Définition : qu’est-ce qu’un compte-titre ordinaire ?

Un compte-titre est un compte bancaire au sein duquel vous pouvez acheter des actions ainsi que d’autres titres financiers ; d’ailleurs l’orthographe « compte-titres » est plus appropriée.

On parle de compte-titres ordinaire (CTO) en opposition avec le PEA (Plan Épargne en Actions), un compte-titres dédié aux actions européennes, qui jouit d’une fiscalité avantageuse.

Le fonctionnement

En pratique, le compte-titres est scindé en deux compartiments :

  • l’un dans lequel sont conservées vos actions (et autres titres financiers) ;
  • l’autre, dans lequel sont conservées vos espèces ; votre cash.

➡️ Lorsque vous ouvrez un CTO, vous ouvrez donc aussi un compte-espèces (sans vraiment vous en apercevoir).

Votre premier versement ira alimenter votre compte-espèce. Ensuite, vous pourrez acheter vos premiers titres financiers. Pour cela, il faudra transmettre un ordre de bourse qui sera exécuté par votre courtier ou votre banque. Avant les ordres étaient transmis par téléphone ; désormais trois clics suffisent pour acheter des actions !

✅ Vous pouvez faire des versements et des retraits à votre rythme. De plus, le compte-titres n’a pas de plafond. Bref, vous êtes libre comme l’air et c’est un des avantages du CTO !

🏎 Un compte-titre permet également d’investir avec effet de levier : autrement dit, vous empruntez pour investir au-delà de votre mise initiale. Cela permet de démultiplier vos gains, mais attention, c’est aussi beaucoup plus risqué ! De même, vous pouvez vendre à découvert au sein d’un compte-titres et donc parier sur la baisse d’une action.

Comment ouvrir un compte-titres ?

Vous pouvez ouvrir un compte-titres auprès d’une banque, d’une banque en ligne, ou auprès d’un courtier en bourse. C’est d’ailleurs cette troisième option que l’on vous recommande ; cela vous coutera moins cher (cf notre comparatif un peu plus bas ⤵️).

Par ailleurs :

  • Il n’y a pas de versement minimal requis (bien que certains établissements en imposent un).
  • Il est aussi possible de transférer un compte-titres d’un établissement à l’autre : ainsi, vous n’avez pas besoin de vendre vos valeurs mobilières en changeant de banque ou de courtier, ce qui permet d’éviter la fiscalité sur les plus-values et les dividendes.
  • La loi n’impose pas d’âge minimal pour ouvrir un compte-titres : une personne mineure peut donc en ouvrir un. Dans ce cas, le représentant légal en sera le mandataire jusqu’à sa majorité.

L’ouverture peut se faire en ligne, sur présentation des justificatifs d’identité usuels.

Les supports éligibles au compte-titres

✅ Le compte-titres est l’enveloppe fiscale qui permet d’investir dans la gamme de produits financiers plus large.

➡️ Voici les principaux instruments financiers que vous pourrez acquérir au sein d’un compte-titres :

Hugo
Les conseils de Hugo
Si vous débutez en bourse, ou si vous souhaitez mettre en place une gestion simple et performante, nous vous recommandons d’utiliser majoritairement des ETF. Les ETF sont, en effet, des fonds d’investissements à frais réduits qui vous permettront d’obtenir une allocation diversifiée.
➡️ On vous en dit plus dans notre guide « Comment Investir en Bourse ?« 

Comparatif : les meilleurs comptes titre 2022 !

⭐️ Nous vous recommandons d’ouvrir un compte-titres auprès d’un courtier en ligne. Leurs frais sont les plus faibles et l’univers d’investissement est souvent plus vaste. Les banques en ligne proposent aussi des comptes-titres mais les frais y sont plus élevés.

🚨 En revanche, évitez à tout prix le compte-titre de votre banque traditionnelle qui sera beaucoup plus cher !

En plus des frais de courtage, nous avons tenu compte de la diversité des actifs accessibles dans notre comparatif. Certains CTO ont ainsi une tarification très avantageuse sur une sélection d’actions restreinte, quand d’autres proposent un choix d’investissement plus complet avec des frais souvent plus élevés.

