Avantages
  • Epargne disponible
  • Capital garanti
  • Accessible à tous
  • Ouvre accès à un prêt épargne logement
Inconvénients
  • Taux d’intérêt peu élevé
  • Intérêts fiscalisés (CEL ouverts après 2018)
  • Suppression de la prime d’Etat (CEL ouverts après 2018)

Réservé au départ à l’épargne en vue d’un projet immobilier, le CEL a perdu la majorité de ses avantages. Il existe aujourd’hui des produits plus avantageux pour préparer un achat immobilier.

Le Compte Epargne Logement (CEL) est un produit réglementé par l’Etat. À la base, il vous permet d’épargner et de prétendre à un prêt immobilier dans des conditions avantageuses. Mais au regard des nombreux changements qui l’ont affecté, est-il toujours pertinent d’ouvrir un CEL en 2023 ? Retour sur les caractéristiques du CEL et quelques alternatives plus rentables…

Conditions et fonctionnement du CEL

Qui peut ouvrir un CEL ?

👩‍👩‍👧‍👦 Tout le monde peut ouvrir un compte épargne logement : majeur, mineur, résident fiscal ou non.

🚨 Cependant, vous ne pouvez détenir qu’un seul CEL par personne

Vous pouvez cumuler un CEL et un PEL (Plan d’Epargne Logement), à condition de détenir les deux produits dans le même établissement bancaire.

Taux et plafond du Compte Epargne Logement

Le taux et le plafond du CEL sont communs à tous les établissements bancaires, puisqu’il s’agit d’une épargne réglementée

👉 Le plafond du CEL est fixé à 15 300 €, mais l’encours du contrat peut excéder ce montant grâce aux intérêts capitalisés.

👉 Depuis le 1er août 2022, le taux d’intérêt du CEL est passé de 0,75% à 1,25%. L’État fixe la rémunération du CEL en se basant sur les ⅔ du taux du livret A. S’il le souhaite, il peut revaloriser ce taux deux fois par an : en février, et en août.

Fiscalité

➡️ La fiscalité du CEL dépend de sa date d’ouverture :

  • CEL ouvert avant 2018 : exonérés de fiscalité mais soumis aux prélèvements sociaux de 17,2 % ;
  • CEL ouvert après 2018 : intérêts soumis au PFU de 30 % (12,8 % d’impôts et 17,2 % de prélèvements sociaux).

Versements et retraits

Pour ouvrir un CEL, vous devez verser au minimum 300 €

Vous pourrez ensuite alimenter votre contrat librement, via des versements ponctuels ou programmés. 

👉 Le CEL n’est pas bloqué, vous pouvez récupérer votre capital à tout moment, à condition de respecter un solde minimum de 300 €.

Ouvrir un CEL en 2023 : bonne ou mauvaise idée ?

Un produit avantageux il y a 15 ans

Il y a une quinzaine d’années, le compte épargne logement était un contrat avantageux.

➡️ Il offrait une rémunération proche de 3% et lorsque les intérêts d’emprunt dépassaient les 4 %, le prêt épargne logement et la prime d’Etat représentait un vrai coup de pouce pour les emprunteurs. 

Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. 👇

Suppression de la prime d’Etat pour les contrats ouverts après 2018

Les comptes épargne logement ouverts avant le 1er janvier 2018 bénéficient du versement d’une prime d’Etat en cas de prêt épargne logement. 

Le montant de la prime est égal à 50 % des intérêts perçus depuis l’ouverture, dans la limite de 1144 €.

❌ Mais les CEL ouverts après le 1er janvier 2018 ne peuvent plus bénéficier de cette prime en cas d’achat immobilier. Dans ce contexte, est-il toujours pertinent d’ouvrir un CEL ?

Quels sont les avantages du prêt épargne logement via un CEL ?

Si vous détenez votre CEL depuis au moins 18 mois et que vous avez cumulé un montant d’intérêt minimum, vous pouvez prétendre à un prêt immobilier à taux préférentiel. Ce prêt peut financer l’acquisition ou des travaux dans votre résidence principale (si vous avez ouvert votre CEL avant le 01/03/2011, il peut aussi concerner une résidence secondaire).

CEL, PEL, ou les deux ?

Bien qu’ils soient souvent confondus, PEL et CEL sont deux placements différents, mais complémentaires

Ouvrir un CEL en 2023 rapporte moins que d’ouvrir un PEL (le taux du PEL est de 2 % brut depuis 2022). Néanmoins, votre argent reste disponible sur un compte épargne logement contrairement au PEL.

