Le pétrole est sans nul doute l’une des matières premières les plus importantes à notre économie hyper mondialisée. C’est aussi celle dont la raréfaction est la plus rapide. Le pic pétrolier, c’est-à-dire le moment où la production de pétrole aura atteint son niveau maximal est estimé aux alentours de 2025, peut-être même avant. Dans ce contexte, les prix du pétrole devraient connaître de vives accessions, avec des opportunités d’investissement à la clé. Les ETF sur le pétrole sont un moyen simple et efficace de parier sur la hausse ou la baisse du prix du baril. On vous explique leur fonctionnement et les quelques subtilités à connaître !

Un ETF sur le pétrole, comment ça marche ?

Deux types d’ETF sur le pétrole

Un ETF (Exchanged Traded Fund) est un fonds coté en bourse qui réplique un indice de référence. Le plus généralement, il s’agit d’un indice boursier comme le CAC 40 ou le S&P 500, mais dans le cas de l’or noir, cela peut être le cours du pétrole Brent ou du WTI.

Attention, il existe deux types d’ETF sur le pétrole :

  • les ETF qui répliquent le cours d’un panier d’actions de compagnies pétrolières ;
  • les ETF qui répliquent le prix du pétrole.

La première catégorie d’ETF est plus classique. A titre d’exemple, le Lyxor Stoxx Europe 600 Oil & Gas est un fonds composé d’entreprises européennes spécialisées dans le secteur pétrolier. Sans surprise, Total, BP et la Royal Dutch Shell y ont une place prépondérante.

La seconde catégorie est plus atypique. On parle d’ailleurs parfois d’ETC, pour Exchanged Traded Commodities, autrement dit : « matières premières cotées en bourse ». L’objectif de ces ETF est de répliquer le cours du pétrole le plus fidèlement possible. Voyons comment ils s’y prennent.

Le fonctionnement des ETF (ou ETC) qui répliquent le cours du pétrole

Pour répliquer parfaitement le prix du pétrole, il faudrait que le fournisseur de l’ETF stocke des barils dans sa cave… autant vous dire que ce n’est pas comme cela que ça marche ! En fait, le gérant achète des contrats à terme (ou futures) et les renouvelle régulièrement.

Un future est un instrument financier qui permet d’acheter ou de vendre un sous-jacent (ici le pétrole) à une date donnée. Cela permet au fournisseur de l’ETF de répliquer l’évolution du prix de l’or noir sans avoir à acheter des barils physiques. Néanmoins, en procédant ainsi, il est vain d’espérer que la réplication du cours soit parfaite.

Dans la plupart des ETF , les contrats à terme utilisés sont ceux dont l’échéance est en fin de mois. Cependant, certains ETF utilisent des futures à une échéance plus lointaine. Par exemple, l’ETF United States 12 Month Oil Fund utilise des contrats d’échéance 12 mois. Sachez que plus la maturité est longue, et moins l’ETF sera volatil.

L’effet de la courbe des prix à terme sur la performance des ETF

Lorsqu’un ETF achète des contrats à terme pour répliquer le cours du pétrole, il peut faire face à une difficulté liée à la courbe des prix des contrats à terme. Détaillons ce point.

La plupart des contrats à terme ont des échéances mensuelles. Avant la fin du mois, le gérant de l’ETF est obligé de vendre ses contrats pour en acheter d’autres. Or, le prix du pétrole pour une livraison en juin, n’est pas identique à celui de juillet, d’août, de septembre, etc. Si le future du mois suivant est plus cher que celui du mois en cours, alors le passage d’un mois à l’autre aura nécessairement un coût pour l’ETF. Et ce coût viendra s’imputer à la performance de votre investissement. Mais si, au contraire, la courbe des prix futures est favorable, alors l’ETF empochera un « bonus » à chaque rotation mensuelle. Cela dépendra donc de la configuration du marché.

Voici, à titre d’exemple, les prix des différents contrats à terme en juin 2021, en fonction de leur échéance.

Courbe des prix forwards du pétrole
Courbes de prix des contrats à terme en date du juin 2021. Aide à la lecture : vous pouvez vous faire livrer un baril de pétrole en avril 2022, en le payant 69,42$ aujourd’hui (juin 2021). Le même baril vous coûtera 74,26$ pour une livraison immédiate.