➡️ Votre choix devra donc se faire en fonction de vos objectifs. Vous pouvez d’ailleurs ouvrir plusieurs comptes-titres pour profiter des avantages des uns et des autres.

Les meilleurs comptes-titres généralistes


Degiro

Degiro

Des frais réduits avec le choix d’investissement le plus vaste du marché !


  • Dépôt min : 0.01 €
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
  • 0 frais sur sélection d’ETF
  • 0 frais de sortie
  • 0 frais de garde/inactivité
Voir plus !

50 € offerts !


Trade Republic

Trade Republic

Simple et efficiace. 1 € par ordre et investissements programmés gratuits !


  • Dépôt min : 10 €
  • Actions & ETF
  • Turbos & Warrants
  • 0 frais sur sélection de titres
  • 0 frais sur sélection d’ETF
  • 0 frais de sortie
  • 0 frais de garde/inactivité
Voir plus !

40 € offerts


Interactive Brokers

Interactive Brokers

Le courtier des pros, avec un large choix de produits dérivés.


  • Dépôt min : 0.01 €
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
  • CFD & Forex
  • Futurs & options
  • Cryptomonnaies
  • 0 frais de sortie

Degiro : un compte-titre multifonction à frais réduit

DEGIRO : le meilleur compte titre universel
DEGIRO : le meilleur compte titre universel

Degiro est un broker universel que nous recommandons fortement pour la diversité de son offre et ses frais très faibles.

➡️ Sur le compte-titre de Degiro, vous aurez accès à quasiment tous les marchés:

  • des actions de petites et grandes capitalisations boursières, dans tous les pays du monde;
  • des ETF (trackers), des fonds d’investissement (OPCVM) ;
  • des turbos, des warrants et des futures.

Niveau frais, il sera difficile de faire plus simple :

  • 1 € par transaction en France et aux États-Unis ;
  • 0 € sur une sélection d’environ 200 ETF.

Trade Republic : le meilleur compte-titre pour débuter

Le compte titre de Trade Republic
Le compte titre de Trade Republic

Trade Republic est un néo-courtier qui nous vient d’Allemagne et qui a lancé son compte-titre en France en 2021.

✅ Il se démarque grâce à une interface moderne, minimaliste et très intuitive ; idéale pour débuter sans se faire mal au crâne. Les produits d’investissement sont limités à l’essentiel : actions et ETF (bien que quelques produits dérivés soient désormais disponibles).

⭐️ Trade Republic se distingue également grâce à une fonctionnalité unique : les plans d’investissement programmés. Chaque mois, vous investissez automatiquement dans les valeurs de votre choix. C’est parfait pour se constituer un patrimoine progressivement, en mode gestion passive et sans avoir besoin d’y penser. Cela permet, en plus, de lisser le prix moyen d’achat.

Côté frais c’est simple et efficace :

  • 1 € par ordre ;
  • 0 € dans le cadre d’un plan d’investissement !

En ce moment, une action offerte chez Trade Republic

Interactive Brokers : le compte-titre des pros

Interactive Brokers : le compte titre des pro
Interactive Brokers

🇺🇸 Interactive Brokers est un courtier en ligne américain et l’un des leaders mondiaux.

Le compte titre d’Interactive Brokers est tout simplement le plus complet du marché : IB est connecté à près de 150 places boursières réparties dans 33 pays !

Il vous donnera également accès au portefeuille de produits dérivés le plus fourni : options, futures, CFD… tout y est. C’est également le compte titre le moins cher pour le trading sur marge (ie avec un effet de levier).

➡️ En revanche, leur plateforme n’est pas facile à prendre en main. On vous la recommande donc si vous êtes un investisseur averti !

Comparatif des comptes-titres des banques en ligne


Fortuneo

Fortuneo

Frais raisonnables et plateforme confortable


  • Dépôt min : 100 €
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
  • 0 frais de sortie
  • 0 frais de garde/inactivité
Voir plus !

