Chercher à estimer la valeur intrinsèque d’une entreprise n’est pas une tâche facile. Parmi les ratios financiers qui peuvent indiquer si le prix de marché d’une action est déconnecté de sa valeur fondamentale, on retrouve le price earnings ratio, aussi appelé ratio P/E ou PER. Qu’est-ce que le ratio price earnings ratio ? comment l’interpréter ? Réponse dans cet article !

Qu’est-ce que le price earnings ratio ?

On pourrait traduire price earnings ratio par ou « ratio cours sur bénéfices ». C’est l’un des ratios les plus utilisés par les investisseurs qui cherchent à valoriser des entreprises, souvent dans le but de dénicher des opportunités d’investissement à intégrer dans leurs portefeuilles boursiers.

La valeur d’une entreprise est intimement liée à sa rentabilité et donc à sa capacité à dégager des bénéfices réguliers. Or, le P/E ratio rapporte :

  • le cours de bourse d’une société, autrement sa valeur de marché,
  • à son bénéfice par action (BPA), autrement dit sa rentabilité.

Par conséquent, ce ratio permet de comparer facilement la valorisation de deux entreprises.

Comment calculer le Price Earnings ratio ?

Formule du ratio PER

La formule du ratio Price-to-Earnings est relativement simple. Il suffit de diviser le cours de bourse d’une action par son bénéfice par action (BPA) :

P/E = \frac{Prix}{BPA}

Le BPA est calculé en divisant les bénéfices d’une société par le nombre d’actions ordinaires en circulation.

Certains sites de bourse fournissent les ratios price earnings ratio, les BPA et d’autres ratios pour chaque action, de sorte que vous n’avez pas à éplucher les bilans comptables pour vos analyses. Par exemple, vous trouverez le PER de Facebook sur le site Nasdaq.

Un exemple simple de P/E ratio

Une entreprise qui réalise un bénéfice de 100 millions d’euros et dont le nombre d’actions est de 10 millions a un BPA de 10 €. Si l’action cote à 100 €, alors son P/E est de 10.

Un price earnings ratio de 10 signifie que la valeur du cours de bourse de l’action en question est égale à 10 fois ses bénéfices. Avec une évolution des profits constante, il vous faudrait 10 ans pour récupérer votre investissement initial si vous déteniez 100 % du capital de cette société et qu’elle verse 100% de ses bénéfices sous forme de dividendes.

Comment interpréter le ratio P/E ?

Le price earnings ratio montre ce que les investisseurs sont prêts à payer aujourd’hui pour une action en nombre de fois son bénéfice. 

Le ratio PER vous permet donc de :

  • Identifier quelles sont les attentes du marché financier concernant l’évolution de la rentabilité de cette société ; un P/E élevé indique une espérance de croissance forte.
  • Déterminer si une action est actuellement sous-évaluée ou sur-évaluée par rapport à son marché de référence, comme le CAC 40 (P/E de l’entreprise vs. P/E de l’indice).
  • Comparer la valorisation des sociétés d’un même secteur d’activité.Le P/E dépend en grande partie de l’industrie dans laquelle évolue l’entreprise analysée. Certains secteurs ont des price earnings ratios moyen élevé, alors que d’autres ont un ratio relativement faible. 
  • Comparer la valorisation de l’entreprise à travers le temps. 

De manière générale, un price earnings ratio élevé est synonyme d’une action « chère » alors qu’un P/E faible caractérisera une action « peu chère ». Il faut cependant mettre les choses en perspective pour comprendre les raisons pour lesquelles le ratio P/E d’une entreprise est plus ou moins élevé. 

Un price earnings ratio élevé est généralement synonyme d’une action de croissance. Un tel ratio indique que les investisseurs ont des attentes importantes concernant les profits futurs de cette entreprise. C’est pourquoi ils sont prêts à payer plus cher ces actions dès aujourd’hui. Les actions de croissance sont généralement plus volatiles. En effet, le risque des actions avec un ratio P/E élevé est qu’elles soient sur-évaluées par le marché et que la promesse de bénéfices futurs ne se réalise jamais. L’action Tesla, par exemple, a un price eanrings ratio de 393 à l’heure où ses lignes sont écrites : autant dire que les attentes sont énormes.

À l’inverse, un faible ratio P/E caractérise une action de valeur généralement sous-évaluée par les marchés par rapport à ses fondamentaux. Ces entreprises seront plus matures et plus anciennes avec des perspectives de croissance moins importantes, mais certainement plus stables. C’est pourquoi elles sont généralement moins volatiles et moins risquées.

Un seul ratio ne permet pas de rendre compte de la réalité d’une entreprise dans son ensemble. C’est pourquoi il est conseillé de combiner plusieurs ratios financiers. Vous aurez ainsi une meilleure compréhension de la performance d’une société et de ses perspectives de croissance pour déterminer si le prix de ses actions est justifié.

Price/Earnings ratio et cycle boursier

Le price earnings ratio moyen des entreprises peut également être utilisé pour se situer dans le cycle boursier. En effet, des P/E élevés sont généralement le signe d’une économie en surchauffe et, historiquement les krachs boursiers les plus sévères sont apparus alors que les price earnings ratio atteignaient des plus hauts.

Le graphique ci-dessous donne l’évolution de S&P 500 ainsi que du P/E moyen de l’indice calculé par l’économiste et prix Nobel Robert Shiller.

Price earnings ration historiques du S&P 500
Evolution du S&P (échelle de gauche) et price earnings ratio historique (échelle de droite). Source : Shiller.

Ainsi, le price earnings ratio moyen du S&P 500 avait dépassé 30 peut de temps avant le krach de 1929 et l’éclatement de la bulle internet.

Néanmoins, cet indicateur n’est pas suffisant pour identifier un phénomène de bulle. D’autres paramètres entrent en compte, en particulier le niveau des taux des obligations lesquels permettent de mettre les P/E ratio en perspective.