L’assurance-vie est la star des placements en France. Cependant, le marché compte plusieurs centaines de contrats d’assurance-vie et tous ne se valent pas. On peut même dire qu’il y a un monde entre les meilleures assurances-vie et les moins bonnes. Dans cet article on vous aide à trouver la meilleure assurance-vie !

Si vous n’êtes pas familier avec le fonctionnement de l’assurance-vie, retrouvez notre guide complet sur l’assurance-vie !

Le résumé de notre comparatif

Vous ne souhaitez pas entrer dans le détail de notre sélection ? Vous pouvez aller droit au but avec le top 3 de notre comparatif :

Comment choisir la meilleure assurance-vie ?

Les frais

Le montant des frais est un des critères principaux dans le choix de la meilleure assurance-vie. Les frais sont plus importants que les performances passées, qui ne préjugent pas toujours des performances futures !

Pourtant, les frais ne sont pas faciles à décrypter. Le marketing agressif de certains acteurs peut même laisser penser qu’il n’y a pas de frais du tout… c’est bien évidemment faux !

Voici l’ensemble des frais à analyser :

  • les frais sur versement : ils sont prélevés à l’ouverture de votre contrat et à chaque nouveau versement. Les pure players de l’assurance-vie en ligne ont généralisé les contrats sans frais d’entrée. Fuyez si on vous propose un contrat avec des frais d’entrée !
  • les frais d’arbitrage : ils sont prélevés à chaque fois que vous modifiez la composition de votre portefeuille d’investissement. Là encore, un bon contrat ne doit pas présenter de frais d’arbitrage.
  • les frais de gestion : ce sont des frais annuels prélevés sur le montant de votre épargne. Ils varient de 0,60 % à 1 % selon les contrats. Les unités de compte (UC) et le fonds euro d’un même contrat peuvent d’ailleurs avoir des frais de gestion différents.
  • les frais des supports d’investissement : ces frais ne sont presque jamais affichés et pourtant ce sont souvent les plus importants. Ce sont les frais prélevés par les sociétés de gestion qui gèrent les unités de compte de votre assurance-vie (fonds en actions, fonds obligataires, SCPI, ETF, etc). Il faut savoir qu’une partie de ces frais est fréquemment reversée à l’assureur et au courtier sous forme de rétrocessions. Vous pouvez les obtenir dans le Document d’information clé pour l’investisseur (DICI) de chaque support.

Ainsi, une assurance-vie peut afficher des frais de gestion apparemment faibles (par exemple 0,6% par an) mais se rattraper en ne proposant que des supports d’investissement avec des frais très élevés que vous ne verrez pas (de 1,5% à 2% par an). Pour éviter cet accueil, il faut veiller à la diversité des supports d’investissement et en particulier à la possibilité d’investir avec des ETF. On détaille cela jute après.

Les unités de compte (UC)

On appelle unités de comptes (UC) tous les supports d’investissement hormis le fonds euros. La qualité des supports d’investissement éligibles au contrat est le deuxième critère le plus important, pour deux raisons :

  • les supports d’investissement participent significativement au total des frais (cf ci-dessus) ;
  • ils sont le vecteur de la performance.

On distingue trois grandes catégories d’unités de compte :

  • Les fonds d’investissement classiques (actions et obligations) ;
  • Les ETF aussi appelés trackers ;
  • Les fonds immobiliers (SCPI, OPCI et SCI).

Les fonds d’investissement classiques sont les plus proposés. Ce sont des fonds gérés à l’ancienne par une équipe de gérants. Ils sont souvent tenus par des sociétés prestigieuses (Rothschild, Financière de l’échiquier, Carmignac, etc) ou par des grandes institutions financières (BNP, Blackrock, Amundi, et compagnie). Malgré le prestige de leur marque, ces fonds sont malheureusement peu performants et ils sont surtout très chers ! Comptez entre 1,5% et 2,5% par an pour un fonds en actions et autour de 1% pour un fonds obligataire.

Au contraire, les ETF (Exchange Traded Fund) sont des supports à frais réduits (autour de 0,25% de frais annuels). Ils permettent par ailleurs de bien diversifier votre assurance-vie, en investissant dans plusieurs centaines d’actions.

Priorisez les assurances-vie avec un large choix d’ETF ! Retrouvez notre article dédié aux ETF pour en savoir plus.

