Les ETF sont d’excellents supports d’investissement. Non seulement ils sont cotés en bourse et peuvent donc se négocier en quelques clics, mais en plus leurs frais sont extrêmement bas. Et, bien que les ETF en actions soient de plus en plus utilisés par les investisseurs particuliers, les ETF obligataires restent encore l’apanage des investisseurs institutionnels.

➡️ Quels sont les avantages des ETF obligataires ? Comment en acheter ? Dans quelle situation ? On fait le point dans cet article.

Quels sont les avantages des obligations ?

Les obligations sont des titres de créance. Autrement dit, ce sont des prêts à des États ou à des entreprises. Et, à l’instar des actions, certaines obligations sont cotées en bourse.

✅ Les obligations présentent essentiellement deux avantages par rapport aux obligations :

  • Elles génèrent des revenus réguliers avec un taux d’intérêt connu et fixé à l’avance (alors que les dividendes sont incertains).
  • Elles sont moins risquées que les actions, en particulier car en cas de défaillance d’une entreprise, le remboursement du porteur de l’obligation est prioritaire face à l’actionnaire.

En outre, les obligations ont souvent un comportement différent de celui des actions en période de baisse des marchés (on parle de corrélation négative). En effet, étant moins risquées, elles jouent un rôle de valeur refuge. Par conséquent, lorsque les actions baissent, il n’est pas rare que le prix des obligations les moins risquées monte.

Hugo
Les conseils de Hugo

Nous vous recommandons vivement d’intégrer des actifs obligataires dans votre portefeuille. Cela permettra de diversifier votre portefeuille et d’en réduire la volatilité !

Comprendre le fonctionnement des ETF obligataires

Un ETF obligataire est un panier de d’obligations coté en bourse qui réplique un indice boursier. Bien que les indices boursiers obligataires soient beaucoup moins connus que le CAC 40 ou que le Dow Jones, à ce stade, leur fonctionnement ne diffère pas de celui des ETF en actions.

Mais il existe toutefois une différence notable : la plupart des ETF obligataires sont regroupées en fonction de l’échéance de leurs obligations (on parle de maturité).

Par exemple :

  • L’ETF Lyxor Euro Government Bond 1-3Y n’investit que dans des obligations d’États européens de maturité inférieure à 3 ans.
  • Tandis que l’ETF Lyxor Euro Government Bond 10-15Y investit dans les mêmes obligations mais dont la maturité est comprise entre 10 et 15 ans.

Ainsi, dans le second exemple, si l’échéance d’une des obligations de l’ETF passe en dessous de 10 ans, alors le fonds devra vendre cette obligation et en acheter une autre. Or, lors de cette opération, le fonds peut réaliser une plus ou moins-value.

Enfin, comme avec un crédit immobilier, ayez en tête que plus la maturité est longue et plus le taux d’intérêt est élevé. Les ETF obligataires de long terme sont donc généralement plus rentables mais aussi plus risqués (et plus sensibles à la variation des taux).

Les différentes catégories d’obligations

Il peut être plus délicat de sélectionner un ETF obligataire qu’un ETF actions. Pour vous y retrouver, sachez qu’il existe plusieurs catégories d’obligations :

  • Les obligations d’États (Gouvernement bonds). Les obligations d’États occidentaux sont les moins risquées, mais aussi les moins rentables. Celles des états émergents ont en revanche des rendements plus élevés.
  • Les obligations d’entreprises (Corporate bonds), qu’on peut elles-mêmes diviser en deux groupes :
    • Les obligations des entreprises investment grade, c’est-à-dire les entreprises les plus solides. Elles offrent un rendement modéré.
    • Les obligations high yield, qui sont des obligations d’entreprises moins solides. Cela reste néanmoins des sociétés internationales et cotées en bourse dont le risque de faillite reste faible. Ces obligations ont l’avantage de présenter des rendements importants mais la volatilité des ETF obligataire high yield se rapproche de celle des ETF en actions.

Comment investir dans ETF obligataires ?

Acheter une obligation en direct est souvent plus compliqué que d’acheter une action, en particulier parce que le ticket d’entrée est plus important. Par ailleurs, l’accès aux obligations est plus contraignant pour les particuliers et cela rend la diversification compliquée.

✅ A contrario, les ETF obligataires sont plus pratiques à plus d’un titre :

  • Avec un ETF obligataire, vous investissez dans plusieurs dizaines ou plusieurs centaines de titres obligataires d’un seul coup.
  • La plupart des ETF sont accessibles pour quelques dizaines d’euros !
  • Enfin, les ETF obligataires, tout comme les ETF actions, sont très peu chers. Comptez moins de 0,3% pour la plupart des ETF obligataires, contre 1 à 2% pour les fonds d’investissement traditionnels.

Bref, pour ajouter des actifs obligataires à votre portefeuille d’investissement, les ETF seront généralement la meilleure option.

Pour acheter des obligations en direct, on vous donne plus d’information dans notre article « Comment investir dans des obligation ?« 

Dans quelle enveloppe fiscale ?

