Les plateformes de crowdequity ne sont pas très nombreuses en France (une dizaine environ sont connues). Par ailleurs, les informations chiffrées pour le crowdlending ou le crowdfunding immobilier sont plus faciles à obtenir. Nous avons néanmoins tenté de vous dresser un panorama des meilleures plateformes de crowdequity. Veuillez noter cependant que les données ci-dessous correspondent souvent à l’activité de crowdfunding de la plateforme dans sa globalité, et non uniquement concernant le crowdequity. A prendre avec des pincettes donc !

Anaxago : une large palette de services

Cet acteur du crowdequity né en 2012 a considérablement évolué depuis une dizaine d’années. Il propose d’investir dans des start-ups et PME innovantes (même si un seul projet était ouvert quand nous avons analysé le site en janvier 2022). Au total, les investissements en actions représentent 25% de l’activité d’Anaxago. 

Pour cette classe d’actif, une rentabilité cible supérieure à 10% par an et un horizon de temps de 4 à 7 ans sont affichés. L’investissement en capital étant plus risqué, le niveau de performance communiqué est tout à fait en ligne. Mais comment être sûr que ça n’est pas TROP risqué 🤔 ? Là il va falloir faire confiance dans l’expérience d’Anaxago. Ils indiquent tout de même analyser pas moins de 40 critères sur les projets et ne retenir au final que 3% de ceux-ci. Ne peut pas se financer auprès des utilisateurs d’Anaxago qui veut ! 

Page d'inscription Anaxago
Page d’inscription Anaxago

L’avantage de cette plateforme est qu’elle propose également du crowdfunding immobilier, ou encore des SCPI, et même bientôt de l’assurance-vie. Cela permet donc d’accéder à un large choix d’actifs au sein du même univers et en n’ayant à s’inscrire qu’une seule fois. De plus, le site propose également des outils d’aide à l’investissement. Par exemple, un simulateur vous suggère une allocation de votre épargne en fonction de votre profil de risque, l’horizon de temps visé, …

Enfin, avec une note de 4,5/5 sur Trustpilot (basée sur 135 avis), Anaxago est clairement plébiscité par sa communauté. Donc pourquoi pas l’agrandir en les rejoignant 😉 !

Et si vous voulez en savoir plus, consultez notre avis détaillé sur Anaxago !

WiSEED : le pionnier toujours fringant

Créé en 2008, WiSEED est LA plateforme qui lance le concept de financement participatif en capital. D’ailleurs seed (semer en anglais) est un terme utilisé pour désigner une des phases de financement des start-ups. Les débuts ne sont pas simples. Un des fondateurs participe aux Assises de l’Entrepreneuriat et permet ainsi de commencer à ancrer le financement participatif dans le paysage politique français. En 2015, tout s’accélère. La société passe de 9 à 30 salariés et lève 25 millions d’euros, soit 3 fois plus que l’année précédente !

Aujourd’hui WiSEED est encore là, et bien là ! Avec 21 500 investisseurs à son actif en 2022 et plus de 700 projets financés, la machine est bien rodée. La plateforme a pour objectif d’aider sa communauté à investir dans l’immobilier, l’environnement et la santé, et aussi bien dans des start-ups que dans des PME. Dès 100€ vous pourrez vous lancer dans l’aventure, ce qui est relativement bas comparé à des tickets d’entrée minimums pour des Business Angels.

Si vous rejoignez la communauté WiSEED, vous pourrez investir dans plusieurs types de financement participatif. Par exemple, vous pourrez faire du crowdfunding immobilier. Parmi les encours suivis début 2022 par la plateforme, 23,1% sont des actions. Au moment où nous rédigeons l’article, 6 projets de financement en capitaux propres sont en cours, ce qui est une belle performance et laisse tout de même un certain choix à l’investisseur. D’ailleurs ce dernier peut remplir ses préférences et ainsi recevoir en priorité des recommandations de projets en lien avec ses appétences.

Enfin, même si nous n’avons pas de chiffres précis sur la partie risques, 15 projets en actions sont en défaut, sur 324 projets remboursés au total (pas uniquement des projets en actions, d’où la complexité d’avoir une vue claire…). Pour de l’investissement en equity, la performance semble plus qu’honorable.

Finple : petit mais costaud

Plus modeste qu’Anaxago et WiSEED (bien que créé peu de temps après en 2013), Finple vient compléter le trio des acteurs solides et bien ancrés du crowdequity en France.