Dans la configuration actuelle, si l’ETF vend le future à échéance août 2021, pour acheter celui de septembre 2021, alors il empoche une différence 0,63$. Une pente décroissante comme celle-ci est dite en Backwardation. Cette situation de marché est très favorable aux ETF et à l’investissement dans les contrats à terme.

Dans la configuration inverse, appelée Contango, et dans laquelle les prix des contrats à échéance lointaine sont les plus chers, alors un ETF sur le pétrole ne sera pas en mesure de répliquer exactement les prix du baril, à cause du coût induit par la rotation des contrats futurs.

Ces dernières années, les prix du pétrole étaient principalement en Contango, c’est-à-dire, dans une situation défavorable pour les ETF. Malgré cela, la réplication a été plutôt satisfaisante, en témoigne le graphique ci-dessous.

ETF pétrole VS prix du WTI
Évolution comparer d’un ETF sur le pétrole et du cours du brut.

ETF sur actions pétrolières ou ETF sur le cours du pétrole ?

A ce stade, vous seriez en droit de vous poser la question de savoir si vous devez privilégier les ETF qui se basent sur un panier d’actions du secteur pétrolier, ou sur les ETF qui répliquent directement le cours du pétrole à l’aide de contrats à terme.

Pour répondre à cette question, ayez en tête que les cours de bourse des entreprises pétrolières sont imparfaitement corrélés au prix du pétrole ; bien qu’un pétrole cher soit favorable aux entreprises du secteur. Certaines actions sont également très dépendantes des prix du gaz naturel. Notez aussi que les majors diversifient leurs activités de plus en plus vers d’autres sources d’énergie, plus durables. La tendance devrait donc s’acentuer. Par ailleurs, la valeur d’une action pétrolière dépend largement de ses réserves de pétrole. Même avec un pétrole a 150$ le baril, une compagnie dont les réserves sont a sec ne fera pas beaucoup de profits.

Le graphique ci-dessous donne l’évolution historique d’un ETF d’actions Oil and Gas en parallèle du cours du pétrole. A première vue, le pétrole et les actions du secteur suivent les mêmes tendances, mais on peut voir aussi des différences significatives, surtout lorsque le pétrole atteint des valeurs extrêmes.

ETF sur actions pétrolières VS prix du brut.
Évolution comparée des prix du pétrole (WTI) et de l’ETF SPDR Oil & Gas, dividendes réinvestis, USD.

Les actions pétrolières ont tout de même l’avantage de verser des dividendes, ce qui veut dire que sur le long terme (plusieurs années), c’est probablement un meilleur choix. Mais si vous voulez saisir une opportunité à court ou moyen terme sur l’évolution des prix du pétrole, un ETF sera plus approprié.

Et, en tout état de cause, lorsqu’il s’agit de finance, la diversification n’est jamais un problème – au contraire ! Aussi, opter pour les deux types d’ETF est sans aucun doute une approche raisonnable pour capter des profits avec la hausse des cours du baril !

ETF sur le Brent ou le WTI ?

Il existe deux références majeures de pétrole dans le monde :

  • le Brent, qui est le pétrole de référence en Europe ;
  • le WTI (West Texas Intermediate), qui est le pétrole de référence aux États-Unis.

La qualité du WTI est légèrement inférieure à celle du Brent ce qui explique pourquoi son prix est généralement inférieur. En revanche, l’évolution de l’un est sensiblement la même que l’autre. Il est très peu probable que le Brent monte plus que le WTI et vice-versa. Au final, faites au plus pratique, pour votre placement, cela reviendra au même.

Notre sélection d’ETF sur le pétrole ?

Nous avons listé l’ensemble des ETF proposés par les courtiers en bourse présents en France. Nous nous sommes focalisé sur les ETF qui répliquent le cours du Brent ou du WTI ; et non les ETF d’actions qui sont beaucoup plus communs. Les banques en ligne ne donnent généralement pas accès à ces ETF, ou à des prix prohibitifs. Vous n’en aurez donc pas sur le compte titres de Boursorama ni dans l’offre de bourse de Fortuneo.

eToro : un ETF gratuit sur le WTI

eToro est une plateforme connue pour être l’une des premières plateformes à proposer d’investir sans commissions. L’autre avantage d’eToro est la simplicité de sa plateforme, qui sera particulièrement bien adaptée aux débutants (on vous donne notre avis complet sur eToro ici).

