pea jeune illustration

Le PEA est une enveloppe d’investissement très intéressante fiscalement mais qui restait inaccessible aux enfants majeurs vivant encore avec leurs parents. Heureusement, la Loi Pacte de 2019 a permis de combler cette lacune avec la création du PEA Jeune.

➡️ Mais comment fonctionne le PEA Jeune ? Quelles est sa fiscalité ? Et où le trouver ? On vous dit tout !

Le PEA Jeune en bref

Avantages
  • Permet l’ouverture d’un PEA dans le foyer fiscal.
  • Gains exonéré d’impôts.
  • Se transforme automatiquement en PEA après 25 ans.
  • Frais bas, plafonnés par la Loi.
  • Versements libres.
Inconvénients
  • Titres européens uniquement.
  • Plafond de 20 000€ seulement.
  • Pas de vente à découvert ou de produits dérivés.

Au global, le PEA Jeune est une bonne solution d’attente si vous êtes étudiant et toujours rattaché au foyer fiscal de vos parents. Ou si votre enfant n’a pas encore pris son indépendance et souhaite se lancer en Bourse.

Comment fonctionne le PEA Jeune ?

Mis en place le 24 Août 2019 par la loi Pacte, le PEA Jeune est une copie quasi confirme du PEA classique. La différence la plus notable étant son plafond de 20 000€ de versements, contre 150 000€ pour le PEA. Voyons plus en détails son fonctionnement. 👇

Quelles conditions pour ouvrir un PEA Jeune ?

🔎 Afin de pouvoir un PEA Jeune, il faut être dans un cas particulier :

  1. Avoir entre 18 et 25 ans.
  2. Il faut être rattaché au foyer fiscal de ses parents ou responsables légaux.

➡️ Et au-delà de 25 ans, si votre enfant possède un PEA Jeune, il sera automatiquement transformé en PEA classique, en conservant son antériorité fiscale.

À noter qu’au delà de 25 ans, un enfant ne peut plus être rattaché fiscalement au foyer de ses parents, sauf s’il est en situation de handicap. Dans ce cas, il n’y a pas de limite d’âge.

Quels sont les titres éligibles au PEA Jeune ?

Tout comme le PEA ordinaire, le PEA Jeune se limite aux actions de l’Union Européenne. Même s’il est au final possible d’investir dans le monde entier avec un PEA grâce aux ETF. 😉

En effet, les ETF permettent de répliquer un indice boursier comme le fameux CAC 40. Mais aussi les indices boursiers internationaux les plus importants comme le NASDAQ ou le MSCI World. Ainsi, vous pouvez vous constituer un portefeuille bien diversifié, investi aussi bien en Europe qu’en dehors.

Enfin, notez que les ETF ont l’avantages d’être très peu gourmand en frais : comptez entre 0,10% et 0,60% de frais annuels pour les meilleurs ETF.

Les frais du PEA Jeune

✅ Comme pour son grand frère, les frais du PEA jeune sont plafonnés :

  • Pour l’ouverture du PEA Jeune : 10€ maximum.
  • Les frais de transactions ne peuvent excéder 0,50% du montant de l’ordre s’il est réalisé en ligne. Sinon, 1,20% par tout autre moyen (téléphone, courrier, etc…).
  • Les droits de garde (ou frais de tenue de compte) ne peuvent dépasser 0,40% de la valeur totale de votre portefeuille et 5€ par ligne détenue.

Ainsi, il est plus avantageux de choisir son PEA Jeune parmi les meilleurs courtiers en ligne afin de profiter des frais de transactions les plus bas possible. D’ailleurs, ce sont les frais maximum mais certaines sont encore moins chère !

La fiscalité du PEA Jeune

Nous vous détaillons la fiscalité du PEA dans cet article. Mais pour rappel :

  • Avant 5 ans : les gains et plus values que vous sortez de votre PEA sont soumis soit à l’IR, soit à la flat tax de 30%, composée de 17,20% de prélèvements sociaux et 12,80% d’impôt sur la plus-value. Tout retrait entraine également la clôture du PEA.
  • Après 5 ans : vous n’avez que les prélèvements sociaux à régler et le PEA n’est pas clôturé.

💡 Bref, comme toute enveloppe fiscale qui offre des avantages après une certaine durée de détention, nous vous invitons à prendre date le plus tôt possible. Quitte à investir seulement le minimum au début, voire d’utiliser la stratégie DCA avec des petits sommes.

