En 2021 le marché des cryptos a décollé (avant de baisser, notamment après les turbulences du mois de mai 2022) . Surtout, l’euphorie ne s’est pas limitée cette fois-ci uniquement aux cryptomonnaies comme le Bitcoin ou l’Ethereum. Outre l’arrivée tonitruante des tokens non fongibles (NFTs), c’est le metaverse qui a également fait son apparition, notamment depuis que Facebook a été renommée Meta en octobre 2021. 

Le metaverse va jusqu’à intéresser de grandes marques, dont plusieurs sont présentes sur The Sandbox (dont la crypto est le SAND), l’un des plus importants metaverse lancé en novembre 2021.

Qu’est-ce que le metaverse ?

Metaverse ou métavers ?

Avant de nous consacrer à The Sandbox, définissons ensemble ce qu’est le metaverse, en commençant par la sémantique. Il existe bien un terme en français, le métavers, mais son équivalent anglais de metaverse est bien plus utilisé, y compris dans l’hexagone. C’est donc le terme que nous privilégierons dans cet article.

Le metaverse est un monde de réalité virtuelle entièrement créé par ordinateur et dans lequel se retrouvent des avatars. Si vous avez joué il y a plusieurs années à Second Life, il y a beaucoup de ressemblances avec le metaverse. La différence est la présence de la technologie blockchain, qui n’existait pas à l’époque.

Second Life, un des précurseurs du metaverse
Second Life, considéré comme un précurseur du metaverse, avec ses avatars et ses mondes virtuelles

Les NFTs forment un élément central du metaverse, puisque tous les objets qui s’y trouvent sont des NFTs. Nous reviendrons sur ce point.

Cependant, si le terme metaverse regroupe ces éléments communs (monde virtuel, avatars), il existe plusieurs metaverses, qui diffèrent beaucoup les uns des autres

Centralisé ou décentralisé ?

Tout d’abord, il y a le metaverse centralisé et le metaverse décentralisé. Le premier, c’est tout simplement celui proposé par Meta. C’est une sorte de Second Life plus moderne, où la seule gagnante est l’entité qui dirige ce metaverse. 

Le metaverse décentralisé, c’est celui justement proposé par The Sandbox et où intervient clairement la technologie blockchain. On y trouve par exemple la présence de tokens. En outre, les utilisateurs, représentés par des avatars, peuvent gagner de l’argent au sein même du metaverse.

Quelques exemples de metaverse

Par ailleurs, chaque metaverse propose une thématique différente. Par exemple, si The Sandbox se propose de recréer virtuellement le monde tel que l’on connaît, c’est un peu moins poussé que Decentraland (MANA). C’est surtout très différent d’Axie Infinity (AXS), qui est un jeu où les avatars sont des Axies qui s’affrontent entre eux, permettant ainsi de gagner des tokens AXS.

Axie Infinity, un metaverse clairement orienté jeu vidéo
Axie Infinity, un metaverse clairement orienté jeu vidéo

Dans cet article, nous allons exclusivement nous intéresser à The Sandbox, le plus important de ces metaverses décentralisés.

Comment fonctionne le metaverse The Sandbox (SAND) ?

The Sandbox est un monde entièrement virtuel. Dans ce monde construit sur la blockchain Ethereum (ETH), les utilisateurs, représentés par des avatars, peuvent créer et monétiser une expérience unique de jeu.

Au départ, The Sandbox est un jeu pour téléphones mobiles créé en 2012 et développé par un studio français, Pixowl, racheté depuis par l’éditeur hongkongais Animoca Brands. C’est ce dernier qui a voulu que The Sandbox soit accessible via une blockchain. 

Avatar The Sandbox
Vous parcourez l’univers de The Sandbox avec votre avatar

Afin d’accéder à The Sandbox, il faut tout d’abord créer son propre wallet de type MetaMask, disponible via une extension Chrome ou Firefox. Ensuite, il faut connecter ce wallet à la plateforme afin de créer son avatar, en payant quelques frais d’Ethereum au passage (vous pensiez que c’était gratuit 😄 ?). Et c’est tout ! Vous arrivez alors dans le metaverse de The Sandbox.

