La bourse n’est pas réservée aux experts. Tout le monde peut investir en bourse. En fait, cela ne requiert ni des connaissances approfondies, ni un patrimoine démesuré. C’est même regrettable qu’une fraction d’initiés, seulement, profite des avantages de la bourse ; car c’est une source de revenus et de pouvoir d’achat accessible à tous. Dans cet article on vous a concocté un condensé de ce qu’il faut savoir pour faire fructifier votre épargne sur les marchés financiers : voici comment débuter en bourse !

Pour les débutants, nous avons aussi créé un programme à suivre sur 7 jours : 7 conseils pour partir du bon pied et investir en bourse sereinement. Recevez-le gratuitement par e-mail ici !

C’est quoi la bourse ?

La bourse de Paris pour les débutants.
La bourse de Paris

Commençons par le commencement et débutons par définir les termes.

Dans le langage courant, la bourse est généralement assimilée au marché financier. Et qui dit marché, dit lieu d’échange. La bourse est donc un lieu d’échanges où acheteurs et vendeurs s’échangent des produits financiers. En ce sens, le marché financier n’est pas très différent du marché sur lequel vous faites vos courses de fruits et légumes ; mais au lieu de produits frais, vous achetez des produits financiers. Remarquez aussi que les marchés financiers sont complètement dématérialisés aujourd’hui.

Dans la presse, on fait aussi souvent référence aux niveaux de la bourse : « la bourse monte » , « la bourse atteint de nouveaux records »… Dans ces cas-là, le terme « bourse » désigne en fait un indice boursier : le CAC 40 pour la bourse française ou le Dow Jones, par exemple, pour la bourse américaine.

Un indice boursier regroupe un ensemble d’entreprises. Par exemple, le CAC 40, ce sont les 40 plus grandes multinationales cotées à la bourse de paris : LVMH, Sanofi, BNP, etc. Si le CAC 40 monte, cela indique que, prises dans leur ensemble, des actions de ces entreprises s’apprécient. C’est donc un indicateur de la tendance boursière ; une manière savante de dire que les prix sont en hausse.

Ce que vous devez savoir pour débuter en bourse

Avant d’entrer dans les aspects pratiques. Il me paraît utile de mettre au clair quelques concepts fondamentaux.

Les actions

Les actions sont les titres financiers les plus appréciés par les investisseurs particuliers. Une action est tout simplement un titre de propriété représentant une fraction d’entreprise. Si vous achetez une action Apple, vous devenez propriétaire d’une petite portion de l’entreprise, au même titre que des milliers d’autres actionnaires.

Être actionnaire vous donne deux droits fondamentaux :

  • voter aux assemblée générales (ce qui n’est pas forcément votre objectif, en tant que petit porteur) ;
  • toucher une partie des bénéfices de la société sous forme de dividendes.

Le deuxième point est bien sûr le plus important. Mais les dividendes ne sont pas la seule raison qui doit vous pousser à acheter des actions. Explorons cela tout de suite.

Pourquoi gagne-t-on en bourse ?

Les actions offrent deux sources de revenus :

  • les dividendes ;
  • et les potentielles plus-values, lorsque vous revendez vos titres.

On peut ici faire une analogie avec l’investissement immobilier qui permet de toucher des loyers (l’équivalent des dividendes) et de réaliser une plus-value potentielle. Avec les actions les plus-values sont généralement le facteur de richesse le plus important car une entreprise en croissance va souvent réinvestir ses bénéfices dans son activité pour continuer à croître. Cela explique pourquoi une société comme Amazon, qui n’a pas versé de dividendes pendant des années a néanmoins été un excellent investissement.

Quelles actions acheter ?