Et pour vous aider à trouver le bon PEA Jeune, nous avons comparé les meilleurs disponibles en ligne. 👇

Notre comparatif des meilleurs PEA Jeune

BOURSE DIRECTEASYBOURSEBOURSOBANK
PEAOuiOuiOui
PEA PMEOuiOuiOui
PEA JeuneOuiOuiOui
FormuleN/AExpertTrader
Frais d’inactivité0€6,95 € /mois sans transaction5,95€/ mois sans transaction
Frais de retraits6€0€0€
Frais de courtage0-500€ : 0,99€
500-1000€ : 1,9 €
1000-2000€ : 2,90€
2000-4400€ : 3,80 €
> 4400€ : 0,09 %
9 € l’ordre jusqu’à 5000 €
12€ entre 5000€ et 10 000 €
puis 0,20% au-delà
De 100€ à 7750€ : 16,65€ ou 0,5% max
> 7550€: 0.22%
EXEMPLES DE FRAIS
Pour 500 €0,99€2,50€2,50€
Pour 1 000 €1,90€5€5€
Pour 2 500 €3,80€9€12,50€
Pour 5 000 €4,50€9€12,50€
Pour 10 000 €9€12€22€
Ajout/cession de titres non cotés300 €1,2% (max 50 €)1,2% (max 500 €)
ErgonomieCompliquéeCorrecteCorrecte
En brefLe courtier le moins cher.Pour la sécurité.Trop cher au global
Avis détailléAvis Bourse DirectAvis EasyBourseAvis Boursorama (PEA et compte-titres)
Accéder à l’offreBourse DirectEasyBourse : 300€ offerts Boursorama
Comparatif des meilleurs PEA Jeune disponibles en ligne

➡️ Notre conclusion est sans appel : le PEA Jeune de Bourse Direct est le moins cher disponible actuellement. Mais son interface n’est pas forcément la plus pratique d’utilisation. On vous en dit plus dans notre comparatif des meilleurs courtiers en ligne.

Différences entre PEA, PEA-PME, PEA Jeune et compte titre

PEA JeunePEAPEA PMECOMPTE TITRES
Pour qui ?18 – 25 ans
Rattaché au foyer fiscal de ses parents
Personne physique
Majeur
1 par personne
2 max. par foyer fiscal
Personne physique
Majeur
1 par personne
2 max. par foyer fiscal
Personne physique ou morale
Majeur ou mineur
Nombre illimité et possibilité d’ouvrir un compte joint
Plafond de versement20 000€150 000 €225 000€
Partagé avec le PEA
Illimité
Titres éligiblesActions Européennes uniquementActions Européennes uniquementTitres de PME et ETI européennes uniquementTout
FiscalitéAvant 5 ans : flat tax à 30 % ou IR
Après 5 ans : PS uniquement (17,20%) ou IR
Avant 5 ans : flat tax à 30 % ou IR
Après 5 ans : PS uniquement (17,20%) ou IR
Avant 5 ans : flat tax à 30 % ou IR
Après 5 ans : PS uniquement (17,20%) ou IR
Flat tax (30%) ou IR
FonctionnementTout retrait avant 5 ans entraîne la clôture
Se transforme en PEA après 25 ans ou au détachement du foyer fiscal des parents
Tout retrait avant 5 ans entraîne la clôtureTout retrait avant 5 ans entraîne la clôtureLibre
Obligation de versement ?NonNonNonNon
FraisPlafonnés par la LoiPlafonnés par la LoiPlafonnés par la LoiLibres
Comparaison des différents comptes titres disponibles en France

Conclusion : faut-il ouvrir un PEA Jeune ?

✅ En guise de conclusion, il est à notre avis pertinent d’ouvrir un PEA Jeune dans ces cas :

  • Si votre enfant majeur est rattaché fiscalement à votre domicile.
  • Vous voulez prendre date et prévoir une stratégie long terme.
  • Vous souhaitez diversifiez vos investissements, par exemple avec des ETF.
  • Profitez des frais plafonnés par la Loi, encore plus bas chez les meilleurs courtiers.

➡️ Vous avez envie d’investir en Bourse mais n’osez pas sauter le pas ? Alors suivez notre formation gratuite en 7 jours pour acquérir les bases !

Quels sont les alternatives au PEA Jeune ?

Le PEA Jeune est une bonne enveloppe fiscale mais elle a ses limites. Ainsi, pour les jeunes adultes qui souhaitent prendre en main leurs finances personnelles, il existe d’autres alternatives aux PEA Jeunes.

