ADA n’est pas la crypto du loueur de voiture (😅), mais celle du projet Cardano. Donc si vous aviez un doute, dépêchez vous de lire cet article ! D’autant plus que cette cryptomonnaie fait partie de notre sélection des crypto les plus prometteuses.

Qu’est-ce que la crypto monnaie Cardano (ADA) ?

Cardano, que l’on retrouve également avec le ticker ADA, est un protocole open source et décentralisé dont l’objectif autoproclamé est de concurrencer la blockchain Ethereum (ETH). Vous avez donc affaire à un énième Ethereum Killer.

Page d'accueil de Cardano, le projet derrière la crypto ADA
Page d’accueil de Cardano

D’ailleurs, le fondateur de Cardano est Charles Hoskinson, l’un des cofondateurs du protocole Ethereum. Hoskinson a très vite souhaité développer sa propre blockchain, qu’il lança en 2017.

Ethereum est un projet porté par plusieurs co-fondateurs à l’origine : Vitalik Buterin, Gavin Wood (qui a ensuite crée Polkadot), Anthony Di Iorio, Joseph Lubin (à la tête de Consensys, société mère du crypto wallet Metamask), … et aussi Charles Hoskinson.

Comme tous les Ethereum Killers, la création de Cardano est une réponse aux problématiques de saturation du réseau Ethereum. Ainsi, le protocole d’Hoskinson promet une meilleure scalabilité, avec une réduction des frais de transaction et une validation plus rapide de ces mêmes transactions. 

Le protocole Cardano est spécialement conçu pour le déploiement d’applications décentralisées ou DApps (Decentralised Applications). Ces dernières permettent l’exécution de smart contracts et donc le développement d’une multitude de projets.

Blockchain rencontrant un fort succès du côté des investisseurs, Cardano est passée à la vitesse supérieure en 2021 avec le hard fork Alonzo. Dans l’écosystème crypto, un hard fork est une séparation de la blockchain en deux. 

C’est par exemple ce qui est arrivé au protocole Bitcoin (BTC) en 2017, avec la création de Bitcoin Cash (BCH), mais sur fond de conflit entre les développeurs. Chez Cardano, ce hard fork était voulu et a permis au protocole de grandir. 

Comment fonctionne la crypto monnaie Cardano (ADA) ?

Là c’est la partie un peu technique, pour ceux qui aiment bien comprendre 🤓. Je recommande généralement de s’y pencher un minimum si vous souhaitez investir dans la crypto ADA. Il est en effet essentiel de comprendre ce dans quoi on place son argent !

Une architecture divisée en 2 : le moteur, et le carburant

Le protocole Cardano a un fonctionnement assez particulier que nous allons essayer de vous expliquer simplement. D’une part, sachez que Cardano est une blockchain de layer 1, soit une blockchain de première couche en bon français 😀. On dit que c’est la couche d’exécution, celle qui permet d’exécuter des smart contracts et de valider des transactions.

Au sein de cette couche, l’architecture de Cardano se compose 2 sous-réseaux, dénommés Cardano Computation Layer (CCL) et Cardano Settlement Layer (CSL). La CCL est la couche du réseau permettant le développement des DApps sur Cardano. Les développeurs peuvent ainsi déployer leur application dessus. Quant à la CSL, c’est la couche du réseau émettrice des jetons ADA, dont elle assure également la conservation. 

Mises en avant des atouts techniques du projet Cardano
Mise en avant des principales forces du projet Cardano sur son site

Vous n’avez pas bien compris la différence ? Prenez l’exemple d’une voiture thermique 🚗 : la CCL est le moteur, tandis que la CSL correspond au carburant nécessaire au moteur. Plus simple n’est-ce pas ?

Quel est donc l’intérêt de cette double couche ? Comme toujours, c’est la sacro-sainte scalabilité qui est visée. En effet, plus le réseau est scalable, plus il est rapide. Cela permet également une meilleure interopérabilité entre les blockchains du réseau

Un protocole s’appuyant sur la Proof-of-Stake

Le protocole Cardano utilise le consensus de validation de la preuve d’enjeu ou PoS (Proof-of-Stake). Ce consensus, appelé Ouroboros, fut parmi les premiers PoS à être opérationnels. Ouroboros a créé les notions de validateurs, qui immobilisent des jetons afin de valider les transactions et de sécuriser le réseau. 

