On a déjà tous entendu parler de la Bourse, mais savez-vous vraiment ce que c’est et à quoi elle sert ? En résumé, pourquoi la Bourse existe ?

Qu’est-ce que la Bourse ? 

L’Histoire de la Bourse en tant que marché avec des vendeurs (offre) et des acheteurs (demande) de valeurs peut remonter jusqu’au XIIIe siècle, époque à laquelle a été fondée la première société par actions à Toulouse. S’en est suivie la création de plusieurs places et comptoirs facilitant les rencontres entre marchands. La première place à avoir les attributs d’une bourse moderne est celle de la Bourse du Rialto, à Venise.

Le Rialto, à Venise. Lieu de naissance de la première place boursière.

La Bourse a ensuite pris son essor à l’arrivée de la presse écrite, puis s’est développée en même temps que les chemins de fer. On est alors passé d’un échange d’obligations seulement à un échange d’actions et de matières premières. 

Ces rencontres physiques ont peu à peu été dématérialisées pour devenir la Bourse telle que nous la connaissons maintenant avec pour définition un lieu d’échange numérique entre ceux qui ont besoin de financement (l’État et les entreprises) et ceux qui ont des capacités de financement (les épargnants et certaines institutions financières ou publiques). Aujourd’hui, la bourse de Paris est gérée par l’entreprise Euronext, qui gère également la bourse de Bruxelles et d’Amsterdam.

Contrairement aux idées reçues, la Bourse est ouverte à tous, que ce soient les professionnels ou les particuliers. Pas besoin non plus d’être richissime pour faire ses premiers investissements, puisqu’une action coûte entre 10 et 200€ seulement

À quoi sert la Bourse ?

La corbeille de la Bourse de Paris

La Bourse sert de lieu de rencontre unique, où des milliers de personnes peuvent s’échanger des produits financiers. Elle permet de faciliter le financement des entreprises et des institutions publiques tout en régulant les prix grâce à un jeu d’équilibre entre l’offre et la demande.

Ainsi, les transactions sont efficientes, sécurisées et justes. Grâce à cela, les ressources sont réparties le plus efficacement possible entre les différents participants. Ces derniers sont nombreux et ont tous quelque chose à y gagner. 

Finalement la mécanique des marchés financiers n’est pas très différente de celle des marchés sur lesquels vous achetez vos fruits et légumes. Simplement, au lieu d’acheter des tomates, vous achetez des actions !

La Bourse, utile pour faire fructifier son patrimoine

Les investisseurs sont ceux qui ont de l’argent à placer. Il peut s’agir de particuliers comme vous et moi, mais aussi de professionnels. C’est-à-dire des banques, des institutions financières, des assurances ou des caisses de retraite qui agissent en tant qu’intermédiaires entre les épargnants et les marchés financiers. 

La Bourse a deux fonctions principales pour les investisseurs :

  • Elle leur permet de mettre leur argent à disposition de ceux qui en ont besoin. Ainsi, les investisseurs peuvent participer au développement de projets ou d’entreprises. 
  • Elle leur offre la possibilité de placer leurs fonds inutilisés afin de les faire fructifier, soit à travers des revenus réguliers (dividendes et coupons), soit à travers des plus-values. 

Grâce à la dématérialisation de la Bourse, c’est désormais très simple de se lancer. La généralisation des courtiers en ligne vous permet d’acheter des actions en quelques clics ! C’est un excellent moyen de faire fructifier votre patrimoine avec des performances historiques de l’ordre de +8% par an.

Focus sur les professionnels de la finance 

Les professionnels de la finance sont le plus souvent des intermédiaires entre les investisseurs et la Bourse. Voici les trois principales catégories d’acteurs :

  • Les sociétés de gestion sont des entreprises qui mettent en commun l’épargne afin d’investir dans une multitude de produits financiers au sein de ce qu’on appelle des “fonds d’investissement”,  ou plus exactement des “OPCVM”. Ces derniers peuvent avoir une thématique particulière (ex: les pays émergents) ou être centrés sur une zone géographique (ex: l’Europe). Ils permettent aux investisseurs d’avoir accès plus facilement à des portefeuilles d’investissement diversifiés. 
  • Les courtiers en Bourse sont ceux qui vont exécuter les ordres d’achat et de vente pour le compte des investisseurs. En tant que particuliers, il peut s’agir tout simplement de votre banque ou d’un courtier en ligne.
  • Les banques d’investissement sont des professionnels qui vont accompagner les entreprises, à la fois en les conseillant, mais aussi en organisant leur financement. 

La Bourse, essentielle pour les grandes entreprises 

La Bourse permet aux entreprises de lever des fonds grâce à l’émission d’actions ou d’obligations. 

  • En émettant des actions, une entreprise vend un titre de propriété. Détenir une action équivaut à détenir une partie de la société. Vous bénéficiez donc d’un droit de vote vous percevez des dividendes.
  • Une obligation est un titre de créance. Il s’agit simplement d’un emprunt qui devra être remboursé avec des intérêts (les coupons). 

Afin d’émettre des titres, les sociétés utilisent le marché primaire, aussi appelé “le marché du neuf”. Cela se fait à travers des introductions en bourse (ou IPO dans le jargon), des augmentations de capital ou des émissions obligataires. 

Le marché secondaire, lui, est “le marché de l’occasion”. Les titres émis y sont vendus et achetés sans que l’entreprise intervienne. Malgré cela, cette dernière a tout intérêt à maintenir le prix de son action élevé. Cela lui permettra d’instaurer une confiance à la fois auprès de ses investisseurs pour des augmentations de capital, mais aussi auprès des banques pour emprunter à des conditions plus avantageuses. 

Par exemple, si une société fabrique une voiture, elle la vendra la première fois sur le marché primaire. Les ventes et reventes suivantes entre concessionnaires et particuliers ne la concerneront plus. 

La Bourse est une alternative au financement bancaire qui permet de lever des capitaux dans des proportions bien plus importantes, puisque le nombre d’investisseurs est illimité. Plus il y en a, plus les actions s’échangent à un prix élevé, augmentant ainsi la valeur boursière de l’entreprise. 

La Bourse, un levier pour l’État

La Bourse est donc utile à l’échelle individuelle, mais il ne faut pas oublier qu’elle profite également au collectif

  • L’État est un acteur économique comme un autre avec des besoins de financement. Lorsque les rentrées d’argent ne sont pas suffisantes pour satisfaire ses dépenses, il émet des obligations afin de financer sa dette. Pour en savoir plus à ce sujet, lisez notre article sur les obligations d’État !
  • La Bourse est également un outil de contrôle. Les entreprises qui y participent sont soumises à des règles claires délivrées par l’État. Chaque pays a son propre régulateur qui assure le respect de ces règles. En France, il s’agit de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). 
  • En s’aidant de la Bourse, l’État peut orienter les investissements vers le financement d’un projet bénéfique à l’utilité collective. C’est ce qu’il s’est produit avec le développement de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) ou la mise en place de green bonds. 

Ainsi, la Bourse sert à financer l’économie. Elle est à la fois utile pour les épargnants en quête de performance, mais aussi pour l’ensemble de la société. 

Si vous aussi, vous voulez participer, n’hésitez pas à lire notre guide sur comment bien investir en Bourse