100 euros offerts !


BforBank

BforBank

La banque en ligne la moins chère pour investir en bourse !


  • Dépôt min : 1000 €
  • Actions & ETF
  • OPCVM
  • Turbos & Warrants
  • 0 frais de sortie
  • 0 frais de garde/inactivité
Voir plus !

Transfert offert


Il peut y avoir plusieurs avantages à ouvrir un compte-titres dans une banque en ligne :

  1. Cela peut être plus confortable si vous souhaitez avoir tous vos comptes au même endroit.
  2. La fiscalité sera plus facile à gérer car les banques françaises transmettent directement vos informations au fisc et elles vous fournissent un imprimé fiscal unique (IFU).

Sachez toutefois que les frais y sont nettement plus élevés que chez DEGIRO ou Trade Republic par exemple.

➡️ Fortuneo a tout de même une offre intéressante : avec 2 ordres gratuits par mois si vous investissez plus de 50 000 € (offre zéro courtage).

Les meilleurs comptes-titres CFD

Certaines plateformes de trading sont spécialisées dans les produits dérivés.

⚠️ Ces plateformes s’adressent essentiellement aux traders actifs, adeptes des prises de positon sur une journée ou sur quelques jours.

Les CFD sont les produits dérivés les plus intuitifs et les plus populaires pour investir avec un effet de levier ; et ces plateformes en ont fait leur spécialité.

⤵️ Voici notre sélection en bref (on vous donne davantage de détails dans notre comparatif des plateformes de trading).


XTB

XTB

Plateforme avancée et sans commissions, pour investisseurs actifs ou passifs.


  • Dépôt min : €
  • Actions & ETF
  • CFD & Forex
  • Cryptomonnaies
  • 0 frais sur sélection de titres
  • 0 frais de sortie

eToro

eToro

Plateforme simple, idéale pour les débutants. Tarification attractive !


  • Dépôt min : 50 €
  • Actions & ETF
  • CFD & Forex
  • Cryptomonnaies
  • 0 frais sur sélection de titres

Avertissement : rappelons qu’investir vous expose à des risques de perte en capital. Par ailleurs, l’utilisation de CFD entraine des risques de perte importants puisque 79% des particuliers qui les utilise perdent de l’argent chez eToro et 72% chez XTB.


XTB : trading de CFD avancé

Compte-titres de XTB
Le compte-titre de XTB

XTB est propose un compte-titres avec un univers restreint à 2000 actions (celles des plus grosses entreprises mondiales) et 200 ETF.

Côté frais, il faut distinguer deux situations :

  • vous achetez des titres sans effet de levier : c’est gratuit !
  • vous achetez des CFD (avec effet de levier) : vous payez des frais sous forme de spreads ainsi que des frais de financement chaque jour où vous tenez votre position.

✅ Les CFD vous permettront aussi d’investir dans des indices boursiers, des devises (Forex), des cryptomonnaies, ou encore des matières premières.

eToro : pour débuter dans le trading de CFD

eToro

eToro propose un compte-titres dont les caractéristiques sont sensiblement les mêmes que celui de XTB. La grosse différence, c’est l’interface : celle d’eToro est plus simple et plus intuitive.

⭐️ Vous y trouverez par ailleurs une fonctionnalité intéressante : le copy-trading, qui vous permet de reproduire automatiquement le portefeuille boursier des traders de votre choix – les plus performants tant qu’à faire !

➡️ Par conséquent, eToro est une bonne plateforme pour débuter dans le trading de CFD.

79% des particuliers perdent de l’argent avec les CFD chez ce fournisseur. Soyez sûr de vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Comparatif des frais des comptes-titres

Quels sont les frais sur un compte-titres ?