Le compte titre ordinaire (CTO) :

✅ Il a pour principal avantage de pouvoir accueillir absolument tous les types de supports financiers : actions, obligations, ETF, SCPI, etc…

De plus, il n’y a pas de conditions d’âge (vous pouvez en ouvrir un à votre enfant mineur), pas de plafond, et il est possible d’ouvrir des comptes titres communs ou collectifs. Enfin, vous pouvez en posséder autant que vous le souhaitez.

➡️ On vous en dit plus dans cet article : Compte-titre : Fonctionnement & Comparatif.

L’assurance vie

Autre enveloppe fiscale attrayante, l’assurance vie est un véritable couteau Suisse de l’épargne. En effet, elle permet aussi bien d’investir dans des fonds sécurisés comme le fonds euro, que des fonds actions ou même de l’immobilier. D’ailleurs, vous pouvez ouvrir une assurance vie à votre enfant à n’importe quel âge et comme le CTO, il n’y a pas de limite au nombre de contrats que vous pouvez détenir.

De même, l’assurance vie offre de nombreux avantages fiscaux :

  • Les gains après 8 ans profitent d’un abattement de 4600€/an qui échappent à l’impôt sur la plus values.
  • Les bénéficiaires de votre assurance vie peuvent jouir d’un abattement de 152 500€ qui échappent aux droits de succession pour les versements effectués avant 70 ans.
  • On vous explique en détails la fiscalité de l’assurance vie dans cet article.

➡️ Mais attention, tous les contrats d’assurance vie ne se valent pas. Voilà pourquoi nous avons testé et comparé les meilleures assurances vie dans cet article.

Le livret Jeune

👉 Les livrets restent indispensables pour vous constituer une épargne de disponibilité. Et un des meilleurs livrets réglementé est le livret Jeune.

En effet, il est accessible au 12-25 ans et offre une rémunération a minima équivalente à celle du livret A (et donc du LDDS). Lorsque le taux étaient bas, c’était même le livret qui offrait les meilleures rendements, avec le livret d’épargne Populaire (LEP). Mais depuis la remontée des taux, le livret jeune est généralement proposé avec un rendement de 3% nets de fiscalité.

➡️ Si vous avez déjà atteint le plafond du Livret A et du LDDS, le Livret Jeune vous permet donc de placer 1 600 € supplémentaires, avec des intérêts équivalents. Par contre, notez qu’une fois atteint les 26 ans, le Livret Jeune est automatiquement clôturé et les sommes détenues versées sur le compte courant du détenteur.

Questions fréquentes

PEA jeune ou livret jeune : quelles différences ?

Le PEA Jeune est un compte titre réservé au 18-25 ans qui permet d’investir dans les actions de l’Union Européenne.
Au contraire, le livret Jeune est un livret réglementé et sécurisé, accessible au 12-25 ans. Son plafond est de seulement 1600 € mais sa rémunération ne peut être inférieure à celle du livret A. Il fait donc parti des meilleurs livrets disponibles en France.

Que devient le PEA Jeune après 25 ans ?

Votre PEA jeune est automatiquement transformé en PEA normal après vos 25 ans. Il conserve son antériorité fiscale et son plafond de versement passe de 20 000€ à 150 000€.

Comment ouvrir un PEA Jeune ?

Le PEA Jeune est assez difficile à trouver car il s’adresse au final à une niche. Néanmoins, c’est très simple d’en ouvrir un en ligne, par exemple chez Bourse Direct, EasyBourse ou BoursoBank.

Qui peut ouvrir un PEA Jeune ?

Si vous voulez ouvrir un PEA jeune, il faut réunir deux conditions : avoir entre 18 et 25 ans et être toujours rattaché au foyer fiscal de vos responsables légaux.

PEA jeune ou assurance vie ?

Réponse dans notre article dédié : PEA ou assurance vie ?

Quelles est la fiscalité du PEA Jeune ?

La fiscalité du PEA Jeune est identique à celle du PEA classique, Cf. Le PEA : fonctionnement, fiscalité et plafond.

Quels sont les supports éligibles au PEA Jeune ?

Tout comme le PEA traditionnel, le PEA Jeune permet d’investir uniquement dans des actions des sociétés de l’Union Européennne. Néanmoins, il est possible de contourner cette limite en utilisant les ETF dans votre PEA.