Les ETF obligataires sont éligibles à toutes les enveloppes fiscales :

Toutefois le PEA est exclu de cette liste. En effet, le PEA est normalement réservé aux actions européennes et aux fonds d’investissement eux-mêmes investis dans des actions européennes à hauteur de 75%. Cela exclut de facto les ETF obligataires.

Mais il y a une exception : l’ETF Lyxor PEA Obligations d’État Euro UCITS ETF – Acc est en effet le seul ETF obligataire éligible au PEA. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un ETF synthétique. Pour faire simple cet ETF à des actions à son actif mais il réplique la performance d’un indice obligataire grâce à l’utilisation d’un swap. Bref, c’est le résultat qui compte et vous pouvez bien avoir des obligations dans votre PEA grâce à cet ETF !

Attention, en ce qui concerne l’assurance vie et le PER, tous les contrats ne permettent pas d’investir dans des ETF. Retrouvez notre sélection dans notre comparatif de l’assurance vie et notre comparatif des PER !

Quels sont les meilleurs ETF obligataires ?

En 2022, les taux des obligations se sont largement accrus. Alors que les obligations d’États comme la France ou l’Allemagne étaient dans le négatif, ces mêmes obligations ont désormais un rendement proche de 3%.

➡️ Par conséquent, le rendement des ETF obligataires s’est largement amélioré.

En revanche, on ne peut pas vraiment dire qu’il y ait UN meilleur ETF obligataire. Selon que vous cherchiez la performance ou la sécurité, et selon la conjoncture économique les ETF à choisir ne seront pas les mêmes.

Nous vous livrons ici une sélection d’ETF obligataires qui, à mon avis, couvre l’ensemble des principales catégories.

Nom ISIN Description Rendement Risque Frais Investir (compte-titres) Investir (assurance-vie)
Lyxor Euro Government Bond 1-3Y LU1650487413 Obligations d’États Européens à court terme 2 à 3% 2/7 0,17% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
Lyxor Euro Government Bond 7-10Y LU1287023185 Obligations d’États Européens à long terme 2,5 à 3,5% 4/7 0,17% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
Lyxor ESG Euro Corporate Bond LU1829219127 Obligations d’entreprises européennes 2 à 5% 2/7 0,14% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
Lyxor Euro High Yield LU1812090543 Obligations d’entreprises européennes à haut rendement 5 à 7% 3/7 0,25% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
Lyxor Core US Treasury 10+Y $ LU1407890620 Bonds du trésor américains 3,5 à 4,5% 4/7 0,07% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
Amundi Prime US Corporates LU2089239276 Obligations d’entreprises américaines 4 à 7% 4/7 0,05% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
Lyxor BofAML $ High Yield Bond LU1435356149 Obligations d’entreprises américaines à haut rendement 6 à 8% 3/7 0,30% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
iShares J.P. Morgan $ EM Bond IE00B2NPKV68 Obligations de pays émergents 5 à 7% 3/7 0,50% Degiro / Trade Republic Linxea avenir
Sélection des meilleurs ETF obligataires et les meilleurs courtiers en bourse ou en assurance-vie auprès desquels vous pourrez investir dans ces ETF.

Voici quelques conseils de lecture :

  • Pour une épargne de précaution, concentrez-vous sur les ETF d’obligations européennes (vous n’aurez pas de risque de change) ;
  • Pour diversifier un portefeuille boursier sur le long terme, utilisez tous n’hésitez pas à varier les plaisirs avec des obligations européennes, américaines et pourquoi pas émergentes (dans une moindre mesure).

Et si vous ne souhaitez pas faire votre sélection vous-même, vous pouvez aussi opter pour une gestion pilotée !

Questions fréquentes

Quels sont les frais d’un ETF obligataire ?

La plupart des ETF obligataires affichent des frais inférieurs à 0,3% voire 0,1%.

Peut-on investir dans un ETF obligataire dans le PEA ?

Normalement non, il y a toutefois une exception avec un ETF obligataire éligible.

Les ETF obligataires sont-ils une bonne alternative au fonds euro ?

Oui, depuis la remontée des taux, il est fort probable que les rendements des ETF obligataires dépassent ceux des fonds euros.

Comment décrypter le nom d’un ETF ?

Le plus simple est de prendre un exemple : « Lyxor Core MSCI World (DR) UCITS ETF – Acc » :
Lyxor Core : nom de l’émetteur / société de gestion. Ici « Core » est une gamme d’ETF de Lyxor.
MSCI WORLD : nom de l’indice de référence répliqué et stratégie.
(DR) : signifie « Direct Replication » soit une réplication physique et non pas synthétique.
UCITS ETF : Indique que l’ETF est conforme à la directive UCITS.

La dernière partie concerne les dividendes :
« Acc » ou « C » en anglais « Accumulating » : les dividendes dégagés par l’ETF sont capitalisés.
« Dist. » ou « D » pour « Distributing » : ils sont distribués.
« C/D » : les deux sont possibles.