Un compte-titres peut entraîner plusieurs types de frais :

  • les frais de courtage : ce sont des frais que vous payez à chaque fois que vous achetez et vendez un titre financier. Ils sont souvent proportionnels au montant de la transaction. Ils dépendent du type de produit que vous achetez et de la place boursière sur laquelle la transaction est effectuée.
  • les frais de change : ce sont des frais que vous payez sur des transactions en devises étrangères. C’est par exemple le cas si vous achetez une action américaine, comme Amazon ou Apple.
  • les frais de tenue de compte et les frais d’inactivité : les frais de tenue de compte (ou droit de garde) sont des frais mensuels à payer tant que votre compte est ouvert. De moins en moins de courtiers imposent des droits de garde, en revanche beaucoup peuvent vous facturer des frais d’inactivité. Dans ce cas, vous êtes facturé si vous ne faites pas le nombre de transactions requis dans le mois.

Tableau comparatif

DEGIRO Trade Republic Interactive Brokers Fortuneo BforBank eToro XTB
FRAIS DE COURTAGE
France 1€ (Sélection de 200 ETF gratuits) 1€ 0,05% (min 3€) – 0 à 500€ : 1.95€
– 500 à 2000€ : 3.90€
– 2000€ + : 0.20%
– 0 – 1000€ : 2,50€
– 1000 – 3000€ : 5€
– 3000€+ : 0,13% (min 10€)
Ordre Gratuits sur environ 2000 actions 200 ETF, à condition de ne pas faire d’effet de levier Ordre Gratuits sur environ 2000 actions 200 ETF, à condition de ne pas faire d’effet de levier
US 1€ 1€* 0,005$ par action (min 1$, max 1%) – 0.20% (min 20 €) + 30 € 18€ + 0.07% (minimum 7$) + 0.23% sur la part supérieur à 7 700€
Royaume -Unis 4,9€ 1€* 0,05% (min 3 £) 0.20% (min 20 €) + 30 € 18€ + 0.065% (min 9£) + 1£ de frais d’enregistrement si brut > 10 000 £ + droit de timbre à l’achat de 0.5% + 0.23% sur la part supérieur à 7 700€.
Allemagne 4,9€ 1€* 0,05% (min 3 €) 0.20% (min 20 €) + 30 € 18€ + 0.07% (min 8€) + 0.23% sur la part supérieur à 7 700€
FRAIS ANNEXES
Frais d’inactivité 0€ 0€ 0€ 0€ 0€ 10 € par mois si pas connecté pendant 12 mois 10 € par mois après le 12ème mois.
Commission sur change 0,25% 0% 0% 0 à 0,3% 0,35% 0,5% 0,5%
Frais de virement sortant 1 retrait gratuit par mois puis 8€ par retrait 5€
Offre Sur DEGIRO Sur Trade Republic Sur Interactive Brokers Sur Fortuneo (100 ordres offerts) Sur Bforbank (Transferts offerts) Sur eToro Sur XTB
Comparatif des frais sur les meilleurs comptes-titres.
*Trade Republic passe par une plateforme boursière « grossiste » (Lang & Schwarz), toutes les actions cotées dans les bourses étrangères ne sont donc pas nécessairement disponibles (il y a en tout 7500 actions et ETF). Plus d’infos dans notre avis sur Trade Republic
Hugo
Les conseils de Hugo

Si vous pensez passer une majorité d’ordres sur des actions étrangères, méfiez vous des frais de change  !

D’ailleurs, pour les éviter, certains courtiers permettent de créer des sous-comptes en devises étrangère. C’est le cas de DEGIRO. Notez que sur eToro, votre compte-espèces est en dollars et sur Trade Republic toutes les transactions se font en euros, sans surcoût.

La fiscalité du compte-titre

Le prélèvement forfaitaire unique

En investissant avec un compte-titre, vous pouvez réaliser des gains sous forme d’intérêts, de plus-values ou de dividendes.

Ces gains sont imposés au prélèvement forfaitaire unique (PFU) :

  • 12,8% au titre de l’impôt sur le revenu du capital ;
  • 17,2 % au titre des prélèvements sociaux.

➡️ Soit un total de 30%.

Seuls les gains matérialisés sont imposés, à savoir : les dividendes, les intérêts, et les plus-values de titres vendus dans l’année. Les plus values latentes, elles, ne sont pas imposées.

