annuel des meilleurs placements DISPONIBLES (court terme et long terme). Gains nets et gains de defiscalisation en bleu. Fiscalité en rouge.
Rendement annuel des meilleurs placements DISPONIBLES (court terme et long terme). Gains nets et gains de defiscalisation en bleu. Fiscalité en rouge.

Sur le long terme, les investissements boursiers sont les plus rentables. En investissant dans un panier d’actions diversifié, vous pouvez ainsi obtenir une performance de l’ordre de 8,5% par an avant fiscalité.

Si la bourse est quelque chose de nouveau pour vous, sachez que cela n’a rien de sorcier. Il n’est ni nécessaire d’être millionnaire ni d’être un expert des marchés financiers. En fait, vous pouvez même investir avec 50 ou 100 euros en n’y passant qu’une vingtaine de minutes par an. On détail cela dans notre guide « Comment bien investir en bourse ?« 

Pour faire simple, sachez que pour investir en bourse il y a essentiellement deux composantes :

  1. Le compte (ou enveloppe fiscale) : PEA, compte-titres, assurance-vie et quelques autres. Il s’agit du contenant : c’est à partir d l’un de ces comptes que vous allez pouvoir réaliser vos investissements boursiers à proprement parler. Comme l’atteste le graphique précédent, le choix du compte a des conséquences sur le traitement fiscal des gains.
  2. L’investissement : par exemple une ou plusieurs actions, des obligations, un fonds d’investissement ou encore un ETF. C’est cet investissement qui va être générateur de dividendes et de plus-values et donc de gains à l’avenir.
Hugo
Les conseils de Hugo

Parmi les différents investissements possibles, je vous conseille d’opter pour les ETF. Ce sont des fonds d’investissement qui répliquent un indice boursier et cela présente au moins deux avantages :

  • ils sont très diversifiés, ce qui permet de réduire les fluctuations de votre placement ;
  • leurs frais sont réduits (inférieurs à 0,5% par an).

Avant de passer en revue un à un les meilleurs placements, voyons ce que le même graphique donne si l’on considère désormais les placements bloqués.

Les meilleurs placements bloqués

Meilleurs placements BLOQUÉS (court terme et long terme).
Rendement annuel des meilleurs placements BLOQUÉS (court terme et long terme). Gains nets et gains de defiscalisation en bleu. Fiscalité en rouge.

Cette fois-ci le Crowdfunding equity arrive en tête des performances. Ce placement consiste à investir au capital de startups ou d’investir dans des PME en croissance. Il va sans dire que c’est le placement le plus risqué. En plus d’être un investissement illiquide, vous ne savez pas quand vous retrouverez votre mise. Il n’est donc pas à mettre dans toutes les mains.

Dans la suite nous détaillons notre sélection des meilleurs placements avec, à la clé, les banques et courtiers les moins chers !

La bourse, le meilleur placement à long terme

Les avantages de la bourse

  • La performance est élevée sur le long terme (de 8% à 10% par an).
  • La fiscalité est avantageuse si vous investissez via un PEA ou une assurance-vie.
  • Les frais sont plutôt faibles si vous choisissez correctement votre courtier en bourse.
  • Votre argent est disponible à tout instant. Vous pouvez en effet revendre vos titres en quelques clics et récupérer vos sous. Même dans une assurance-vie, vos placements boursiers ne sont pas bloqués.

Les inconvénients de la bourse

  • La volatilité des marchés financiers est forte. Cela veut dire que la performance de votre placement ne sera pas régulière. Vous pouvez gagner 15% une année et perdre 5% l’année suivante.
  • C’est un placement de long terme. À cause de ces fluctuations, il serait trop risqué d’investir en bourse sur un horizon d’un an ou deux. C’est sur le long terme que la bourse est gagnante !

Les meilleurs PEA

Le PEA est le compte le plus avantageux pour investir en bourse. En effet, après 5 ans de détention, tous vos gains sont exonérés d’impôts.

Le défaut du PEA est d’être restreint aux seules actions européennes, ce qui n’est pas idéal pour la diversification. Mais il y a une astuce, plusieurs ETF internationaux sont éligibles au PEA. La combinaison ETF en actions + PEA est donc gagnante et elle vous permettra d’atteindre sans difficulté 7 à 8% de rentabilité moyenne annuelle, nette d’impôt.

Pour commencer à investir, voici les deux PEA que nous vous conseillons :

BforBank

...

La banque en ligne la moins chère pour investir en bourse !

  • PEA
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
Voir plus !

Transfert offert

Fortuneo

...

Frais raisonnables, offre 0 commissions sur le compte-titres (avec +50 000€).

  • PEA
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
Voir plus !

100 ordres offerts !


On vous donne les raisons de ce choix dans notre comparatif des meilleurs PEA.

L’assurance-vie, pour moduler votre prise de risque

L’assurance-vie est un placement protéiforme qui se scinde en deux compartiments : le fonds euros et les unités de comptes.