Les fonds immobiliers vous permettent d’investir dans l’immobilier sans les contraintes d’avoir à gérer vous-même un appartement en location. Les SCPI sont des sociétés d’investissement qui achètent, entretiennent et louent plusieurs dizaines d’immeubles. Avec les SCPI, vous diversifiez votre patrimoine et vous percevez des loyers, tout cela en profitant de la fiscalité avantageuse de l’assurance-vie.

Le fonds euro

Le fonds euro est un fonds à capital garanti. C’est un des atouts majeur de l’assurance-vie sur le PEA et le compte-titres qui n’en proposent pas.

Cependant, le fonds euro ne doit plus être au centre de vos préoccupations car il est de moins en moins performant. Reste que certaines assurances-vie arrivent à tirer leur épingle du jeu avec des fonds euro un peu plus performant que les autres. Pour cela privilégiez les fonds euro boosté avec une composante immobilière. Un bon fonds euro est un fonds dont la performance a été supérieure à 1,5% en 2020.

Sachez que beaucoup de fonds euros offrent un bonus de performance sur le fonds euros en fonction de la proportion d’unités de compte que vous avez : moins vous avez de fonds euros et plus il sera performant  !

La qualité du service et de l’expérience client

À tous les critères quantitatifs que nous venons de passer en revue, il faut ajouter la qualité de votre interlocuteur. L’assurance-vie est un outil patrimonial aux multiples facettes (investissement, fiscalité, transmission) et il est important d’être accompagné par des conseillés compétents.

Sachez enfin que beaucoup d’assureurs et de courtier ont un fonctionnement archaïque. Et si, comme moi, vous n’avez pas envie d’envoyer des courriers pour faire un retrait ou un versement mais que vous voulez pouvoir tout gérer depuis votre ordinateur ou votre smartphone, il est important que votre courtier ait une application web digne de nom.

Hugo
Les conseils de Hugo

D’expérience, vous trouverez les meilleurs conseils auprès des courtiers en ligne. Étant des spécialistes de l’assurance-vie, les conseillers maitrisent bien mieux le sujet que dans les banques universelles. C’est aussi chez eux que vous aurez la meilleure expérience sur le web et le plus de fonctionnalités.

Le super tableau comparatif

Courtier Linxea Placement Direct Linxea Assurancevie.com Boursorama
Contrat Linxea Avenir Darjeeling Linxea Spirit 2 Evolution Vie Boursorama Vie
Assureur Suravenir (Crédit Mutuel) Swisslife Spirica (Crédit Agricole) Aviva Generali
Minimum à la souscription 100€ 100€ 500€ 500€ 300€
Performance
fonds euros (2020)
– 2 % avec 50% d’UC
– 1,30 %
– 2,90% avec 60% d’UC et + 250k€
– 2,70% avec 60% d’UC
– 1,1% avec 30% d’UC
1,65 % – 2,82 % avec 50% d’UC
– 2,11% avec 30% d’UC
– 1,41% sinon
– 1,41% avec 30% d’UC
– 0,90% sinon
Unités de compte (UC) 600 950 650 90 400
ETF 80 56 21 0 34
Supports immobiliers 13 SCPI, 5 OPCI, 4 SCI 13 SCPI 31 SCPI 3 SCI 0
Frais sur versement 0 % 0 % 0 % 0 % 0 %
Frais d’arbitrage 0 % 0 % 0 % 0 % 0 %
Frais de gestion 0,60 % 0,60 % 0,50 % 0,60 % 0,75 %
Notre avis Assurance-vie polyvalente avec un large choix d’ETF et un fonds en euros solide. Un fonds en euros boosté avec beaucoup d’UC : bon contrat pour privilégier une allocation en ETF. Frais planchers et un des rares contrats à reverser 100% des loyers des SCPI. Assurance-vie à privilégier pour investir en immobilier. A privilégier si vous souhaitez beaucoup de fonds euros. À privilégier si vous souhaitez regrouper tous vos comptes dans le même établissement.
Note likelikelikelikelike likelikelikelike likelikelikelike likelikelike likelike
Offre Linxea Avenir Darjeeling Linxea Spirit 2 Evolution vie
Les meilleurs contrats d’assurance-vie en gestion libre

Notre conseil : diversifiez

La diversification est un élément clé de la gestion de patrimoine, aussi dans la constitution de votre portefeuille financier que dans le choix de vos placements. Vous pouvez ouvrir plusieurs contrats d’assurance-vie, ne vous en privez pas. Cela permettra entre autres de juger par vous-même de la qualité des conseillers et de l’expérience client.