Pour investir sur le pétrole, eToro propose principalement un éventail de CFD (Contract for difference) et de contrats à terme, mais aussi un ETF fourni par USCL :

Nom ISIN Fournisseur Frais annuels Levier Sous-jacent Couverture devise Bourse
United States Oil Fund US91232N2071 USCL 0,45% WTI Non NYSE Voir sur eToro
Tableau des ETF accessibles sur eToro

XTB : un ETF gratuit sur le WTI

Dans la même veine qu’eToro, XTB permet d’investir sans frais de courtage sur une sélection d’actions et d’ETF. Mais cette fois-ci, la plateforme, plus avancée, s’adresse au investisseurs expérimentés ou souhaitant le devenir (retrouvez notre avis détaillé sur XTB).

XTB propose un ETF sur le WTI, géré cette fois-ci par Wisdom Tree.

Nom ISIN Fournisseur Frais annuels Levier Sous-jacent Couverture devise Bourse
WTI Crude Oil GB00B15KXV33 Wisdom Tree 0,49% WTI Non Xetra Voir sur XTB
Tableau des ETF accessibles sur XTB

Tout comme eToro, la force de XTB sera de vous proposer d’investir directement dans CFD sur le pétrole. Cela vous permettra d’obtenir un effet multiplicateur sur vos performances.

Degiro : plusieurs ETF sur pétrole (Brent & WTI)

Degiro est un courtier en bourse d’une excellente facture avec les frais parmi les plus bas du marché. Le courtier en bourse propose un large choix d’ETF sur le pétrole. Il donne en particulier accès à quasiment toute la gamme des ETF de Wisdom Tree, fournisseur spécialisé dans les matières premières.

Vous aurez donc un choix plus important, mais contrairement à XTB et eToro, les transactions ne seront pas gratuites. Degiro ne propose pas non plus de CFD ou de contrats à terme.

Nom ISIN Fournisseur Frais annuels Levier Sous-jacent Couverture devise Bourse
Xtrackers Brent Crude Oil Optimum Yield ETC (EUR) DE000A1KYN55 DWS 0.45% Brent Non Milan, Paris
Xtrackers Brent Crude Oil Optimum Yield EUR Hedged ETC DE000A1AQGX1 DWS 0.45% Brent Oui Milan
WisdomTree WTI Crude Oil 1x Daily Short JE00B24DK975 Wisdom Tree 0.98% -1 (vente) WTI Non Milan, Londres
WTI Crude Oil 2x Daily Leveraged JE00BDD9Q840 Wisdom Tree 0.98% x2 (achat) WTI Non Milan, Londres
WTI Crude Oil 3x Daily Leveraged IE00B7ZQC614 Wisdom Tree 0.99% x3 (achat) WTI Non Milan
WTI Crude Oil GB00B15KXV33 Wisdom Tree 0.49% WTI Non Milan, Paris, Londres
WTI Crude Oil – EUR Daily Hedged DE000A1NZLM8 Wisdom Tree 0.49% WTI Oui Milan
ETFS Longer Dated WTI Crude Oil JE00B24DLX86 Wisdom Tree 0.49% WTI (3 mois) Non Milan
Brent Crude Oil 2x Daily Leveraged JE00BDD9QD91 Wisdom Tree 0.98% x2 (achat) Brent Non Milan
WisdomTree Brent Crude Oil 2yr JE00B1YNWG12 Wisdom Tree 0.49% Brent Non Milan
WisdomTree Brent Crude Oil 3yr JE00B1YP7409 Wisdom Tree 0.49% Brent Non Milan
WisdomTree Brent Crude Oil JE00B78CGV99 Wisdom Tree 0.49% Brent Non Milan
WisdomTree Brent Crude Oil – EUR Daily Hedged JE00B7305Z55 Wisdom Tree 0.49% Brent Oui Milan
Brent Crude Oil Longer Dated JE00B78CP782 Wisdom Tree 0.49% Brent (3 mois) Non Milan
Tableau des ETF sur le pétrole accessibles sur Degiro.

