Dans le contexte actuel, où tous les taux sont bas, il est difficile de se constituer une épargne rentable. Malgré tout, certains placements sortent du lot. Mais quels sont les meilleurs placements bancaires ? Dans cet article, on vous aide à trouver les placements les plus performants ; et surtout ceux qui sont adaptés à vos besoins. Les résultats de notre comparatif pourraient bien vous surprendre !

Les meilleurs placements bancaires sans risque

Les livrets d’épargne : indispensables, mais peu rentables

Dans la catégorie des placements sans risque et jamais bloqué, privilégiez votre livret A ou votre LDD. Bien que peu rentables (0,5% par an), leur atout principal est qu’ils sont totalement défiscalisés. Ils sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux et ce double avantage fait d’eux les meilleurs livrets.

Mais, compte tenu de leur faible rentabilité, l’épargne que vous y placerez sera surtout dédiée à des dépenses de très court terme (dans l’année) pour un achat plaisir, des vacances ou encore pour offrir un cadeau. On parle d’épargne de disponibilité.

En général, nous conseillons de placer sur votre livret A ou votre LDD un mois de salaire, pas plus. Vouloir remplir vos livrets jusqu’au plafond serait du gâchis..

Livret A et LDD
  • Rentabilité : 0,5%
  • Avantage : disponible et sans risque
  • Quand ? Pour votre épargne de disponibilité (1 mois de salaire environ).

Le PEL (si vous l’avez ouvert avant 2016)

Auparavant utile pour la préparation d’un achat immobilier, le PEL n’est plus très pertinent aujourd’hui. 

Toutefois, si vous avez ouvert votre plan d’épargne logement avant le 31 janvier 2016, alors les conditions de celui-ci sont avantageuses :

  • rentabilité de 2 % par an minimum (avant prélèvements sociaux) ;
  • non fiscalisé avant ses 12 ans ;
  • possibilité de clôture à tout moment.

Dans ce cas, le PEL sera un bon placement pour votre épargne de précaution. Autrement dit, un coussin de sécurité. Placez-y une somme correspondant à 6 mois de salaire qui servira à répondre aux imprévus (travaux, perte d’emploi, problème de santé…).

Maintenant, si vous n’avez pas encore de PEL, il n’est pas utile d’en ouvrir un. En effet, le taux du PEL est de 1% par an soit 0,70 % après fiscalité. C’est à peine plus que le livret A, alors que le PEL est bien plus contraignant (épargne bloquée, versements obligatoires, plafond du PEL, etc.)

Par conséquent, si vous n’avez pas encore de PEL, le fonds euros d’un contrat d’assurance nous semble plus pertinent pour vous constituer une épargne de précaution. On en parle tout de suite.

Les meilleurs placements bancaires à risque modéré

L’assurance vie, le placement le plus souple 

Le fonds euros de l’assurance-vie est le meilleur placement bancaire pour votre épargne de précaution :

  • c’est un placement dont le capital est garanti ;
  • il profite de la fiscalité avantageuse de l’assurance vie ;
  • le taux de l’assurance vie (ou plutôt celui du fonds euros) est compris entre 1 et 2% par an ; certains contrat dépassent même les 2% en 2020.

De plus, en l’associant à des supports d’investissement plus dynamiques (unités de compte), vous pourrez booster la performance de votre contrat d’assurance-vie. 

Vous pouvez ainsi obtenir une performance globale supérieure à 4%.

Si vous souhaitez conserver une prise de risque modérée, composez votre assurance-vie avec une majorité de fonds euros et des unités de compte bien diversifiées. Nous vous conseillons pour cela d’utiliser des ETF (aussi appelés trackers).

Ainsi, vous bénéficiez :

  • d’une épargne de précaution disponible et rentable ;
  • d’un placement diversifié ;
  • d’une fiscalité quasi nulle après 8 ans et d’un cadre fiscal avantageux à votre succession.

On vous en dit plus sur le fonctionnement de l’assurance-vie dans notre article dédié !

L’assurance vie
  • Rentabilité : 1 à 2% avec le fonds euros à capital garanti
  • Avantages : fiscalité avantageuse et possibilité de booster la performance avec des supports dynamiques
  • Quand ? Pour une épargne de précaution et/ou pour commencer à dynamiser votre patrimoine.
  • Laquelle ? Retrouvez les meilleures assurances-vie dans notre comparatif.

Le PER, pour réduire vos impôts 

Le PER (plan d’épargne retraite) constitue une double opportunité pour faire fructifier votre épargne :

  • vous préparez votre retraite avec un fonds euros ou des unités de compte (comme avec l’assurance-vie) ;
  • vous réduisez vos impôts chaque année grâce à des versements déductibles de votre revenu imposable.

Indépendamment de son volet fiscal, le PER est un placement aussi performant et modulable que l’assurance-vie. Vous pouvez donc choisir les supports d’investissement qui le composent afin de l’adapter à votre profil de risque.

Attention toutefois à la répartition de votre épargne ! Ne soyez pas aveuglé par une volonté de défiscaliser, verser une somme trop importante sur votre PER est une erreur. Vous ne pourrez débloquer vos investissements qu’au moment de votre retraite (sauf cas de force majeure ou achat de résidence principale). Notez également que la fiscalité à la sortie est moins avantageuse. En fait, le PER sera un placement particulièrement bien adapté aux seniors qui souhaitent préparer leur retraite.

