Avantages
  • Capital garanti.
  • Accessible à tous : majeurs, mineurs, même les non résidents.
  • Ouvre accès à un prêt épargne logement.
  • Transférable entre différentes banques.
Inconvénients
  • Tout retrait entraine la fermeture du PEL.
  • Obligation de versements (540€/an minimum).
  • Taux d’intérêt peu élevé (2%) et brut de fiscalité.
  • Durée de vie limitée : 15 ans max.
  • Votre PEL doit être dans la même banque que votre CEL.

Réservé au départ à l’épargne en vue d’un projet immobilier, le PEL a perdu la majorité de ses avantages. Il existe aujourd’hui des produits beaucoup plus avantageux pour préparer un achat immobilier.

Le Plan Epargne Logement (PEL) est un produit d’épargne réglementé par l’Etat. Créé en 1965, il vous permet d’épargner et de prétendre à un prêt immobilier avec des conditions avantageuses.

Mais face aux contextes de taux et d’inflation actuels, est-ce vraiment pertinent d’ouvrir un PEL en 2024 ?

➡️ On fait le point sur le PEL et ses meilleures alternatives.

Son fonctionnement

Qui peut ouvrir un PEL ?

Toute personne physique majeure ou mineure peut ouvrir un PEL, même les non-résidents fiscaux.

🚨 Cependant, vous ne pouvez en détenir qu’un seul par personne

Notez que vous pouvez cumuler un PEL et un CEL (Compte Épargne Logement) à condition de détenir les deux produits dans le même établissement bancaire.

Rendement et plafond du Plan Épargne Logement

Le taux et le plafond du PEL sont identiques dans toutes les banques, puisqu’il s’agit d’une épargne réglementée. D’ailleurs, les fonds déposés sont garantis par le FGDR à hauteur de 100 000€ par personne et par établissement.

👉 Le plafond du PEL est fixé à 61 200 € de versement, mais sa valeur peut dépasser ce plafond grâce aux intérêts capitalisés.

Depuis le 1er janvier 2023, le taux d’intérêt du PEL est passé de 1% à 2%. À savoir, l’État fixe la rémunération du PEL en se basant sur les ⅔ du taux du livret A. Et s’il le souhaite, il peut revaloriser ce taux deux fois par an : en février, et en août.

Historique des taux du PEL

Voici l’historique des taux du PEL ouverts depuis juillet 1985 et sa rémunération réelle, prime d’état et fiscalité incluses le cas échéant.

Date d’ouverture du PELTaux brut
(hors prime d’Etat)
Rémunération réelle
PEL ouvert à compter du 1er janvier 20232,00 %1,40 %
PEL ouvert entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 20221,00 %0,70 %
PEL ouvert entre le 1er août 2016 et le 31 décembre 20171,00 %1,50 %
PEL ouvert entre le 1er février 2016 et le 1er juillet 20161,50 %2,25 %
PEL ouvert entre le 1er février 2015 et le 31 janvier 20162,00 %3 %
PEL ouvert entre le 1er août 2003 et le 31 janvier 20152,50 %3,50 %
PEL ouvert entre juin 2000 et juillet 20033,27 %4,50 %
PEL ouvert entre juillet 1999 et mai 20002,61 %3,60 %
PEL ouvert entre juin 1998 et juin 19992,90 %4 %
PEL ouvert entre janvier 1997 et mai 19983,10 %4,25 %
PEL ouvert entre février 1994 et décembre 19963,84 %5,25 %
PEL ouvert entre mai 1986 et janvier 19944,62 %6 %
PEL ouvert entre juillet 1985 et avril 19864,75 %7,50 %
Sources : Banque de France.

La fiscalité du PEL

La fiscalité du Plan Épargne logement dépend de sa date d’ouverture :

  • PEL ouvert avant 2018 : exonérés de fiscalité mais soumis aux prélèvements sociaux de 17,2 % ;
  • PEL ouvert après 2018 : intérêts soumis au PFU de 30 % (12,8 % d’impôts et 17,2 % de prélèvements sociaux).

💡 Vous pouvez également choisir d’être imposé selon votre tranche marginale d’imposition (TMI) mais ce choix s’appliquera alors pour l’ensemble de vos revenus mobiliers. C’est particulièrement intéressant si vous n’êtes pas imposables ou à la limite, dans la première tranche à 11 %. Dans ce cas, les intérêts subiront une imposition totale de 28,20% (11% d’impôts et 17,20% de prélèvements sociaux). C’est toujours ça de gagné !

Des versements et retraits contraignants

Pour ouvrir un PEL, votre 1er versement doit être de 225€ minimum, quelle que soit la banque.

