Les ETF Bitcoin (BTC) font l’actualité dans le secteur de la cryptomonnaie, en particulier depuis 2023. Et plus précisément les ETF Bitcoin spot. Sauf que si les ETF (Exchange Traded Fund) pour les actions ou les obligations nous ont conquis lorsqu’ils s’agit de placements dans une assurance-vie ou un PER, c’est loin d’être le cas pour l’ETF Bitcoin.

Pour autant, bien que je ne recommande pas spécialement l’achat d’ETF Bitcoin, ce sujet pourrait en effet pousser le cours de la reine des cryptomonnaies à la hausse.

Vous êtes prêt ? C’est parti pour les explications ⤵️.

Qu’est-ce qu’un ETF Bitcoin (BTC) ?

Au risque d’en surprendre quelques uns, en fait cela fait des années que des ETF Bitcoin (BTC) existent. La nouveauté, c’est les ETF Bitcoin spot (aussi appelés « au comptant »).

Des ETF Bitcoin existaient déjà depuis un moment (contrats à terme)

Page web du courtier DEGIRO indiquant comment investir dans les cryptos via des ETF et ETN, notamment dans le Bitcoin (BTC)
Page web du courtier DEGIRO indiquant comment investir dans les cryptos via des ETF et ETN

Comme vous le voyez dans la capture d’écran ci-dessus, qui date de novembre 2023, il est déjà possible d’investir dans des ETF ou ETN crypto sur une plateforme comme DEGIRO. Avant même l’autorisation de commercialisation des ETF Bitcoin spot. Mais comment est-ce possible ?

Et bien tout simplement parce qu’il s’agit d’ETF ou d’ETN crypto qui s’appuient sur des contrats à terme. C’est-à-dire des produits financiers qui vont permettre de répliquer l’évolution du cours de cryptomonnaies, mais sans que l’émetteur de l’ETF ne soit obligé de posséder directement les cryptomonnaies en question.

Ce type d’ETF crypto existe déjà depuis plusieurs années, et ils sont émis par des grands noms de la Finance comme VanEck ou Wisdom Tree.

Lorsque vous investissez dans un ETF CAC 40 comme moi, il s’agit d’un véhicule d’investissement qui lui possède bien des actions du CAC 40.

La nouveauté : les ETF Bitcoin spot (au comptant)

Non, la vraie nouveauté ce sont les ETF Bitcoin spot. Ceux-ci imposent à l’émetteur de posséder réellement la cryptomonnaie dont il réplique le cours.

Par conséquent, un ETF Bitcoin au comptant doit acheter des bitcoins (BTC) sur le marché, ou en vendre, en fonction des mouvements des investisseurs.

Depuis juin 2023 déjà, suite à des annonces de grandes sociétés de gestion d’actifs comme BlackRock désireuses de commercialiser des ETF Bitcoin spot, le prix du BTC a décollé à plusieurs reprises.

Sauf que le régulateur américain, la Securities and Exchange Commission (SEC), n’est pas des plus favorables aux crypto monnaies. Et cela a donc pris de long mois avant que l’autorisation pour les premiers ETF Bitcoin spot sur le marché américain devienne une réalité. C’est désormais chose fait, avec l’approbation de la commercialisation de 11 ETF Bitcoin spot par la SEC le 11 janvier 2024.

Courant novembre 2023, BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, s’est également inscrit dans l’État du Delaware pour un ETF Ethereum au comptant. Cette annonce a également dopé le cours de l’Ethereum (ETH).

Pourquoi l’apparition d’ETF Bitcoin spot est bon pour la hausse des prix

Je vais maintenant tâcher d’expliquer pour les annonces autour des ETF Bitcoin spot créent l’euphorie sur les marchés crypto.

Une demande potentiellement bien plus élevée

Premier point, les ETF crypto peuvent être achetés depuis un compte-titres ordinaire (CTO). Les ordres sont placés sur les marchés financiers traditionnels. Pas besoin pour les investisseurs, traditionnels comme particuliers, de passer par des plateformes d’échange de cryptomonnaies donc. Par conséquent, les marchés anticipent que la demande pour les ETF Bitcoin devrait être massive, car elle permet aux investisseurs traditionnels de franchir le pas facilement.

Mais ça n’est évidemment pas la seule raison, puisque comme nous l’avons vu, il est déjà possible d’investir dans des ETF Bitcoin à terme. L’autre raison qui explique cette anticipation d’une hausse de la demande, c’est aussi que les annonces concernent des géants de la finance comme BlackRock. Nous parlons ici de sociétés gérant des milliers de milliards d’euros d’actifs, soit plus que le PIB de la France.

