Définition – Qu’est-ce qu’un ordre de bourse ?

Un ordre de bourse est une instruction communiquée à une place boursière ou à un courtier en bourse dans l’optique d’acheter ou de vendre un titre financier. Plusieurs informations sont nécessaires pour passer un ordre de bourse :

  • Le libellé du titre, qui peut être une action, un ETF, un fonds d’investissement ou encore un produit dérivé. Afin de ne pas faire d’erreur, il peut être judicieux de bien contrôler le code ISIN qui est un identifiant unique des titres financiers.
  • Le sens : à l’achat ou à la vente
  • Le nombre de titres
  • Et, en fonction du type d’ordre, le prix auquel vous souhaitez effectuer la transaction.

Nous verrons aussi que certains brokers permettent de passer des ordres sophistiqués qui nécessiteront des paramètres supplémentaires.

Vous débutez en bourse ? Retrouvez notre guide complet « Comment bien investir en bourse ! »

Comment passer un ordre de bourse ?

Les investisseurs particuliers n’ont pas un accès direct aux places boursières comme Euronext ou NYSE. Pour passer un ordre de bourse, vous devez donc le faire par l’intermédiaire d’un courtier en bourse, ou broker. Vous pouvez consulter notre comparatif pour trouver le meilleur broker !

Vous pourrez alors aisément passer votre ordre de bourse depuis la fenêtre dédiée. Voici un exemple avec le courtier Degiro :

Fenêtre de passage d'ordre de bourses sur le courtier Degiro.
Ordre de bourse : achat de 10 actions LVMH sur Degiro.

Dans cet exemple, nous passons un ordre d’achat « A cours limité » sur l’action LVMH. Nous avons indiqué que nous étions prêts à acheter 10 actions à 693 € l’unité pour un montant total de 6 930 €. Avant de vous expliquer ce que signifie « A cours limité » et quelles sont les différentes autres options, il me semble utile d’évoquer le fonctionnement du carnet d’ordres.

Le carnet d’ordres

Le carnet d’ordres est un inventaire de tous les ordres collectés par la bourse sur un même titre. Voici le carnet d’ordre de LVMH au moment où nous avons passé le nôtre.

Carnet d'ordres de bourse
Carnet d’ordres sur l’action LVMH

Avec un prix à 693 €, notre est dans la colonne « achat » en 5ème position. Nous sommes 20 à avoir passé un ordre similaire, pour une quantité totale de 343 actions. Notre ordre ne sera exécuté qu’à la condition que tous les ordres précédents soient exécutés ou retirés. En effet, pour pouvoir acheter à 693.00 €, il faut qu’un vendeur soit prêt à vendre à ce prix, ce qui ne sera jamais le cas tant que d’autres seront prêts à acheter à un prix plus élevé !

Les différents types d’ordre de bourse

Les ordres de bourse simples

L’ordre au marché

L’ordre au marché, aussi appelé au meilleur prix disponible est un ordre qui va s’insérer en haut du carnet d’ordre pour être exécuté quoi qu’il arrive. Lorsque vous passez un ordre au marché, vous n’indiquez pas de prix mais seulement la quantité souhaitée.

Dans l’exemple précédent, un ordre au marché pour 10 actions sera immédiatement exécuté au meilleur prix disponible à la vente soit 693.50 €. Notez qu’un ordre pour 20 actions serait obligé de grignoter une ligne de plus dans le carnet d’ordre. Vous auriez ainsi acheté 18 actions à 693.50 € et deux de plus à 693.60 €.

En conclusion, l’ordre au marché est utile si vous souhaitez être sûr que votre ordre soit exécuté.

L’ordre à cours limité

L’ordre à cours limité est un ordre qui ne sera exécuté que si le prix de l’action atteint la limite de prix que vous avez fixé. Dans l’exemple précédent, je suis donc certain que mon ordre sera exécuté à 693 € et pas un centime de plus. En revanche, il se pourrait bien que cet ordre ne soit jamais exécuté si le cours de l’action reste au-dessus de la limite.

Ordre de bourse d'achat à cours limité. L'ordre est exécuté au prix demandé si le cours atteint la limite.
Ordre d’achat à cours limité. L’ordre est exécuté au prix demandé si le cours atteint la limite.

L’ordre à seuil de déclenchement

Un ordre à seuil de déclenchement est un ordre au marché qui ne se déclenche que si :

  • le cours de l’action passe au-dessus du seuil, pour un ordre d’achat ;
  • le cours de l’action passe en dessous du seuil, pour un ordre de vente.

C’est un ordre particulièrement utile pour se protéger contre des pertes excessives. Supposons que vous ayez 10 actions LVMH achetées à 700 €. En cas de krach boursier important, le cours de l’action pourrait bien baisser de 20, 30 ou 40%. Pour vous prémunir d’une pareille situation, vous pouvez mettre un ordre de vente à seuil de déclenchement à 690 €. Autrement dit, si l’action passe en dessous de ce seuil, vous liquidez vos positions. On appelle aussi cela un ordre stop-loss, car il permet de « stopper les pertes ».