En achetant des actions vous accroissez votre patrimoine grâce aux dividendes et aux plus-values. Mais quelles actions acheter ? Voilà une question épineuse sur laquelle bien des experts se sont cassé les dents. Et, la réponse la plus valable à ce jour c’est « Toutes les actions ». Cela peut sembler paradoxal car énormément de gens dépensent une énergie folle pour trouver LA bonne action, mais il est presque impossible de savoir en amont quelle action sera la plus performante à l’avenir. Et pour lever ce paradoxe, il suffit de comprendre que si vous êtes capable d’identifier un coup en or, d’autres investisseurs le sont aussi, de sorte que le prix de cette action augmentera automatiquement sous l’effet d’une demande en hausse, la rendant moins attrayante.

Une erreur souvent commise par ceux qui débutent en bourse consiste à n’investir que dans quelques actions, le plus souvent celle qu’ils connaissent bien. A contrario, si vous achetez « toutes les actions », vous ne mettez pas vos œufs dans le même panier ; vous diversifiez. Cette diversification permet de réduire les risques sans pour autant réduire le potentiel de gain. En plus de ça, vous vous évitez des nœuds au cerveau pour essayer de choisir telle ou telle action.

Mais comment faire pour acheter « toutes les actions » sans y passer des heures ? Pour dire vrai, vous n’allez pas acheter toutes les actions, mais plutôt les principales actions. Et vous n’allez pas le faire vous-même, mais plutôt par l’intermédiaire d’un fonds investissement.

Les fonds d’investissement et les ETF

Un fonds d’investissement est un panier de plusieurs dizaines d’actions. Ainsi avec un fonds d’investissement vous achetez un « panier » tout prêt plutôt que d’acheter une à une chaque action qui le compose.

Il existe deux types de fonds d’investissement :

  • les fonds traditionnels, que vous pouvez retrouver sous la terminologie de SICAV ou d’OPCVM ; ils sont gérés à l’ancienne par une équipe de gérant.
  • les ETF, aussi appelés trackers qui sont des fonds d’investissement coté en bourse et qui répliquent un indice boursier. Ils sont gérés quasi-automatiquement et ils prélèvent 5 à 10 fois moins de frais. Ainsi un ETF CAC 40, investira dans les 40 actions du CAC.

Sans surprise ce sont les ETF que nous vous recommandons. Grâce à des frais réduits et une très bonne diversification, ils vous permettront d’obtenir une meilleure performance. Cette stratégie « passive » qui consiste simplement à acheter des ETF est celle que nous recommandons aux investisseurs particuliers qui débutent en bourse. Mais en réalité, nous la conseillons aussi aux investisseurs plus expérimentés car elle est très efficace.

Maintenant que nous avons évoqué les concepts clés, voyons ce que vous pouvez gagner en bourse.

Ce qu’on gagne en bourse quand on débute

Quand on est débutant, et même tant qu’on n’est pas un expert u un professionnel, nous recommandons de mettre en place une gestion passive à base d’ETF. Et si ou jette un coup d’œil dans le rétroviseur pour évaluer la performance d’une telle stratégie, on constate une performance de l’ordre de 8,5% par an en moyenne. C’est donc ce que vous pouvez vous attendre à gagner sur le long terme. Précisons deux choses :

  • lorsqu’on dit long terme c’est au moins 10 ans, et plutôt 15 à 20 ans ;
  • même avec un ETF bien diversifié, les performances sont irrégulières : 12% une année, – 8% la suivante, puis 5%, etc. En moyenne vous pouvez vous attendre à 8,5%.

Donnons tout de suite un exemple avec la performance de la bourse de Paris. Le graphique ci-dessous vous donne l’évolution du CAC 40 depuis sa création en 1969. La courbe verte ne tient pas compte des dividendes, la jaune, oui. C’est bien sûr cette dernière qu’il faut regarder. Ainsi, si vous aviez investi 700 € en 2010, dix ans plus tard, vous auriez environ 1500 € !

Débuter en bourse : les performances du CAC 40.
Évolution de la bourse paris depuis 1970 (CAC 40). En jaune, en tenant compte des dividendes, en vert, sans les dividendes.

La bourse est donc un placement rentable si vous êtes suffisamment patient. Ce qui compte c’est de surfer sur la tendance haussière à long terme et de ne pas se préoccuper des fluctuations le reste du temps.