Mais pour y faire quoi exactement ? C’est là qu’entrent en jeu les cryptos de The Sandbox. 

Quelles sont les crypto monnaies du metaverse The Sandbox (SAND) ?

Les quatre tokens crypto de The Sandbox

Dans le metaverse The Sandbox, on retrouve quatre tokens, tous construits sur la blockchain Ethereum :

  • LAND
  • ESTATE
  • SAND
  • ASSETS

Le LAND et l’ESTATE sont des tokens de standard ERC-721. Il s’agit donc de NFTs. Les LAND sont des parcelles de terrain virtuelles. Leur acquisition permet de s’en octroyer la propriété, certifiée par une inscription dans la blockchain. Lorsque plusieurs parcelles LAND sont réunies, elles forment un ESTATE, qui est un autre NFT. Les utilisateurs peuvent acheter et vendre aussi bien des LAND que des ESTATE.

Découvrez notre sélection des crypto monnaies les plus prometteuses dans cet article.

Vous voulez acheter des LAND ou des ESTATE ? Vous devez alors vous procurer des SAND. De standard ERC-20, ces derniers sont des tokens classiques et la crypto monnaie du metaverse The Sandbox. Toute transaction doit être effectuée en SAND

Savez vous que vous pouvez trader des SAND sur les plateformes d’échanges ?

Retrouvez notre sélection de plateformes d’échanges dans notre comparatif dédié !

Quant aux ASSETS, c’est un peu la magie qui s’opère grâce à leur standard ERC-1155. En effet, ce dernier réunit les fonctionnalités des NFTs (ERC-721) et des cryptos (ERC-20) dans le même token, soit crypto monnaie et NFT ! Les ASSETS représentent tout ce qu’ont pu créer les utilisateurs de The Sandbox grâce à la fonctionnalité GameMaker. On peut vraiment créer tout ce qu’on veut, tant que cela peut s’intégrer au metaverse.

Essayons d’illustrer ce que l’on peut faire avec les crypto de The Sandbox

C’est bien tout ça, mais à quoi ça sert ? Si vous achetez une parcelle LAND, vous pouvez y placer vos ASSETS et les proposer à la vente. Malgré les trésor de pédagogie que j’essaie de déployer 😅, vous êtes peut être un peu perdu. Nous allons donc prendre un exemple simple et réel.

Imaginez une marque de luxe qui acquiert une parcelle LAND. Elle crée des ASSETS : une boutique et des objets virtuels à vendre. Ces ASSETS sont ensuite placés sur la parcelle LAND afin de créer un magasin entièrement virtuel, où se retrouvent les avatars (par exemple vous). Ces derniers peuvent alors acheter certains des objets présentés dans la boutique virtuelle. La monnaie pour acheter ces objets, ce sont des SAND.

Vous comprenez désormais pourquoi nous retrouvons de très nombreuses marques de luxe dans le metaverse !

Où acheter la crypto monnaie SAND ?

Si l’on ne peut pas acquérir de LAND et ESTATE en dehors du metaverse, on peut en revanche acheter des SAND sur quelques plateformes d’échange. La plus importante d’entre elles étant Binance.

Notre avis sur le metaverse The Sandbox (SAND)

Certains ont peur du metaverse et de l’arrivée de ce monde entièrement virtuel et déshumanisé. D’autres estiment au contraire qu’il s’agit d’une opportunité extraordinaire pour l’avenir.

Chez Finance Héros, nous préfèrons détacher le côté financier du côté humain. S’il est certain que passer sa vie à regarder un ordinateur n’est pas extraordinaire, le metaverse reste néanmoins un secteur d’avenir. Certes, nous n’avons pas encore tous les éléments pour savoir ce qu’il en sera réellement, par exemple si les metaverses centralisés seront avantagés ou non par rapport aux metaverses décentralisés.

Toujours est-il que The Sandbox est une véritable réussite, où de nombreuses marques ont investi dans des parcelles de terrain, parce qu’elles estiment que c’est l’avenir. D’ailleurs un signe ne trompe pas, SAND fait déjà partie du classement crypto des 50 plus grosses capitalisations.

Si vous croyez en cet avenir, plongez dans le metaverse en commençant par acheter quelques SAND !