Notez que cet ordre ne vous garantit pas un prix de 690 €. En effet, c’est un ordre au marché passé à partir de 690 €, si le prix baisse très vite, vous pourriez repartir avec moins.

Ordre de bourse à seuil de déclenchement : un ordre de vente au marché est envoyé au moment ou le seuil est atteint. Le prix obtenu peut être différent de celui du seuil.
Ordre de bourse à seuil de déclenchement : un ordre de vente au marché est envoyé au moment ou le seuil est atteint. Le prix obtenu peut être différent de celui du seuil.

Les ordres à seuil de déclenchement peuvent aussi être passés à l’achat. C’est une technique utilisée par certains adeptes de l’analyse technique et des figures chartistes. L’idée étant que si le cours de l’action dépasse un certain seuil appelé « résistance », alors la tendance devrait se poursuivre à la hausse.

L’ordre à plage de déclenchement

Un ordre de bourse à plage de déclenchement est une version un peu plus sophistiquée qu’un ordre à seuil de déclenchement. En plus du seuil, cet ordre intègre une limite.

A l’achat, cette limite permet de ne pas acheter trop cher. Supposons que vous mettiez un seuil de déclenchement à 700 € et une limite à 701 €, alors vous êtes sûr de ne pas payer vos actions au-delà de 701 €. C’est particulièrement utile pour les titres peu liquides avec de faibles volumes d’échanges.

Ordre de bourse à plage de déclenchement à l'achat : un ordre au marché est envoyé si le cours dépasse le seuil. Il est exécuté à condition qu'il soit inférieur à la limite haute.
Ordre de bourse à plage de déclenchement à l’achat : un ordre au marché est envoyé si le cours dépasse le seuil. Il est exécuté à condition qu’il soit inférieur à la limite haute.

Concrètement, dés que le cours atteint ou dépasse le seuil, votre courtier va placer un ordre à cours limité dans le carnet d’ordre.

Les ordres suiveurs

Un ordre suiveur est un ordre à seuil de déclenchement dont le seuil évolue au cours du temps. C’est un ordre généralement utilisé à la vente, qui permet de sécuriser vos gains : si le cours de l’action monte, alors le seuil de déclenchement sera réévalué à la hausse. Cela permet d’obtenir un effet cliquet et de sécuriser vos plus-values.

Avec un ordre suiveur, vous devrez indiquer une distance. Admettons que vous mettiez un ordre de vente à 690 € et une distance à 1%, si le cours de l’action passe à 700 €, le seuil va automatiquement s’ajuster à 693 € (700 € moins 1%). Si l’action continue de monter à 701 €, le seuil va encore s’ajuster à 693.9 € et ainsi de suite. Le seuil ne peut que monter, si le cours baisse en dessous du nouveau seuil, alors le titre sera vendu.

Notez que la distance peut être soit en pourcentage, comme dans notre exemple, soit en euros.

Ordre de bourse de vente suiveur : les seuils sont ajusté chaque jour à la hausse puis un ordre de vente au marché est envoyé si le cours passe en dessous du seuil le plus haut.
Ordre de vente suiveur : les seuils sont ajusté chaque jour à la hausse puis un ordre de vente au marché est envoyé si le cours passe en dessous du seuil le plus haut.

Ordre au comptant vs ordre au SRD

Dans un PEA, tous les ordres de bourse se font au comptant. Mais dans un compte-titres, vous avez la possibilité de passer des ordres au SRD.

Le SRD, ou Service de Règlement Différé permet de payer plus tard une action achetée aujourd’hui. De cette manière vous pouvez investir en obtenant un effet de levier, autrement dit vous emprunter pour investir au-delà de votre mise et ainsi multiplier vos gains potentiels.

Le SRD est aussi utilisé pour les ventes à découvert. Vous pouvez ainsi vendre un titre sans le posséder et ainsi parier sur la baisse du cours.

Notez que l’effet de levier et la vente à découvert entraînent une prise de risque supplémentaire qu’il convient d’avoir en tête. On vous en dit plus sur le SRD ici !