Le fonds euros : le meilleur placement sans risque

Si vous êtes allergique à toute prise de risque, vous pouvez investir dans le fonds en euros d’une assurance-vie : c’est un fonds à capital garanti. Notez au passage que, contrairement à une idée reçue, vous pouvez retirer votre épargne de votre assurance vie à tout moment, même les huit premières années.

Avec un rendement qui peut avoisiner les 2%, le fonds euros est donc le meilleur placement sans risque à condition de bien choisir votre assurance vie.

Il y a toutefois une exception : si vous n’êtes pas imposable, alors vous pouvez ouvrir un LEP (Livret d’épargne populaire) dont le taux de 1,5% net d’impôts et de prélèvement sociaux sera tout de même plus avantageux.

Les unités de compte : pour investir en bourse

Il serait dommage de passer d’un extrême à l’autre en plaçant toute votre épargne dans des produits garantis, mais peu performants. Nous vous conseillons plutôt de panacher de la façon suivante :

  • resservez une partie de votre patrimoine à une épargne de précaution garantie – typiquement l’équivalent de 6 mois de dépenses courantes ;
  • et placer le reste à plus long terme, sur des actifs plus performants.

Vous pourriez ainsi opter pour l’une des deux combinaisons suivantes :

  • [Assurance vie avec Fonds euros] + [PEA avec ETF actions] ;
  • ou : Assurance vie avec [Fonds euros + ETF en actions]

La deuxième combinaison est possible car l’assurance-vie n’est pas limitée aux seuls fonds euros. Vous pouvez aussi investir dans un grand nombre de supports d’investissement (dénommées unités de comptes dans l’assurance vie), et en particulier dans les fameux ETF dont nous avons parlé plus haut.

L’assurance vie profite, qui plus est, d’une fiscalité avantageuse (un peu moins que le PEA) et d’un cadre fiscal très favorable à la succession.

Les meilleures assurances vie

L’un des défauts de l’assurance-vie, ce sont les frais. Heureusement, il existe des contrats sans frais d’entrée et dont les frais de gestion sont très raisonnables. Voici nos deux préférés :

Linxea Avenir


Linxea Avenir

Excellent contrat : diversification, performance et frais réduits !


  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • SCPI/SCI
  • OPCI
Voir plus !

100 € offerts !

Darjeeling


Darjeeling

Très bon contrat, fonds euros boosté et supports diversifié


  • Fonds euros : 1,10% à 2,90% en 2020
  • Versement minimal : 1000 €
  •  
  •  
  • Avis Darjeeling
  • 0 frais d’entrée
  • 0 frais d’arbitrage
  • ETF
  • SCPI/SCI
  • OPCI
Voir plus !

350 € offert (max) !

Si vous voulez savoir pourquoi ces deux-là et pas d’autres, on vous l’explique dans notre comparatif des meilleures assurances vie.

Le crowdfunding immobilier, meilleur placement de court terme

Si vous cherchez un placement pour le court terme, nous vous conseillons le cowdfunding immobilier (c’est en tout cas le plus performant). Le crowdfundning immobilier consiste à financer une opération de promotion immobilière ou celle d’un marchand de biens.

Les projets de crowdfunding immobilier ont une durée pouvant aller de quelques mois à deux ou trois ans. C’est donc un des meilleurs placements pour le court terme. Mais attention, votre argent est entièrement bloqué jusqu’à la fin de l’opération.

Les avantages du crowdfunding immobilier

  • La performance : vous pouvez viser un rendement élevé, de l’ordre de 8% par an
  • C’est un placement de court terme : 1 à 3 ans.
  • La prise de risque est assez modérée : certains promoteurs peuvent prendre du retard ou – exceptionnellement – se retrouver dans l’incapacité de rembourser la totalité du montant emprunté. Pour réduire ce risque, nous vous conseillons d’investir dans plusieurs projets et sur différentes plateformes.
  • Vous ne payez pas de frais ! Ce sont les promoteurs qui rémunèrent les plateformes de crowdfunding.

Les inconvénients du crowdfunding immobilier

  • Votre argent est bloqué pendant toute la durée de l’opération. Vous ne pourrez pas récupérer votre épargne avant la durée prévue.
  • Vous ne pourrez pas investir de grosses sommes et il faudra que vous soyez réactif. Dès qu’un nouveau projet est présenté sur les plateformes, il est financé en quelques heures.
  • Votre placement n’est pas garanti. Bien que la situation se présente très rarement, il n’est pas impossible que le promoteur soit incapable de rembourser la totalité de sa dette ou bien qu’il ait du retard. C’est pourquoi vous devez diversifier au maximum, entre différents projets.

Si toutefois, vous souhaitez placer à court terme avec un placement garanti, vous pouvez voir du coté des meilleurs comptes à terme. Cette fois-ci, pas de surprise : le taux et l’échéance sont connus à l’avance.

Les SCPI, meilleur investissement pour générer un revenu régulier

Si vous avez déjà accumulé une épargne suffisante et que vous souhaitez en tirer un revenu régulier, nous vous conseillons les SCPI.