Finple propose de financer des projets via des actions ou des obligations convertibles. Pour ces actifs, la plateforme vise un placement entre 3 et 6 ans et une rentabilité située entre 10 à 15% par an. Début 2022, 32,7% des opérations ont été investis en actions par l’intermédiaire de Finple.

Ce type d’investissement permet des avantages fiscaux non négligeables (réduction d’impôts ou utilisation d’un PEA) et la plateforme sait mettre en avant cet atout. Nous reviendrons plus en détails sur cet aspect à la fin de l’article.

Enfin, comme Anaxago, Finple permet d’investir dans du crowdfunding immobilier.

Les autres plateformes de crowdequity

D’autres sites plus confidentiels existent. Vous trouverez la liste ci-dessous. Nous fournissons moins de détails…car ces plateformes en fournissent moins ! Dommage, car sans plus de visibilité, il n’est pas toujours évident de se lancer et d’y placer son argent.

Myoptions

Cette plateforme de crowdequity a été fondée relativement récemment, en 2016. Elle est tournée vers le financement de l’innovation, par le biais d’actions mais aussi d’obligations ou de minibons. Quand nous avons regardé, 1 seul projet action était ouvert à la collecte.

Sowefound

Cet acteur se positionne sur l’innovation en lien avec le développement durable, aussi appelé impact investing. Si c’est un critère pour vous alors foncez ! Bien que ce soit une niche, 4 projets étaient en cours début 2022 (seed ou série A) ce qui permet de choisir ses investissements.

Happy Capital

3 projets en cours en ce début d’année chez Happy Capital. L’alignement d’intérêts est un des marqueurs forts de cette plateforme de crowdequity. En effet, Happy Capital investit dans chacun des projets qu’il propose (en revanche on ne sait pas combien 🙄 ).

Proximea

Créé par la Banque Populaire Grand Ouest, vous pourrez investir dans des start-ups ou des projets immobiliers. L’ancrage local est marqué puisque seuls des projets du Grand Ouest sont proposés. Malheureusement aucun projet n’était ouvert quand nous avons analysé la plateforme. Donc un risque de ne pas pouvoir diversifier les placements.

Tudigo

Cet acteur qui propose du crowdfunding immobilier en plus du crowdequity est aussi un adepte de l’investissement local. Plusieurs régions ont leur plateforme dédiée (Occistart pour l’Occitanie, Bulb un Bretagne, Allier Impulse, …).

Wine funding

Nous finissons la liste avec une plateforme originale qui vous permet d’investir tout en assouvissant votre passion pour le vin 🍷. Cerise sur le gâteau, vous pourrez investir en capital, financer des prêts, et dans certains cas être remboursé en vin !

Fiscalité : de nombreuses façons de limiter les frottements

Qui dit crowdequity dit actions, et même si elles sont non côtées, c’est tout naturellement que vous pourrez utiliser votre PEA. En gardant vos titres plus de 5 ans vous serez alors exonéré d’impôt sur le revenu (dividendes et plus-values). Il ne vous restera que les prélèvements sociaux de 17,2% à régler. 

En souscrivant au capital de PME non cotées, le dispositif “Madelin” vous permet de déduire 18% des montants investis, dans la limite de 50 000 € et pour une réduction maximum de l’impôt sur le revenu de 9 000 € (respectivement 100 000 € et 18 000 € pour un couple marié). Dernièrement ce taux a été remonté à 25% pendant certaines périodes en 2020 et 2021. A voir si cela sera reconduit dans les années à venir.

Enfin, si vous revendez votre société et souhaitez investir dans le crowdequity, vous pouvez bénéficier de l’apport-cession. Cela consiste à apporter les titres de votre société à une autre, ce qui vous permettra de reporter l’imposition des plus-values (article 150-0 b TER du CGI). 

Vous souhaitez approfondir la question de la fiscalité du crowdfunding ? Retrouver notre article dédié !

Conclusion : un (relativement) large choix de plateformes de crowdequity

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du crowdequity, Anaxago, WiSEED ou Finple sont les choix les plus évidents. Néanmoins d’autres acteurs pourraient vous séduire si vous êtes sensible à l’écologie, à l’aspect local ou aux bonnes bouteilles 😁. Si le choix est assez large, il en est de même des possibilités d’optimisation fiscale. Ne sous-estimez surtout pas cet aspect qui a un réel impact sur la performance.