Néanmoins, même si les premiers jours de cotations des ETF au comptant ont vu quelques milliards de dollars d’échange (principalement vers Fidelity et BlackRock), ce qui est prometteur, nous ne sommes pas encore sur un raz-de-marée changeant radicalement l’évolution des cours. A vrai dire, dans les jours après l’accord de la SEC, le prix du Bitcoin a même plutôt baissé comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Evolution du cours du Bitcoin (BTC) dans les jours après l'accord de la SEC sur les ETF au comptant
Evolution du cours du Bitcoin (BTC)
dans les jours après l’accord de la SEC sur les ETF au comptant

🥇 Pour autant, le « IBIT » de BlackRock (nom de son ETF Bitcoin spot) détient tout de même le record de sommes collectées au lancement d’un ETF, avec 3,5 milliards de dollars amassés en moins d’un mois.

Mais seule 2024 dans son entièreté nous dira si l’arrivée de ces ETF permet réellement d’attirer de nouveaux investisseurs. A fin mai 2024, nous sommes tout de même à quasiment 20 milliards de dollars collectés, rien que pour l’iShares Bitcoin Trust de BlackRock.

L’obligation pour l’émetteur d’ETF d’acheter de vrais bitcoins

Ensuite, ces annonces secouent les marchés crypto car les ETF spot obligent les émetteurs d’acheter réellement des cryptomonnaies. Donc si les ETF Bitcoin spot deviennent un réel succès, alors la demande pour les bitcoins (BTC) va également exploser. Ainsi, avec une offre constante, les prix du BTC devraient mécaniquement augmenter.

Je vous en dis plus dans mon article sur les pour et le contre de l’investissement dans le Bitcoin (BTC).

Pourquoi les ETF Bitcoin (BTC) sont un mauvais plan pour l’investisseur

Si l’arrivée d’ETF Bitcoin spot sur le marché peut être une bonne nouvelle, porteuse d’une hausse des cours, cela ne veut pas dire pour autant que je vous conseille d’investir dans ces nouveaux produits !

Des frais de gestion qui n’existent pas pour l’investisseur en direct

Tout d’abord, les ETF Bitcoin sur les contrats à terme avaient des frais de gestion, souvent de l’ordre de 1%. Ce qui veut dire que chaque année, la société va vous prélever 1% de votre placement. Heureusement ces frais de gestion ont baissé avec la concurrence sur les ETF Bitcoin au comptant, pour être plutôt entre 0,20% et 0,50%.

💡 C’est normal d’avoir des frais de gestion récurrents, pour venir rémunérer les équipes qui doivent acheter et vendre les BTC, gérer la commercialisation et la conformité du produit, etc.

Les frais arrivent ainsi au niveau des ETF actions, qui ont généralement des frais entre 0,2% et 0,5% par an. Et pourtant un ETF CAC 40 ou Nasdaq 100 doit acheter et vendre des dizaines d’actions différentes. Ils est donc bien plus complexe à gérer qu’un ETF portant sur le seul Bitcoin.

Hadrien
Les conseils de Hadrien

Ne serait-ce que pour les frais de gestion, j’aurais tendance à ne pas conseiller d’acheter un ETF Bitcoin spot, et à privilégier d’acheter directement des bitcoins (BTC) en ligne. Vous n’aurez alors aucun frais de détention ! 

Une fiscalité moins intéressante via un ETF Bitcoin

Enfin, d’un point de vue imposition sur votre investissement en cryptomonnaie, passer par un ETF ne sera pas forcément la meilleure option non plus.

❌ En passant par un courtier en bourse, vous devrez systématiquement payer la flat tax de 30% sur vos plus-values issues de l’achat/revente de vos ETF Bitcoins.

Et vous imaginez bien qu’il n’est pas possible d’investir dans un ETF crypto via un Plan d’Epargne en Actions (PEA). Ceux-ci sont réservés aux actions européennes, et tolèrent tout juste des ETF comme le MSCI World.

✅ A l’inverse, si vous achetez directement vos bitcoins (BTC), alors vous pouvez sortir de votre investissement en stablecoins pour les réinvestir ensuite dans d’autres cryptomonnaies. Ou de nouveaux dans Bitcoin. Ou faire fructifier vos stablecoins grâce à du staking de cryptomonnaies. Bref, vous avez de multiples façons de faire travailler votre plus-value sans que celle-ci soit imposée.

Evidemment, il vous faudra tout de même vous acquitter de la flat tax au moment où vous sortirez en devises fiat (ex. euros, dollars, etc.).