Bourse Direct : liste des ETF sur le pétrole (Brent & WTI)

Bourse Direct est un courtier français, plus old school et plus cher que ceux mentionnés précédemment. Sa gamme d’ETF est néanmoins bien fournie.

Voici les ETF Brent et les ETF WTI présents sur Bourse Direct :

Nom ISIN Fournisseur Frais annuels Levier Sous-jacent Courverture devise Bourse
Xtrackers Brent Crude Oil Optimum Yield ETC (EUR) DE000A1KYN55 DWS 0,45% Brent Non Milan, Paris
United States 12 Month Oil Fund US91288V1035 USCL 0,60% WTI (Moyenne 1-12 mois) Non NYSE
Crude Oil Leveraged Daily Bull ET CA08665B1040 Horizon ETF 0,0115 x2 (achat) WTI Toronto Stock Exchange
United States Oil Fund US91232N2071 USCL 0,45% WTI Non NYSE
United States Brent Oil Fund US91167Q1004 USCL 0,75% WTI Non NYSE
Xtrackers WTI Crude Oil Optimum Yield ETC GB00B3SC0P31 DWS 0,45% WTI Non Six Swiss Exchange
UBS ETF – CMCI Oil CH0109967858 UBS 0,26% WTI Non Six Swiss Exchange
Proshares – K-1 Free Crude Oil Strategy ETF US74347G8042 ProShares 0,67% WTI Non CBOE
Tableau des ETF accessibles sur Bourse Direct.

Les autres façons d’investir dans le pétrole

Les ETF ne sont pas les seuls instruments financiers qui permettent « d’acheter » du pétrole. Vous pouvez aussi le faire par l’intermédiaire de produits dérivés : CFD et Turbos. Nous décrivons ces instruments ci-dessous.

Investir sur le pétrole avec des CFD

Les CFD (Contract For Difference) sont des produits dérivés qui permettent de parier sur la hausse ou la baisse d’un actif comme le pétrole.

Les CFD présentent plusieurs avantages :

  • l’effet de levier qui peut aller jusqu’à x10 ;
  • la réplication du prix du pétrole, qui est quasiment parfaite ;
  • contrairement aux autres produits dérivés, les CFD sont simples d’utilisation et n’ont pas de date d’échéance.

Les inconvénients sont :

  • le spread bid-ask, soit la différence entre le prix de vente et le prix d’achat, qui peut être important. Cela agit comme des frais.
  • si vous conservez le CFD d’un jour sur l’autre, alors des frais vous seront prélevés. Ces frais correspondent au financement de l’effet de levier.

Les CFD sont donc avant tout dédiés à ceux qui souhaitent investir sur le court terme. eToro et XTB proposent une gamme de CFD sur le pétrole (WTI et Brent).

Vous pouvez aussi retrouver notre comparatif des plateformes de trading de CFD ici !

Les Turbos pour investir dans le pétrole

Les turbos sont des produits dérivés dont le prix dépend directement de celui d’un sous-jacent (ici le pétrole). Les turbos ont trois caractéristiques :

  • La date d’échéance ;
  • Le prix d’exercice ;
  • Le ratio.

À échéance, vous recevez la différence entre le prix du pétrole et le prix d’exercice, multipliée par le ratio :

(prix du cours – prix d’exercice)*ratio

Vous n’êtes pas obligé de conserver le turbo jusqu’à échéance, vous pouvez le revendre à tout moment. Attention toutefois, si le prix du pétrole passe en dessous du prix d’exercice, alors vous perdez votre mise. On parle de barrière désactivante. Celle-ci représente un risque supplémentaire qui peut être facilement évité en choisissant un turbo dont le prix d’exercice est faible (par exemple de l’ordre de 20$ pour le pétrole)

Les avantages des turbos sont :

  • l’effet de levier qui est variable selon le prix d’exercice et l’échéance ;
  • une très bonne réplication des cours.

L’inconvénient principal des turbos est bien entendu la barrière désactivante, qui peut vous faire perdre la totalité du montant investi. Ils sont par ailleurs moins pratiques à utiliser que les CFD ou les ETF.