Vous aurez ensuite l’obligation de verser 540€ par an sur votre PEL, au risque de le voir fermer automatiquement… Néanmoins, vous pouvez choisir un versement mensuel (45€ min.), trimestriel (135€ min.), semestriel (270€ min.) ou annuel.

👉 On considère le PEL comme un placement bloqué car tout retrait entraîne sa fermeture. Autrement dit, si vous avez besoin d’une petite somme ponctuellement vous serez contraints de « casser » votre PEL. Et si c’est un ancien contrat avec une bonne rémunération, vous perdrez tous ses avantages.

Ouvrir un PEL en 2024 : bonne ou mauvaise idée ?

Un produit beaucoup moins avantageux qu’auparavant

Il y a une vingtaine d’années, le plan épargne logement était un contrat très intéressant.

Il offrait un rendement réel de 4.50% et le prêt épargne logement, comme la prime d’Etat, représentaient un vrai coup de pouce pour les emprunteurs.

❌ Mais ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui.

Suppression de la prime d’Etat pour les contrats ouverts après 2018

Les PEL ouverts avant le 1er janvier 2018 bénéficiaient du versement d’une prime d’Etat, sous conditions.

Si vous en avez un, sachez que la prime d’Etat est versée uniquement si vos intérêts acquis vous donnent droit à un prêt PEL de 5 000€ minimum. Le montant de la prime va jusqu’à 1 000 € et correspond à 100% des intérêts acquis.

Et si votre PEL sert à construire ou acquérir un bien immobilier respectant la norme Bâtiments Basse Consommation, la prime peut atteindre 1 525€.

Mais les PEL ouverts en 2024 ne peuvent plus bénéficier de cette prime en cas d’achat immobilier, en plus de voir leurs intérêts fiscalisés dès la première année.

Dans ce contexte, est-ce toujours pertinent d’ouvrir un PEL aujourd’hui ?

Que vaut le prêt PEL en 2024 ?

Si vous détenez votre PEL depuis au moins 3 ans et que vous avez cumulé un montant d’intérêt minimum, vous pouvez prétendre à un prêt immobilier à taux préférentiel d’une durée de 2 à 15 ans.

Ce prêt d’un montant de 92 000 € maximum peut financer l’acquisition, la construction ou des travaux d’extension de votre résidence principale. Mais également l’acquisition de parts de SCPI d’habitation. Si vous avez ouvert votre PEL avant le 01/03/2011, il peut aussi concerner une résidence secondaire.

Vous ne connaissez pas les SCPI, idéal pour investir dans l’immobilier sans les contraintes ? Nous vous donnons dans cet article une définition des SCPI et une explication sur leur fonctionnement.

Les PEL ouverts entre août 2016 et le 1er janvier ouvrent droit à un prêt PEL au taux de 2,20% contre 3,20% pour un PEL ouvert aujourd’hui. Dans un contexte de remontée des taux, cela peut être intéressant de les conserver.

PEL, CEL, ou les deux ?

Bien qu’ils soient souvent confondus, PEL et CEL sont deux placements bien différents mais complémentaires.

Ouvrir un PEL en 2024 rapporte autant que d’ouvrir un CEL (2% bruts). Néanmoins, votre argent reste disponible sur un CEL, contrairement au PEL.

Avec un CEL seul, vous pourrez prétendre à un prêt épargne logement de 23 000 € maximum. Cumuler CEL et PEL ne vous permet pas d'emprunter plus de 92 000 €.

❌ Mais au regard des faibles taux d’emprunt de ces dernières années (et malgré la hausse récente), il reste peu intéressant d’emprunter via le dispositif de l’épargne logement. Sans oublier les démarches administratives complexes pour faire valoir vos droits au prêt. Et surtout, les exigences des banques qui se durcissent pour accorder les prêts immobiliers (garanties, apport, assurance…).

➡️ C’est pour cette raison que les épargnants abandonnent progressivement le PEL.

PEL ou livret A ?

Si l’on tient compte uniquement des caractéristiques de l’épargne, et en mettant de côté le prêt épargne logement, votre livret A reste dans tous les cas beaucoup plus intéressant qu’un PEL.

✅ Son taux actuel à 3%, net de toute fiscalité, sa liquidité (retrait à tout moment et versements libres), ainsi que la garantie du capital font du livret A une épargne de disponibilité idéale.

L’épargne de disponibilité est vouée à être dépensée à court terme, pour un achat plaisir ou un voyage par exemple.

➡️ Et même si le plafond du livret A (22 950€) est moins élevé que celui du PEL : en suivant nos conseils sur l’organisation de votre épargne, vous n’aurez pas besoin d’accumuler autant d’argent sur un livret A ou un PEL.

