Les obligations sont des investissements boursiers moins connus des particuliers que les actions. Pourtant elles ont des avantages par rapport aux actions, notamment celui d’être moins risquées.

➡️ Pourquoi, comment et quand investir dans des obligations ? On fait le point !

Pourquoi investir dans des obligations ?

Les avantages des obligations

Les obligations présentent plusieurs avantages pour les investisseurs :

  • réduire le risque : dans l’ensemble, les obligations sont moins volatiles que les actions. Se faisant, en intégrant des obligations dans votre portefeuille boursier, vous en abaisser le risque de perte.
  • améliorer la diversification : il n’est pas rare qu’en période de baisse du prix des actions, les obligations s’apprécient. Lors d’un krach boursier, les investisseurs se tournent en effet vers des actifs moins risqués. Avec des obligations vous améliorez donc la diversification de votre portefeuille.
  • avoir de la visibilité : avec une obligation, le taux de rémunération est fixe et connu à l’avance (contrairement au dividende d’une action qui est incertain). Ainsi avec une obligation, vous avez plus de visibilité sur la rentabilité de votre investissement.

Les obligations ne sont pas exemptes d’inconvénients. Le plus important concerne leur rentabilité qui, sur le long terme est plus faible que celle des actions. Mais, depuis 2022 les taux remontent et cela redonne des couleurs aux obligations.

Les taux remontent !

Historique des taux obligataires français et américains pour des obligations de maturité 10 ans.
Historique des taux obligataires français et américains pour des obligations de maturité 10 ans.

Le graphique ci-dessus donne l’historique des taux des obligations à 10 ans françaises et américaines. Avec le retour de l’inflation en 2022, les banques centrales ont été obligées de remonter leurs taux directeurs. Par effet de domino, cela a entraîné une hausse des taux obligataires. Alors qu’ils étaient quasiment nul depuis la fin des années 2020, ils ont brutalement remonté en 2022.

Il n’est désormais pas rare de trouver des obligations dont le rendement se situe entre 3% et 8% selon le type d’obligation et sa maturité.

À ces taux les obligations redeviennent compétitives avec d’autres placements financiers :

➡️ Les obligations méritent donc à nouveau leur place dans votre patrimoine.

Comment investir dans des obligations ?

Via des fonds ou des ETF obligataires

Le plus simple pour investir dans des obligations est de le faire par l’intermédiaire d’un fonds d’investissement. Vous aurez ainsi accès à un panier d’obligation diversifié. Il existe de nombreux fonds différents selon qu’ils investissent dans les obligations d’État, les obligations d’entreprises, etc. Le problème de ces fonds vient de leurs frais élevés : comptez entre 1% et 1,5% de frais de gestion annuels. Pour minimiser l’impact de ces frais, je vous recommande plutôt d’utiliser des ETF.

Les ETF, aussi appelés trackers, sont des fonds d’investissement à frais réduits. Ils permettent de bien diversifier votre portefeuille boursier pour un coût presque imperceptible : comptez moins de 0,3% par an pour la plupart des ETF obligataires ; et de l’ordre de 0,1% par an pour les moins coûteux.

Les ETF sont catégorisés et sous-catégorisés par classes d’actifs, de sorte que vous pouvez trouver des ETF d’obligations d’État européens, très peu risqués ; tout comme des ETF d’obligations d’entreprises à haut rendement, plus volatils. Reste à faire votre sélection. On vous en dit plus dans notre article dédié aux ETF obligataires.

Vous pouvez acheter des ETF obligataires depuis un compte-titres et dans certaines assurances-vie et certains PER (le choix sera alors plus restreint). Pour vous aider, nous avons fait un comparatif des meilleurs courtiers :

En direct

En tant qu’investisseur particulier, vous pouvez acheter des obligations individuelles lorsqu’elles sont cotées en bourse.

L’avantage de détenir des obligations sous forme de titres vifs est de pouvoir les garder jusqu’à échéance. En effet, un ETF d’obligations 3 – 5 ans, par exemple, revendra toute obligation dont la maturité passe en dessous de trois pour en racheter une autre. Lors de cette opération, le fonds peut réaliser une plus value ou une moins value. En conservant l’obligation jusqu’à échéance, vous êtes sur de ne pas réaliser de moins-value (à condition que l’émetteur de fasse pas défaut) ; c’est donc moins risqué.

Mais acheter une obligation par soi-même peut être relativement contraignant. Le montant minimal par transaction est généralement de 1000€, 10 000€ ou 100 000 € et les courtiers en ligne n’ont pas toujours une gamme d’obligation très large.

Pour avoir le choix, je vous recommande Saxo. Ce n’est pas le courtier le moins cher, mais c’est celui qui vous donnera le plus de possibilités. Leur plateforme est par ailleurs très agréable. Voici un échantillon des obligations disponibles chez Saxo :

Exemple d'obligations disponibles sur Saxo Banque
Exemple d’obligations disponibles sur Saxo Banque

Les fonds datés

Les fonds datés sont des fonds d’investissement dont l’échéance est prédéfinie. Ces fonds vont conserver les obligations dans lesquels ils investissent jusqu’à une échéance prédéfinie. Il y a donc trois phases :

  • une phase de collecte et de sélection des titres ;
  • une phase pendant le fonds touche les coupons des obligations et les redistribue aux épargnants ;
  • une phase de clôture pendant laquelle les obligations restantes sont revendues et le fonds est fermé. Le capital est alors restitué aux investisseurs.

Voici deux exemples de fonds datés :

  • Le fonds Corum Butler, à horizon 2029. Il vise un rendement supérieur à 5% grâce à des obligations d’entreprises. Vous pouvez souscrire à ce fonds sur Corum.
  • Le fonds Sycoyield 2026, géré par Sycomore. Ce fonds d’échéance 2026 vise un rendement élevé en investissement dans des obligations d’entreprise High Yield. Vous pouvez notamment souscrire à ce fonds depuis une assurance-vie Linxea.