Exemple chiffré comparant ETF Bitcoin (BTC) et investissement en direct

Pour illustrer cela de manière plus concrète, je vais prendre un investissement de 1 000€ en Bitcoin, avec une plus-value de 50%. Et un réinvestissement pendant 1 an sur un produit générant un rendement de 4% par an.

Si vous investissez avec un ETF Bitcoin, cela donne :

  • 500€ de plus-value (= 50% x 1 000€), donc un gain net fiscal de 350€ (500 – [30% x 500€])
  • Vous placez alors 1 350€ à 4% par an
  • Cela vous donne 1 404€ brut, et 1 387,80€ de gain net de fiscalité si on applique la flat tax

En novembre 2023, les meilleurs compte à terme délivrent environ 4% par an, et le rendement est imposé à 30%.

Si vous achetez vos bitcoins (BTC) en direct, la mécanique est la suivante :

  • 500€ de plus value, mais non fiscalisé si vous sortez par exemple en USDT ou en EUROC
  • Vous placez alors l’équivalent de 1 500€ à 4% par an sur une plateforme comme Feel Mining (en novembre 2023 nous sommes plus à 6% de rendement sur l’USDT et 5,25% sur l’EUROC)
  • Cela vous donne 1 560€ brut, soit 1 392€ de gain net fiscal

La différence est donc minime dans mon exemple, mais elle existe. Et elle serait de plus en plus conséquente si vous placez à plus long terme, de plus gros montants, ou que vous investissez sur des actifs avec une plus forte rentabilité.

➡️ Vous l’avez compris, que ça soit pour les frais où la fiscalité, mieux vaut investir dans le Bitcoin (BTC) en direct.

Si jamais vous ne savez pas quelle plateforme d’échange de crypto monnaie choisir pour faire cela, je vous mets une petite sélection ci-dessous :


Bitpanda

Bitpanda

Simple, efficace, abordable, parfait pour les nouveaux investisseurs crypto !


  • PSAN
  •  
  •  
  •  
Voir plus !

50€ offerts !


Bitvavo

Bitvavo

Un maximum de simplicité et un minimum de frais !


  • Nombre de cryptos : 275
  • Staking
  • PSAN
  •  
  •  
  •  
  •  
Voir plus !

10€ offerts !


Coinhouse

Coinhouse

La plateforme française au top et en plein développement !


  • Nombre de cryptos : 51
  • Staking
  • PSAN
  •  
  •  
  •  
  •  

🔎 Et si vous souhaitez plus de détails pour faire votre choix (ex. frais, fonctionnalités, etc.) vous retrouverez tous ces éléments dans mon comparatif des meilleures plateformes crypto.

Questions fréquentes

Qui vend des ETF Bitcoin ?

Les ETF Bitcoin au comptant (spot), autorisés depuis la décision de la SEC en janvier 2024, sont commercialisés par plusieurs sociétés de gestion, dont : BlackRock (iShares Bitcoin Trust), VanEck, WisdomTree ou encore Fidelity.

Pourquoi investir dans un ETF Bitcoin ?

En investissant dans un ETF Bitcoin, vous pourrez bénéficier de la performance du Bitcoin (BTC), le sous jacent de l’ETF, tout en passant par un produit financier « classique ». La performance du BTC a été d’environ 150% en 2023, suscitant forcément certaines envies. Mais garder en tête que c’est un actif risqué, avec une forte volatilité.

Où acheter des ETF Bitcoin ?

Contrairement aux « vrais » Bitcoin dont les transactions s’effectuent sur la blockchain, les ETF Bitcoin s’achètent et se vendent via un compte titres.

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Un ETF est un produit financier qui vise à répliquer la performance d’un actif (ex. une matière première comme l’or) ou d’un indice (ex. l’indice CAC 40 ou le S&P 500).

Quelle est la capitalisation du Bitcoin ?

La capitalisation du Bitcoin (BTC) s’élève à plusieurs centaines de milliards d’euros (environ 800 milliards d’euros en janvier 2024). Le roi des cryptomonnaies pèse donc à peu près 50% du marché à lui seul.

Quels pays autorisent l’émission d’ETF Bitcoin (BTC) spot (au comptant) ?

Depuis janvier 2024, les ETF Bitcoin spot sont autorisés aux Etats-Unis. En avril 2024, la bourse de Hong Kong a annoncé autoriser l’émission d’ETF Bitcoin spot, mais aussi d’ETF Ethereum spot, sous certaines conditions. Les marchés financiers n’étant pas ouverts 24h/24, une cotation aux Etats-Unis et à Hong-Kong permettrait aux investisseurs de pouvoir investir sur des horaires étendus.