En pratique : comment débuter en bourse ?

Si vous avez lu tout ce qui précède, alors bravo ! Vous savez quasiment tout ce qu’il y a à savoir pour débuter en bourse et gagner, en moyenne, 8,5% par an. Reste à mettre tout cela en pratique et débuter votre premier placement boursier.

Temps nécessaire : 20 minutes.

Comment débuter en bourse?

  1. Choisissez un type de compte (ou enveloppe fiscale)

    Il vous faut un compte pour loger vos investissements. En France il en existe de plusieurs types, et chacun a une fiscalité spécifique. Pour débuter, nous vous recommandons une assurance-vie. C’est l’enveloppe fiscale la plus souple et la moins contraignante. Néanmoins, vous pourriez aussi ouvrir un PEA car sa fiscalité est un peu plus avantageuse.D2buter en bourse : choisissez la bonne enveloppe fiscale

  2. Choisissez le bon courtier en bourse

    Les frais des assurances-vie peuvent assez largement varier d’un courtier ou d’une banque à l’autre. Pour trouver la bonne assurance-vie, nous vous recommandons tous simplement la lecture de notre comparatif des meilleures assurances-vie. Et pour investir avec un PEA, vous avez notre comparatif des meilleurs PEA.D2buter en bourse : choisissez le bon courtier

  3. Choisissez les bons ETF

    On l’a vu, les ETF sont les meilleurs supports d’investissement, surtout quand on a peu de connaissances et de temps à consacrer à ses investissements. Reste à choisir les bons ETF. Si vous voulez faire très simple, vous pouvez tout simplement opter pour un ETF MSCI World. C’est un ETF qui investit dans les plus grandes entreprises du monde entier. Vous aurez ainsi un portefeuille très bien diversifié, avec plus d’un millier d’entreprises. Si vous voulez un portefeuille plus sophistiqué, vous pouvez aussi consulter notre article « Comment choisir ses ETF ?« D2buter en bourse : investissez avec des ETF

  4. Passer un ordre

    Une fois que vous savez dans quel ETF investir, il vous suffit de passer un ordre de bourse pour effectivement acquérir des parts. Ici, rien de bien sorcier, vous n’avez qu’à suivre la procédure sur le site de votre courtier. D2buter en bourse : passez votre premier ordre de bourse

  5. Patientez et restez serein

    Une fois que vous avez acheté vos parts d’ETF, mon conseil et de ne plus trop s’en occuper. La bourse est intrinsèquement volatile, ce qui veut dire que votre investissement va subir des phases de hausses et de baisses. Le plus important est de ne pas paniquer à la première baisse : rappelez-vous que la tendance de long terme est haussière ! L’erreur de débutant est de revendre ses parts et de capituler à la première baisse un peu impressionnante. D2buter en bourse : patientez et restez serien !

Débuter en bourse en suivant ces 5 étapes ne vous prendra que quelques minutes. Finalement, ce qui vous demandera le plus de temps, c’est d’attendre la validation de l’ouverture de votre assurance-vie ou de votre PEA. Et, ce qui vous demandera le plus d’effort, c’est d’adopter le bon comportement si la bourse chute : restez stoïque, gardez votre sang-froid et rappelez-vous que c’est sur le long terme qu’on gagne. Gardez le cap !

Conseil bonus !

Cet article vous donne une vue d’ensemble pour commencer à investir en bourse. Néanmoins, j’ai bien conscience que c’est insuffisant pour quelqu’un qui découvre toutes ces notions. D’autant que la bourse n’est pas un jeu, c’est de l’argent durement gagné que l’on s’apprête à investir ; on n’a pas envie de faire n’importe quoi !

Pour autant, cela serait dommage de se priver de ce puissant levier d’enrichissement par crainte de commettre des erreurs.

J’ai synthétisé l’ensemble des bonnes pratiques dans un plan d’action en sept conseils : sept jours pour partir du bon pied et investir en bourse progressivement. Je vous l’envoie gratuitement par e-mail, juste ici !