Image d'Ouroboros, le serpent qui se mord la queue
Ouroboros vient du grec ancien et signifie le serpent qui se mord la queue, plutôt philosophique !

Vous pouvez d’ailleurs participer à cette sécurisation en devenant délégateur. Vous immobilisez vous-mêmes vos cryptos ADA en les « prêtant » à un validateur et recevez une partie des récompenses. Cependant, le consensus en lui-même est un PoS très particulier, qui introduit la notion d’époque (epochs) et de créneaux (slots).

Si vous n’avez pas tout suivi pour les sous-réseaux CSL et CCL, vous n’êtes pas au bout de vos surprises avec les epochs ! En gros, le consensus Ouroboros est divisé entre époques et créneaux. Une époque dure 5 jours, tandis qu’un créneau dure 1 seconde.

Comme la blockchain ne s’arrête jamais, une époque débute immédiatement après la fin de la précédente. Les créneaux correspondent en réalité à la validation des transactions et sont intégrés aux époques. Ces dernières correspondent à peu près aux blocs de la blockchain Bitcoin.

En quoi c’est important de connaître cela ? Parce que ce consensus ne récompense pas ceux qui immobilisent le plus de jetons. La validation des créneaux est en effet une sorte de loterie, où les personnes récompensées le sont grâce au hasard. C’est donc un PoS plus décentralisé que les autres.

À quoi sert la crypto monnaie Cardano (ADA) ?

Le jeton ADA a un double rôle au sein de l’écosystème Cardano. Tout d’abord, il permet de faire tourner le réseau grâce aux frais de transaction. Ceux qui souhaitent utiliser Cardano paient en crypto ADA, dont des jetons sont ensuite versés sous forme de récompenses à ceux qui sécurisent le réseau.

La solution pour avoir des revenus en stakant du ADA ?

L’ADA sert également à la gouvernance du réseau. D’ailleurs, Cardano est l’un des écosystèmes les plus démocratiques, puisque tout le monde peut voter, qu’il ait des millions ou 1 seul ADA ! Les votes sont relatifs à des propositions d’évolution du réseau.

Où acheter la crypto monnaie Cardano (ADA) ?

Cardano étant désormais l’une des blockchains les plus connues, la crypto ADA est disponible sur toutes les grandes plateformes d’échange.

Que ça soit des plateformes spécialisées comme Coinhouse ou Kraken, ou des sites de trading plus généralistes comme Capital.com ou eToro, vous pourrez investir sur cette crypto.

Notre avis sur la crypto monnaie Cardano (ADA)

Cardano a une ambition clairement affichée qui est de détrôner Ethereum. Cependant, force est de constater que cela est loin d’être le cas aujourd’hui. Si, jusque septembre 2021, Cardano misait beaucoup sur la communication, le hard fork Alonzo a changé la donne.

En effet, Alonzo est une sorte de méga mise à jour ayant augmenté à la fois la performance, la viabilité et l’utilisation de Cardano. Le déploiement des projets s’est accéléré et on sent clairement qu’il s’est passé quelque chose. Aujourd’hui, Cardano est un protocole respecté, qui a de beaux atouts à faire valoir.

En outre, vous pouvez apprécier ce côté démocratie directe, où n’importe qui peut aisément participer à la sécurisation du réseau

Les promesses de Cardano en termes de performances sont immenses. Nous parlons de 2 millions de transactions par seconde ! Si tel est le cas, Cardano aura gagné la bataille des Ethereum Killers ☠. Cependant, il ne faut pas se leurrer : 2 millions est plus une promesse que du concret, tant cela paraît fou.

Enfin, la mise à jour vers Ethereum 2.0, prévue au plus tôt lors de l’été 2022, avec un passage au consensus PoS, sera indicatrice de beaucoup de choses. Si la mise à jour se passe bien, Ethereum sera inarrêtable… mais il y aura de la place pour tout le monde si la blockchain est de plus en plus utilisée 🚀 !