Avec un CEL seul, vous pourrez prétendre à un prêt épargne logement de 23 000 € maximum. Cumuler CEL et PEL vous ouvre droit à un prêt de 92 000 € maximum.

👉 Mais au regard des faibles taux d’emprunt (et malgré la hausse récente), il reste peu intéressant d’emprunter via le dispositif de l’épargne logement. C’est pour cette raison que les épargnants abandonnent progressivement leur CEL.

CEL ou livret A ?

En tenant compte uniquement des caractéristiques de l’épargne, et en excluant celles qui concernent le prêt épargne logement, votre livret A reste plus intéressant qu’un CEL.

Son taux actuel augmenté à 2%, son absence de fiscalité, et la garantie à tout moment du capital font du livret A une épargne de disponibilité idéale. 

👉 Notez que cette portion de votre épargne est vouée à être dépensée dans l’année pour un achat plaisir ou un voyage par exemple.

Inutile d’évoquer son plafond plus élevé que celui du CEL : en suivant nos conseils sur l’organisation de votre épargne, vous n’aurez pas besoin d’accumuler autant d’argent sur un livret A ou un CEL.

Les alternatives au CEL

Projet immobilier : l’assurance vie pour la constitution d’un apport

Si vous projetez un achat immobilier, abandonnez vos vieux réflexes et oubliez le nom des produits : le compte épargne logement n’est plus l’épargne idéale pour vous constituer un apport personnel.

À l’inverse, l’assurance vie reste bien plus rentable pour économiser à long terme et profiter d’une fiscalité plus avantageuse. En effet, même avant 8 ans, vos intérêts et plus-values ne seront pas fiscalisés s’ils restent à l’intérieur de l’enveloppe. Après 8 ans, vous pourrez récupérer votre argent sans aucune fiscalité.

✅ Sa double structure en fait le produit d’épargne le plus complet qui existe : 

  • Le fonds euros offre disponibilité et garantie du capital ;
  • Les supports en unités de compte permettent une rémunération bien plus attrayante que l’épargne liquide.

➡️ Sur votre contrat d’assurance vie, vous pouvez répartir votre capital comme vous le souhaitez pour respecter votre profil de risque. Certaines unités de comptes comme les ETF (appelés aussi trackers) vous permettent d’investir dans des paniers d’actions pour lisser le risque. Ils sont aussi 4 à 20 fois moins chers comparés aux OPCVM. 

Rendez-vous sur notre comparatif pour découvrir les meilleurs contrats d’assurance vie en 2023.

Commencer à investir en Bourse à long terme grâce au PEA

Ouvrir un PEA (Plan d’Epargne en Actions) pour commencer à investir en Bourse vous permet de viser une rentabilité de 8 % par an. Mais il n’est pas question d’y investir toute votre épargne. Avant, vous devez détenir une épargne de disponibilité et une épargne de précaution.

Bien que le PEA ne vous permette d’investir uniquement dans des actions européennes, vous pouvez aussi ruser grâce à des ETF internationaux éligibles. Cette astuce vous permettra de diversifier vos investissements 👍.

Avant d’ouvrir un PEA, on vous recommande de comparer les contrats car il existe de grandes disparités tarifaires. Par exemple, le PEA de votre banque traditionnelle est souvent plus cher que celui des courtiers en bourse spécialisés. Rendez-vous sur notre comparatif pour découvrir notre sélection des meilleurs PEA en 2023.

Conclusion : est-il intéressant d’ouvrir un CEL en 2023 ?

Il n’est plus recommandé d’ouvrir un CEL aujourd’hui pour vous constituer un apport personnel. Ce produit a définitivement perdu ses avantages d’antan. Il existe à ce jour des placements bien plus avantageux fiscalement, plus rentables et disponibles pour préparer un projet immobilier comme l’assurance vie par exemple.

Comment ouvrir un CEL ?

Vous pouvez ouvrir un CEL dans la plupart des établissements bancaires, même dans une banque en ligne. La procédure d’ouverture peut se faire en agence s’il s’agit d’une banque de réseau ou en quelques clics sur le site internet de la banque.

Quelles sont les conditions pour ouvrir un CEL ?

Vous ne pouvez détenir qu’un seul CEL par personne. De plus, si vous êtes déjà titulaire d’un PEL, vous devrez ouvrir un CEL dans la même banque que votre celle de votre plan d’épargne logement.

À quoi sert un CEL ?

Le CEL est une épargne disponible et garantie qui vous permet d’économiser pour un futur projet immobilier. Il ouvre accès au prêt épargne logement. Désormais, il existe des placements tels que l’assurance vie, plus rentable et tout aussi avantageux que le CEL pour vous constituer un apport personnel.