⚠️ Le CTO n’est pas une enveloppe de capitalisation : vous serez donc imposé même si vous ne faites pas de retraits depuis votre compte-titres (contrairement au PEA ou à l’assurance-vie).

Sur option : intégration à l’IR

Vous pouvez aussi faire le choix d’opter pour l’imposition à l’IR (option à choisir lors de votre déclaration de revenus) :

  • Dans ce cas, vos gains sont intégrés aux revenus de votre foyer et c’est alors le barème de l’impôt sur le revenu qui s’applique.
  • Les prélèvements sociaux s’appliquent toujours, à hauteur de 17,2%.

Sachez aussi qu’un abattement pour durée de détention est envisageable pour les actions acquises avant le 1er janvier 2018. On vous en dit plus sur la fiscalité du compte-titres ici !

Hugo
Les conseils de Hugo

Il peut être intéressant d’opter pour l’imposition à l’IR si votre tranche marginale d’imposition est inférieure ou égale à 11%, soit un revenu imposable en dessous de 25 000 € par an pour une personne seule. Attention toutefois, cette option sera alors valable pour tous les revenus de vos placements financiers de l’année en question.

Fiscalité des moins-values

Les moins-values concrétisées viennent en déduction des plus-values réalisées la même année. Vous n’êtes donc imposé que sur la plus-value nette !

Et, si par malheur, vos moins-values dépassent la somme de vos plus-values, sachez que vous pouvez les imputer progressivement sur les cinq années qui suivent.

PEA ou compte-titres ordinaire ?

Le PEA est un compte-titres qui présente un avantage fiscal de taille : après 5 ans de détention, vos gains ne sont pas imposés. Ils restent toutefois soumis aux prélèvements sociaux de 17,2%. En contrepartie de cet avantage, le PEA est réservé aux actions européennes. Il est par ailleurs plafonné à 150 000 € de versements.

Astuce : avec certains ETF, vous pouvez néanmoins quand même investir dans des actions internationales depuis votre PEA. On vous en dit plus sur les ETF éligibles au PEA ici !

Le compte-titres permet donc de réaliser des placements financiers beaucoup plus diversifiés que le PEA. Vous pouvez ainsi investir dans des obligations, (moins volatiles que les actions), des actions internationales (souvent plus performantes que les actions européennes) et des produits à effet de levier qui permettent de multiplier vos gains. La vente à découvert est également permise sur le compte-titres, mais pas sur le PEA.

✅ Autre avantage du compte-titres : les frais de courtage sont généralement plus faibles. En effet, le PEA est une exception française. Et, sur le marché des comptes-titres, la concurrence est bien plus rude. En choisissant bien votre broker, vous pouvez diviser les frais par deux ou trois par rapport à un PEA.

Hugo
Les conseils de Hugo

PEA et compte-titres sont finalement assez complémentaires :

  • Privilégiez le PEA pour investir dans des actions européennes ;
  • Et utilisez un compte-titres pour diversifier votre patrimoine.

Comment bien investir dans un compte titres ?

Pour débuter : un placement diversifié avec des ETF

Trop souvent, les particuliers qui débutent en bourse se contentent d’investir dans une poignée d’actions. C’est une erreur car cela représente un risque important et la performance est rarement au rendez-vous, à moins d’avoir un coup de chance.

Nous vous recommandons plutôt d’investir dans des ETF. Les ETF sont des fonds d’investissement à frais réduits qui répliquent un indice boursier. Ils permettent d’investir instantanément dans des centaines ou des milliers d’actions et sont plus performants que les fonds classiques.

Pour aller plus loin : effet de levier et matières premières

Si vous avez déjà un patrimoine bien diversifié, que ce soit dans un compte-titres, une assurance-vie ou un PEA, vous pouvez vouloir booster la performance de votre épargne encore un peu plus.

Le compte-titres permet d’investir dans des produits à effet de levier : turbos, warrants, CFD et ETF à effet de levier. L’effet de levier revient à emprunter pour investir au-delà de sa mise de départ. Vous obtiendrez ainsi un effet multiplicateur sur vos gains… et sur vos pertes. Vous devez donc avoir conscience que c’est une prise de risque supplémentaire.

