Qu’est-ce que le growth investing ?

Le growth investing consiste à investir dans des actions d’entreprises en forte croissance. Ces entreprises ont généralement :

  • une croissance de leur chiffre d’affaires plus rapide que la moyenne ;
  • ou une croissance de leur nombre d’utilisateurs ou de leur part de marché très rapide.

Ces actions de croissance ne versent donc pas nécessairement de dividendes. Et, lorsqu’elles sont bénéficiaires, elles préfèrent généralement réinvestir leur bénéfice pour continuer à stimuler leur croissance.

  • Les entreprises de croissance se distinguent des entreprises matures, qui ont tendance à afficher des bénéfices stables avec peu ou pas de croissance.
  • Les entreprises matures ont généralement plus de facilité à obtenir un financement que les entreprises en croissance en raison de leur activité et de leurs finances bien établies.
  • Les investisseurs dans les sociétés de croissance ne se concentrent pas sur les dividendes mais plutôt sur l’appréciation du prix de l’action de la société.
  • Le secteur technologique est caractérisé par de nombreuses entreprises en croissance.

La stratégie de growth investing s’oppose au value investing et au dividend investing.

Viser de fortes plus-values avec le growth investing.

Miser sur les entreprises de croissance c’est faire un pari sur l’avenir avec l’espoir de réaliser des plus-values substantielles. À l’inverse des entreprises matures, qui versent des dividendes élevés et stables, les actions de croissance ne sont pas recherchées pour leurs dividendes. En revanche, si elles tiennent leurs promesses et atteignent leurs objectifs de conquête, la valeur de leurs actions s’appréciera fortement.

Beaucoup d’entreprises technologiques sont des entreprises de croissance, c’est aussi le cas des biotechs. Alphabet, la maison mère de Google est un exemple emblématique. Quinze ans après son introduction en bourse, la valeur de l’action a été multipliée par plus de 30. Pourtant, lors de son introduction en bourse les bénéfices de Google étaient encore faibles au regard de ce qu’ils sont aujourd’hui.

Comment investir dans des actions de croissance ?

Sélectionner des entreprises à fort potentiel

Pour mettre en œuvre une stratégie d’investissement growth, vous pouvez sélectionner par vous-même des entreprises à fort potentiel, ayant les trois caractéristiques suivantes :

  • une technologie de rupture ou une innovation substantielle ;
  • un marché cible très large, et donc un produit qui concerne potentiellement beaucoup de monde :
  • un chiffre d’affaires avec une croissance à deux chiffres.

D’un point de vue quantitatif, les ratios cours/bénéfices de ces entreprises sont plus élevés que la moyenne. C’est un indicateur, mais ce n’est pas un critère suffisant.

Vous pouvez ainsi constituer un portefeuille growth dans un PEA ou un compte-titres. Retrouvez nos comparatifs des meilleurs PEA et des meilleurs courtiers en bourse !

Investir dans des ETF growth

Les ETF (ou trackers) sont des fonds indiciels cotés en bourse. Leur gros avantage est de permettre une large diversification à frais plancher. Autre avantage : ils sont éligibles à l’assurance-vie, ce qui est rarement le cas pour les titres vifs.

La plupart du temps, les ETF répliquent des indices boursiers standards comme l’Eurostoxx, le S&P, ou le CAC 40. Mais certains ETF répliquent des indices plus sophistiqués, dont des indices growth. Avec ces ETF vous avez donc accès à portefeuille d’actions de croissance présélectionné.

Quelle est la performance du growth investing ?

En période de hausse des marchés, les actions de croissance ont tendance à surperformer. En revanche, ces mêmes actions ont tendance à sous-performer quand le marché baisse car la faiblesse de l’activité économique entrave la croissance des ventes.

Les entreprises plus matures ont des réserves de trésorerie plus importantes et plus de faciliter à se financer ce qui les aide à passer à travers les périoded crise.

Finalement, le growth investing est plus performant sur le long terme mais présente aussi une volatilité plus élevée.

Quelques exemples d’entreprises de croissance.

Voici quelques exemples phares d’entreprises de croissance.

  • Amazon : le commerce en ligne continu son expansion, la position dominante de l’entreprise américaine et son savoir faire technologique devraient lui permettre de continuer à accélérer.
  • Tesla : le constructeur a une avance technologique remarquable dans le secteur de la voiture électrique et un marché cible potentiellement immense.
  • Etsy est une plateforme de commerce électronique qui vend un éventail d’articles vintage et artisanaux. Moins mature que les entreprises précitées, Etsy a multiplié par 3 le nombre de ses utilisateurs rien que ces deux dernières années.
  • Citons une entreprise européenne pour finir. AstraZeneca s’est fait connaitre du grand public lors de la course au développement du vaccin contre le covid 19. Le laboratoire pharmaceutique se concentre sur la recherche de nouveaux traitements dont certains ont un potentiel commercial conséquent.

Cela étant, ces entreprises sont déjà bien implantées. Et ce sont les investisseurs historiques de ces sociétés qui ont concrétisé les gains les plus spectaculaires. C’est donc en investissant dans ces entreprises avant qu’elles ne s’introduisent en bourse, quand elles ne sont encore que des startups, que vous maximiserez vos gains. Pour cela, il existe les plateformes de crowdfunding equity, qui mettent en relation les startups et les investisseurs. En plus de l’espérance d’un gain alléchant, le crowdfunding equity donne droit à une réduction d’impôt, profitez-en !