Les autres ordres de bourse

Certains courtiers permettent de passer d’autres ordres de bourse, un peu plus compliqués, parmi lesquels :

  • les ordres en séquence : il s’agit, par exemple, d’un ordre d’achat et d’un ordre de vente successifs. L’ordre de vente ne se déclenchera que si l’ordre d’achat a été exécuté.
  • les ordres alternatifs : ce sont deux ordres simultanés sur le même actif, l’un à seuil de déclenchement (généralement stop loss) et l’autre à cours limité (généralement take profit). Dans cette configuration, vous coupez vos pertes en cas de baisse excessive avec le stop loss et vous empochez la plus-value avec le take profit. L’exécution d’un des deux ordres annule l’autre.
  • les ordres conditionnels : ces sont des ordres qui ne s’activent qu’au cas où une condition est réalisée. Vous pouvez par exemple programmer un ordre d’achat sur l’or à condition que le CAC 40 atteigne 6000 points. C’est un type d’ordre qui peut être utile pour les traders de warrants et autres produits dérivés dans la mesure où vous pouvez conditionner l’achat du warrant en fonction du prix de son sous-jacent.

Validité d’un ordre de bourse

Avec la plupart des brokers dignes de ce nom, vous pouvez choisir une durée de validité de l’ordre. En général, les options sont les suivantes :

  • En fin de période (jour, semaines mois, etc). L’ordre sera retiré en fin de période.
  • Jusqu’à une date donnée : vous pouvez indiquer la date jusqu’à laquelle l’ordre reste valide.
  • Jusqu’à révocation (Good ‘Til Canceled, GTC) : l’ordre reste valide tant que vous ne le retirez pas vous-même manuellement.

Soyez prudent avec les ordres valides jusqu’à révocation, vous pourriez oublier leur existence et vous apercevoir trop tard qu’ils ont été exécutés alors que ce n’était plus votre souhait !

Avec certaines plateformes de trading avancées, vous pouvez spécifier une exécution tout ou rien (All or None) : cette spécification vous assure d’avoir la totalité de la quantité demandée ou rien. Il arrive, en effet, qu’à un prix donnée, vous ne trouviez qu’une quantité moindre que celle souhaitée. C’est en particulier le cas sur les petites entreprises peu liquides. Par défaut, l’ordre sera exécuté en plusieurs fois. Avec le tout ou rien, vous forcez l’exécution de l’ordre qu’à condition que toute la quantité demandée puisse être apportée.

Les frais associés aux ordres de bourses

Des frais ou des commissions sont généralement prélevés à chaque fois qu’un ordre est exécuté. Notez, au passage, qu’aucuns frais ne vous sera imputé si votre ordre est annulé, révoqué, ou jamais exécuté.

Les tarifs dépendent, bien entendu, du courtier que vous utilisez. Mais cela peut dépendre aussi d’autres facteurs :

  • plus le volume de l’ordre est important et moins vous payerez de frais proportionnellement ;
  • les frais sont généralement plus élevés pour l’achat de titres sur des bourses étrangères ;
  • ils sont variables selon l’actif traité (action, obligations, ETF, fonds d’investissement, etc.) ;
  • sur les CFD, la plupart des brokers ne prélèvent pas de frais à proprement parler, mais ils utilisent un système de spread. L’écart entre le prix d’achat et le prix de vente est plus large, ce qui leur permet de se rémunérer.

Compte tenu de l’ensemble de ces paramètres, nous avons établi un comparatif des tarifs de bourse des principaux courtiers en se concentrant sur les ordres passés à la bourse de Paris.

Comparatif des tarifs des ordres de bourse

Montant de l’ordre Degiro Bourse Direct BforBank Fortuneo ING Boursorama
500 € 0,20 € 0,99 € 2,50 € 1,95 € 2,50 € 5,50 €
1 000 € 0,40 € 1,90 € 2,50 € 3,90 € 4€ 5,50 €
2 000 € 0,80 € 2,90 € 5€ 3,90 € 7€ 9,60 €
5 000 € 2,00 € 4,50 € 10€ 10€ 15€ 24,00 €
10 000 € 4,00 € 9,00 € 13€ 20€ 25€ 48,00 €
100 000 € 40,00 € 90 € 130 € 200€ 250€ 480,00 €
Avis complet Avis Degiro Avis Bourse Direct BforBank (PEA et compte titres) Fortuneo (PEA et compte titres) ING (PEA et compte titres) Boursorama (PEA et compte-titres)
Profitez de l’offre Voir l’offre Voir l’offre Voir l’offre Voir l’offre Voir l’offre Voir l’offre
Comparatif des frais pour différents montant d’ordres de bourse.

À la lecture de ce comparatif il est très clair que le courtier Degiro est le moins cher. Sachez également que Degiro a une gamme de 200 ETF que vous pouvez acheter et vendre sans frais de courtage. La seule limitation de la plateforme est qu’elle ne propose pas de PEA. Si vous cherchez à ouvrir un PEA (ou à en transférer un existant), la banque en ligne BforBank ou le courtier Bourse Direct sont deux bonnes alternatives.

Sachez également que certains brokers proposent carrément des ordres de bourse gratuits sur une sélection d’actions (essentiellement les principales actions internationales). C’est le cas de eToro (avis ici) et de XTB (avis là), qui se rémunèrent grâce aux frais qu’ils prélèvent sur les produits dérivés.