Les alternatives au PEL

Pour un projet immobilier et se constituer un apport : l’assurance vie

Si vous avez un projet immobilier, il existe bien mieux que l’épargne logement (PEL ou CEL) pour vous constituer un apport personnel ou financer des travaux.

Désormais, l’assurance vie reste bien plus rentable pour économiser à long terme et profiter d’une fiscalité plus avantageuse. En effet, même avant 8 ans vos intérêts et plus-values ne seront pas fiscalisés s’ils restent au sein de votre contrat. Et 8 ans après son ouverture, vous pourrez récupérer votre argent sans payer d’impôts sur vos gains, Cf. La fiscalité de l’assurance-vie.

✅ Ses possibilités en font le produit d’épargne le plus versatile qui existe : 

  • Le fonds euros offre un placement sécurisé, disponible et garanti ;
  • Les supports en unités de compte ont potentiellement une rémunération bien plus attrayante que l’épargne liquide, surtout à long terme.

➡️ Sur votre contrat d’assurance vie, vous pouvez répartir votre capital comme vous le souhaitez, tant que vous respectez votre profil de risque. Et certaines unités de comptes comme les ETF (appelés aussi trackers) vous permettent d’investir dans des paniers d’actions bien diversifiés et ainsi, lisser le risque de global de votre portefeuille. Ils sont surtout 4 à 20 fois moins chers comparés aux OPCVM en termes de frais de gestion.

Rendez-vous sur notre comparatif pour découvrir les meilleurs contrats d’assurance vie en 2023.

Pour investir à long terme : le PEA

Ouvrir un PEA (Plan d’Epargne en Actions) pour commencer à investir en Bourse vous permet d’espérer une rentabilité de 8 % par an à long terme. Mais n’y investissez pas toute votre épargne. Avant, vous devez détenir une épargne de disponibilité et une épargne de précaution.

Bien que le PEA vous permette d’investir uniquement dans des actions européennes, il y a une astuce pour diversifier très facilement vos investissements : les ETF éligibles au PEA.

Enfin, avant d’ouvrir un PEA, on vous recommande de comparer les contrats car il existe de grandes disparités tarifaires. Par exemple, le PEA de votre banque traditionnelle est souvent plus cher que celui des courtiers en bourse spécialisés.

➡️ Comme vous pouvez le constater dans notre comparatif des meilleurs PEA en 2024.

Conclusion : est-il intéressant d’ouvrir un PEL en 2024 ?

Il n’est plus pertinent d’ouvrir un PEL aujourd’hui pour vous constituer un apport personnel. Ce plan d’épargne a définitivement perdu son attrait d’antan. D’autant plus qu’il existe aujourd’hui des placements plus rentables, plus liquides et avec une fiscalité bien plus avantageuse pour préparer un projet immobilier. Comme l’assurance vie ou le PEA par exemple.

Comment ouvrir un PEL ?

Vous pouvez ouvrir un PEL dans la plupart des établissements bancaires, même dans une banque en ligne. La procédure d’ouverture peut se faire en agence s’il s’agit d’une banque de réseau ou en quelques clics sur le site internet de la banque.

Quelles sont les conditions pour ouvrir un PEL ?

Toute personne physique, majeure ou mineure peut ouvrir un PEL, même les non-résidents.
Vous ne pouvez détenir qu’un seul PEL par personne. De plus, si vous êtes déjà titulaire d’un CEL, vous avez l’obligation d’ouvrir votre PEL dans la même banque que votre celle de votre compte épargne logement.

À quoi sert un PEL ?

Le PEL est un compte d’épargne réglementée, bloqué et garantie qui vous permet d’économiser pour vos projets. Il ouvre également accès au prêt épargne logement qui permet de financer l’achat, la construction ou l’agrandissement de votre résidence principale.
Mais aujourd’hui, il existe des placements tels que l’assurance vie, plus rentable et tout aussi avantageux que le PEL pour vous constituer un apport personnel.

Quelle est la durée d’un plan épargne logement ?

Le PEL est conclu pour 4 ans minimum. Si vous le fermez avant, vous ne recevrez pas d’intérêts.
Après 4 ans, le PEL est prolongé automatiquement jusqu’à son 10ème anniversaire, tant que vous versez au moins 540€ dessus par an.
Après 10 ans, vous ne pouvez plus verser sur votre PEL, mais il continuera de générer des intérêts pendant 5 ans.

Est-ce possible de transférer votre PEL ?

Oui, vous pouvez transférer votre PEL tout en gardant ses avantages, l’image d’un PEA. Attention, votre ancienne banque peut vous facturer des frais de transferts.