Sachez par ailleurs que l’État français garantit les pertes occasionnées par la faillite de votre assureur à hauteur de 70 000 €. Cette garantie est valable pour chacun de vos contrats à condition qu’ils soient d’assureur différent. Quitte à diversifier, prenez soin d’ouvrir des contrats chez des assureurs différents. Attention, deux courtiers peuvent avoir le même assureur. Linxea avenir et Fortuneo vie sont par exemple deux contrats assurés par Suravenir.

Hugo
Les conseils de Hugo

Avec plusieurs contrats, vous pouvez profiter des avantages des uns et des autres. Par exemple :

  • Linxea Avenir et Darjeeling pour investir en ETF ;
  • Linxea Spirit pour investir en SCPI.

Les contrats à éviter

Les contrats à éviter sont avant tout ceux commercialisés par les banques traditionnelles (Société générale, crédit agricole, BNP, etc). Ce sont des pièges à tous les niveaux :

  • Des frais d’entrée exorbitants, souvent supérieurs à 2%.
  • Un univers d’investissement restreint aux fonds de la banque (ou de filiales) avec des frais élevés et des performances décevantes.
  • Des « conseils » souvent mal avisés et biaisés par des objectifs commerciaux.
  • Des sites internent qui ne permettent généralement pas de gérer correctement son assurance-vie.

Les contrats d’assurance-vie des banques en ligne sont à certains égards similaires à ceux des grandes banques. Ils sont souvent plus chers que les meilleures assurances-vie et le nombre d’ETF éligibles est souvent maigre. Néanmoins, si vous tenez à avoir tous vos comptes au même endroit, une banque en ligne peut être pratique. Les deux meilleurs contrats de banques en ligne sont :

  • Boursorama vie
  • Fortuneo vie.

Si vous avez déjà un contrat il y a plusieurs années, sachez que depuis 2019 et l’instauration de la loi PACTE, vous pouvez transférer une assurance-vie d’un courtier à l’autre ou d’une banque à l’autre, à condition que l’assureur du contrat soit le même. De cette manière, vous conservez l’antériorité fiscale de votre assurance-vie.

Attention, évitez la gestion pilotée des contrats des banques en ligne, lesquelles sélectionnent exclusivement des fonds aux frais élevés et n’incluent pas d’ETF.

Comment booster la performance de votre assurance-vie ?

Avec 1,5% de rendement annuel, les fonds en euros ne sont plus ce qu’ils étaient et la tendance à la baisse devraient perdurer encore plusieurs années. Pour booster la performance de votre contrat d’assurance-vie, nous vous recommandons donc de limiter la proportion de fonds en euros et de miser sur les supports en unités de compte… à condition de bien faire les choses.

Profitez des performances de la bourse avec les ETF

La première solution pour obtenir une bonne performance dans votre assurance-vie consiste à vous constituer un portefeuille boursier diversifié avec des ETF. Les ETF sont des supports à frais réduits qui permettent d’investir dans plusieurs centaines d’entreprises à travers le monde. Vous profitez ainsi de la croissance d’entreprises comme Google, Apple, LVMH, Peugeot et beaucoup d’autres. Vous percevez aussi leurs dividendes.

Avec un portefeuille de ce type vous pouvez compter obtenir une performance allant jusqu’à 8% par an, en moyenne. On vous explique comment constituer un portefeuille d’ETF ici !

Percevoir des loyers avec des SCPI

Les SCPI sont la deuxième option intéressante pour booster votre contrat. Avec la SCPI, votre argent est investi dans un parc immobilier et, en retour, vous touchez des loyers. L’avantage des SCPI par rapport à un investissement boursier c’est la régularité des revenus. L’immobilier est moins volatil que les marchés financiers. En revanche, les frais sont plus élevés et les rendements sont plus faibles. Avec une SCPI correcte, vous pouvez espérer obtenir de l’ordre de 4% par an, en moyenne. On vous aide à choisir vos SCPI ici !

Hugo
Les conseils de Hugo
  • Nous conseillons les SCPI pour les personnes qui ont déjà un patrimoine constitué et qui souhaitent en tirer un revenu régulier. Elles sont particulièrement bien adaptées pour un complément de retraite.
  • Pour vous constituer un capital et faire gonfler votre patrimoine, un portefeuille d’ETF bien diversifié sera plus pertinent.
  • Et comme toujours dans pareils cas, si votre patrimoine le permet, investir dans ces deux actifs reste la meilleure chose à faire. D’où l’utilité d’avoir plusieurs assurances-vie !