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placements Immobiliers) sont des sociétés d’investissement qui achètent des immeubles (résidentiels ou de bureaux) pour les mettre en location. Vous recevez alors une partie des loyers du parc immobilier de la SCPI.

C’est donc un placement immobilier sans les contraintes : vous n’avez pas à trouver vous-même un appartement et des locataires. La régularité des loyers en fait un des meilleurs placements pour un complément de retraite. Vous pouvez viser un rendement un peu supérieur à 4%.

Les avantages des SCPI

  • Vous touchez des loyers réguliers et stables, d’un montant qui avoisine 4% chaque année.
  • La solidité de la pierre en fait un placement assez peu risqué.
  • Votre argent n’est pas bloqué.

Les inconvénients des SCPI

  • Les frais d’entrée des SCPI sont élevés, comptez au moins 10% de frais à la souscription. Pour amortir ce coût d’entrée, il faut donc conserver vos parts de SCPI sur le long terme.
  • La fiscalité est assez élevée puisque les loyers sont soumis à l’impôt sur le revenu.

La fiscalité des SCPI est assez rebutante surtout si votre tranche marginale d’imposition est élevée. Mais il y a une astuce, certaines assurances-vie permettent d’investir dans des SCPI. D’une imposition de 30%, 41% ou 45% selon votre tranche marginale d’imposition, vous pouvez donc passer à 7,5% et profiter des abattements annuels de l’assurance vie.

Investir dans des SCPI

Vous trouverez les meilleures SCPI dans notre comparatif. Et si vous préférez investir via une assurance vie nous vous conseillons le contrat suivant :

Les meilleurs placements pour réduire vos impôts

Il existe de nombreux placements qui permettent de réduire vos impôts. Le PER est l’un de nos préférés.

Le PER (Plan Épargne Retraite) permet de déduire vos versements de votre revenu imposable. Concrètement, si vous investissez 10 000 euros tous les ans et que votre revenu imposable est de 100 000 euros, alors vous ne payerez des impôts que sur 90 000 euros, soit une économie d’impôts immédiate de 4 100 euros (à la tranche marginale d’imposition de 41%). Notez tout de même que le montant déductible chaque année est plafonné.

Le PER est une enveloppe fiscale qui permet d’investir en bourse ou dans un fonds euros (comme l’assurance vie). En plus d’une fiscalité avantageuse vous profitez donc d’une belle rentabilité à long terme. Par contre, le PER est bloqué jusqu’à la retraite.

Si la défiscalisation est votre objectif prioritaire, vous trouverez un comparatif des dispositifs sur notre guide de la défiscalisation.

Avantages du PER

  • Fiscalité des versements : vous déduisez vos versements de votre revenu imposable.
  • Performance : vous investissez en bourse avec une performance pouvant atteindre 8% par an.
  • Sécurité : pour réduire la volatilité de votre portefeuille, vous pouvez investir dans le fonds euros à capital garanti.

Inconvénients du PER

  • Fiscalité à la sortie : les sommes versées pendant votre vie active sont fiscalisées à votre retraite. L’avantage fiscal du PER joue donc plein pot si vous avez une baisse de revenus importante à votre retraite.
  • Votre épargne est bloquée jusqu’à votre départ en retraite. Il existe toutefois des cas de sortie anticipée : l’achat de votre résidence principale et certains accidents de la vie.
Hugo
Les conseils de Hugo

Nous ne vous recommandons le PER que si vous avez plus de 45/50 ans, de sorte que votre placement dédié à la retraite n’est pas bloqué trop longtemps. De plus, vous maximisez ainsi votre gain fiscal car vos revenus sont plus élevés en fin de carrière (et vos impôts aussi).

Les meilleurs PER

Comme avec les autres placements, nous vous conseillons de ne pas vous rendre dans votre agence bancaire habituelle pour ouvrir un PER. En effet, c’est auprès des courtiers en ligne que vous obtiendrez les meilleures conditions tarifaires.

Voici les deux meilleurs PER que nous avons sélectionnés :

  1. PER Placement direct : un bon fonds euros et une belle sélection d’ETF
  2. PER Linxea Spirit : un peu moins d’ETF, mais plus d’une trentaine de SCPI et OPCI.

Les meilleurs placements écoresponsables

Pour conclure notre panorama des meilleurs placements et des meilleurs investissements, mentionnons les placements écologiques ou écoresponsables. Ils sont en réalité une sous-catégorie de certains placements vus précédemment :

  • Vous pouvez investir en bourse avec une sélection d’entreprises respectueuses de l’environnement, en particulier avec des fonds d’investissement ou des ETF dits ISR. ET cela peut être fait dans une assurance vie, un PEA ou un PER.
  • Vous pouvez aussi investir dans des projets écoresponsables sur certaines plateformes de crowdfunding spécialisées.
  • Vous avez même la possibilité d’investir dans un placement 100% vert et défiscalisant : les groupements forestiers.

Pour en savoir plus, consultez notre article dédié aux investissements écoresponsables !