Une autre possibilité offerte par le compte-titres est celle de pouvoir investir dans des matières premières. Acheter de l’or peut être une façon de protéger son patrimoine contre des krachs boursiers et investir dans le pétrole permet de diversifier son patrimoine en misant sur la raréfaction progressive de l’or noir. Attention toutefois, ce type de placements s’adresse à des personnes ayant une bonne maitrise des marchés financiers.


Questions fréquentes

Peut-on avoir plusieurs comptes titres ?

Oui, contrairement au PEA, vous pouvez avoir autant de comptes titres que vous le souhaitez, donc n’hésitez pas à en ouvrir plusieurs !

Combien coute un compte-titre ?

Les meilleurs comptes titres ne prélèvent des frais qu’au moment d’une transaction (frais de courtage). Cependant certains comptes titres prélèvent aussi des droits de garde ou des frais d’inactivité qui peuvent aller de quelques euros par an à 5, 10 ou 20 € par mois chez certaines banques. Consultez notre comparatif pour éviter les frais !

Chez qui ouvrir un compte titre ?

Tout dépend de votre besoin : stratégie passive ou active ? Effet de levier ou non ? Produits dérivés ou simples actions ? On vous aide à choisir dans notre comparatif des comptes-titres.

Y a-t-il des frais de gestion sur un compte titre ?

Non, il n’y a pas de frais de gestion sur un compte titre (sauf si vous optez pour un mandat de gestion). Il y a toutefois des frais de courtage (à chaque transaction) et parfois des droits de garde et des frais d’inactivité.

Peut-on investir avec un effet de levier sur un compte titre ?

Oui, c’est possible. Soit en passant par le SRD (Service de réglement différé), soit en utilisant le système de trading sur marge de votre courtier, soit encore, en utilisant des produits dérivés.

❌ En revanche, le PEA ne le permet pas.

Peut-on transférer un compte titre ?

Oui, vous pouvez demander le transfert de votre compte titre à votre nouvel établissement. Celui-ci se chargera alors de se mettre en relation avec votre ancien courtier. Attention, des frais peuvent s’appliquer.

Le compte titre est-il soumis à l’IFI ?

Non, le compte titre n’est pas soumis à l’IFI qui ne concerne que les biens immobiliers. Exception faites des éventuelles parts de SCPI, d’OPCI ou d’OPCI.

Y a-t-il un plafond pour le compte titre ?

Non, le CTO n’est pas plafonné.

Peut-on opter pour une gestion pilotée sur un compte titre ?

La gestion pilotée est assez rare sur un compte titre. Elle est nénamoins posible, en particulier chez Yomoni, qui propose une gestion pilotée à base d’ETF.

Un mineur peut-il ouvrir un compte titre ?

Oui, la loi n’impose pas d’âge minimal. Dans ce cas, le représentant légal sera le mandataire du compte. Toutefois, tous les courtiers ne le permettent pas.

Peut-on ouvrir un compte-titre pour entreprise (personne morale) ?

Oui, c’est possible et certains courtiers le permettent. C’est notamment le cas d’Interactive Brokers.

Que vaut le compte titre de Boursorama ?

Boursorama Banque est connue pour être une banque en ligne très peu chère. Toutefois, pour la bourse, c’est loin d’être la moins chère. On vous recommande donc plutôt de passer par un courtier en ligne (comparatif ici). Vous trouverez les détails de notre avis sur l’offre de bourse de Boursorama ici.

Quels sont les critères de comparaison des meilleurs compte-titres ?

Nous avons analysé les comptes-titres présentés dans ce comparatif selon plusieurs critères dont les frais de courtage, les frais de change, les frais annexes, le nombre de supports éligibles et la qualité du service client. Vous trouverez ici plus d’informations sur l’établissement de ce comparatif.

Peut-on avoir un compte titre et un PEA ?

Oui, cela ne pose aucun problème. Toutefois, tous les courtiers en bourse ne proposent pas de PEA.