Par l’intermédiaire d’une plateforme de financement participatif

Le financement participatif (ou crowdfunding) permet à plusieurs investisseurs particuliers de s’associer pour financer une entreprise. Dans certains cas, le mode de financement retenu est celui de l’obligation. Ainsi vous pouvez financer des startups et des PME avec un ticket d’entrée de quelques euros. Dans d’autres cas, l’entreprise vous rembourse au fil de l’eau les intérêts et une partie du capital.

Attention toutefois, contrairement aux obligations cotées en bourse qui peuvent être revendues à tout moment, celles-ci sont illiquides. Votre épargne est donc bloquée. Les PME sont par ailleurs plus fragiles et les risques de défaut sont nettement plus élevés ; en contrepartie, les rendements sont plus attrayants.

➡️ On vous en dit plus sur le crowdfunding immobilier ici et le crowdlending là !

Dans quelle obligation investir ?

Selon votre objectif, vous choisirez plutôt des obligations d’État, plus sécurisées, ou des obligations d’entreprises, plus performantes ; voire des obligations high yield.

Par ailleurs, plus la maturité d’une obligation est importante et plus celle-ci est risquée. La plupart du temps, il en va de même pour le rendement : il est d’autant plus élevé que l’échéance est lointaine. Mais ce n’est pas toujours le cas, dans ce cas on parle d’inversion de la courbe des taux.

Le tableau suivant vous donne un aperçu des principales catégories d’obligations :

Type d’obligations Maturité
typique
Rendement Devise Exemple d’ETF Investir (Compte titres) Investir (Assurance vie)
Obligations d’États Européens à court terme 1 à 3 ans 2 à 3% EUR LU1650487413 Degiro / Saxo Linxea Avenir
Obligations d’États Européens à long terme 7 à 15 ans 2,5 à 3,5% EUR LU1287023185 Degiro / Saxo Linxea Avenir
Obligations d’entreprises européennes 1 à 10 ans 2 à 5% EUR LU0119099496 Degiro / Saxo Linxea Avenir
Obligations d’entreprises à haut rendement 1 à 10 ans 5 à 7% EUR LU1215415214 Degiro / Saxo Linxea Avenir
Obligations Trésor Américain à court terme 1 à 3 ans 4 à 5% USD LU1407887162 Degiro / Saxo Linxea Avenir
Obligations Trésor Américain à long terme 7 à 10 ans 4% USD LU1407890620 Degiro / Saxo Linxea Avenir
Obligations d’entreprises américaines 1 à 15 ans 4 à 7% USD LU2089239276 Degiro / Saxo Linxea Avenir
Exemple d’obligations et rendement valables début 2022

Quand investir dans des obligations ?

Selon moi, les obligations se prêtent particulièrement bien à deux objectifs :

  1. Booster son épargne de précaution ;
  2. Investir pour un projet de court terme.

Examinons ces deux situations séparément.

Boostez votre épargne de précaution avec des obligations

L’épargne de précaution est la fraction de votre épargne qui doit vous permettre de traverser un moment difficile : perte d'emploi, problème de santé ou besoin ponctuelle en période de crise.

Votre épargne de précaution se doit donc d’être facilement mobilisable et peu risquée. Le fonds en euros d’une assurance vie, dont le capital est garanti, est une solution de choix. Mais, en y ajoutant une fraction d’actifs obligataires vous pouvez obtenir un double boost :

  • d’abord parce que les taux obligataires sont aujourd’hui plus élevés que le rendement des fonds euros ;
  • ensuite parce que la plupart des contrats d’assurance vie prévoient un taux boosté sur le fonds euro si vous investissez dans une proportion minimale d’unités de compte (dont les fonds obligataires font partie).

Comme votre épargne de précaution n’a pas d’échéance prédéfinie, je recommande d’ajouter des ETF obligataires à votre assurance-vie, leurs frais seront plus faibles que ceux du fonds traditionnels.

Investissez à court terme avec des obligations

Si vous avez un projet d’investissement à court terme, par exemple, pour préparer l’achat d’un bien immobilier, les obligations peuvent être une bonne alternative aux comptes à terme ou aux livrets.

Dans ce cas, vous pouvez acheter une ou plusieurs obligations cotées en bourse et dont l’échéance correspond à l’horizon de votre projet d’investissement.

Une autre possibilité est d’investir dans le crowdfunding immobilier. Des plateformes comme Anaxago ou Homunity proposent en effet de financer des projets de construction portés par des promoteurs immobiliers qui empruntent sur des durées de 12 à 36 mois. Les taux de ces obligations peuvent atteindre 9% à 10% mais votre placement est illiquide et le risque de défaut est plus élevé.

Questions fréquentes

Comment acheter une obligation ?

Pour acheter une obligation depuis un compte titre, il suffit de passer un ordre de bourse depuis la plateforme de votre courtier. Cela n’est pas différent de la façon dont vous achetez une action.

Dans quels types de compte peut-on acheter des obligations ?

Vous ne pouvez acheter des obligations que depuis un compte-titres ordinaire. En revanche vous pouvez aussi investir dans des obligations depuis une assurance vie et un PER par l’intermédiaire d’un fonds ou d’un ETF.

Quelles sont les obligations les plus rentables ?

Les obligations les plus rentables sont généralement celle dont la maturité est la plus longue et dont l’émetteur est le plus fragile financièrement : les états émergents et les entreprises en difficulté. Attention, car le risque de défaut et/ou le risque de change est important sur ces actifs.