Pour en savoir plus sur le PER, consulter notre article dédié !

Le PER
  • Rentabilité 1 à 2% avec le fonds euros à capital garanti, plus avec les unités de compte.
  • Avantages : permet de réduire votre impôt sur le revenu.
  • Quand ? Si vous avez des revenus élevés et que vous anticipez une retraite beaucoup plus faible (professions libérales ou indépendants par exemple) ; généralement à partir de 45 ans.
  • Lequel ? Retrouvez les meilleurs PER dans notre comparatif.

 

Les placements bancaires les plus rentables sur le long terme

Si vous recherchez la rentabilité, il n’y a pas de secret : investissez en bourse. Aucun autre placement bancaire n’est en mesure de vous offrir une performance aussi élevée. Avec un placement boursier diversifié, vous pouvez obtenir une performance de l’ordre de 8% par an, en moyenne sur le long terme.

Le PEA est l’enveloppe fiscale la plus avantageuse

Le plan d’épargne en actions (PEA) est LE placement bancaire idéal pour investir en bourse. Beaucoup plus souple depuis la loi pacte, vous ne paierez aucun impôt sur les plus-values si votre PEA a plus de 5 ans.

Le PEA permet d’investir dans des actions européennes et des fonds d’investissement. Pour vous constituer un portefeuille performant et bien diversifié, nous vous recommandons d’utiliser des ETF, dont beaucoup sont éligibles au PEA.

Point essentiel : accepter une certaine prise de risque n’est pas une bonne idée sur le court terme, mais sur le long terme, les fluctuations à la hausse et à la baisse n’ont pas d’importance. En effet, les baisses sont systématiquement suivies par des hausses encore plus importantes, de sorte que le rendement moyen est très bon. Pour en savoir plus, consultez notre guide pour apprendre à investir en bourse.

Le PEA
  • Rentabilité : 8% par an en moyenne avec un portefeuille diversifié
  • Avantage : exonéré d’impôt après 5 ans  
  • Quand ? Lorsque vous avez déjà une épargne de précaution et que vous souhaitez un placement performant sur le long terme.
  • Lequel ? Consultez notre comparatif pour trouver le meilleur PEA !

Le compte titres, pour un maximum de diversification

Si vous souhaitez être libre d’investir sur tout type de supports financiers, le compte-titres sera plus adapté que le PEA. Mais soyons clair, le compte-titres s’adresse davantage aux investisseurs aguerris qui auront, par exemple, la possibilité d’investir avec un effet de levier ou de s’exposer à des actifs alternatifs, comme les matières premières. La fiscalité du compte titres est malheureusement moins avantageuse.

Marc
Les conseils de Marc

PEA ou compte-titres ? Ouvrez un compte-titres si vous avez déjà une assurance-vie et un PEA bien rempli et que vous souhaitez diversifier encore davantage vos investissements.

Les meilleurs placements bancaires ne sont pas ceux des banques

Les banques sont généralement trop chères

Ne cherchez plus l’excellence auprès des placements de votre banque, aujourd’hui, les meilleurs placements bancaires sont sur internet.

Les banques proposent un univers d’investissement restreint et des frais souvent exorbitants, contrairement aux courtiers indépendants. En effet, ils proposent une offre plus large et à moindre coût. 

Que penser des banques en ligne ?

Les banques en ligne se distinguent des banques traditionnelles par leur compétitivité tarifaire sur les comptes courants. Mais concernant les frais de bourse et les contrats d’assurance-vie, il est possible de faire mieux. Les banques en ligne sont ainsi 2 à 5 fois plus chères que les courtiers en bourse spécialisés (brokers).

Cependant, si la centralisation de vos comptes au sein d’une même banque est un critère décisif pour vous, référez-vous à notre comparatif des meilleures banques en ligne.

Conclusion : quel placement bancaire choisir ?

Le meilleur placement bancaire dépend de votre situation. Plus votre patrimoine croît et plus vous pourrez associer plusieurs placements afin de tirer avantage de chacun d’eux.

Pour cela, nous vous conseillons de procéder par étape et d’organiser votre épargne de la manière suivante :

  1. Votre épargne de disponibilité : un livret A (ou LDDS) avec un mois de salaire ;
  2. Votre épargne de précaution : une assurance vie avec un montant équivalent à 6 mois de salaire, en privilégiant le fonds euros ;
  3. Votre épargne de long terme : des placements boursiers  pour plus de performance, au sein d’un PEA, ou tout simplement en dynamisant votre assurance-vie avec des fonds d’investissement en actions.  

Enfin, selon votre âge et votre situation fiscale, vous pouvez également ouvrir un PER.

Quels sont les différents placements bancaires ?

Les principaux placements bancaires sont : les livrets, le PEL, l’assurance-vie, le PER, le PEA et le compte-titres.

Quel est le meilleur placement bancaire ?

On ne peut pas vraiment répondre à cette question d’emblée : le meilleur placement bancaire dépend de votre objectif et de vos besoins.

Que sont les alternatives aux placements bancaires ?

Il existe de nombreux placements non bancaires : crowdfunding, investissements immobiliers, parkings, groupements forestiers, SCPI… on vous en dit plus dans notre article sur les placements alternatifs.

Combien rapporte un placement bancaire ?

C’est assez variable d’un placement bancaire à l’autre : de 0,5% pour à livret à plus de 8% pour un PEA correctement investi en actions.