Les établissements bancaires ont un rôle peu visible mais considérable en matière de protection environnementale. Et, dans un contexte de transition écologique, l’émergence de banques vertes, écologiques ou écoresponsables prend tout son sens.

Dans cet article, on vous donne notre sélection des banques qui mettent la responsabilité environnementale au centre de leurs service. On vous explique aussi comment cela se traduit – concrètement – dans leurs actions !

À lire aussi : comment changer de banque ?

Banque verte : quelles différences avec une banque classique?

L’impact environnemental des banques ne se résume pas uniquement à la consommation énergétique de leurs serveurs ou à leurs gestes anti-gaspillage au quotidien. C’est surtout la façon dont elles gèrent leurs investissements qui compte.

Les banques vertes agissent donc sur trois points :

  • les crédits qu’elles octroient ;
  • les actifs dans lesquelles elles investissent pour leur propre compte ou celui de leurs clients;
  • leurs gestes écologiques au quotidien.

Détaillons ces différents aspects.

Soutenir les projets écoresponsables 

Les sommes déposées sur votre compte courant servent aux banques à financer les entreprises, par l’octroi de crédits.

En acceptant de financer les projets d’une entreprise, l’établissement bancaire encourage la réalisation de ces opérations. En effet, si elle refuse le financement, le projet risque de ne pas voir le jour.

Les banques vertes choisissent ainsi de soutenir uniquement des projets et des entreprises ayant un impact positif sur l’environnement.

Lors du montage d’un dossier de financement, une banque classique s’appuiera principalement sur un critère de solvabilité. A contrario, les banques écologiques, elles, placent l’impact environnemental du projet au cœur de la décision.

Transparence et politique d’exclusion

Contrairement aux banques classiques qui communiquent peu sur la nature de leurs investissements, les banques vertes ont choisi de mener une politique de transparence totale. De plus, si les banques écologiques favorisent certains secteurs, elles ont aussi le pouvoir d’en exclure d’autres.

Ainsi, la plupart des banques vertes réalisent une politique d’exclusion stricte face aux entreprises polluantes et productrices d’énergies fossiles.

L’écologie au coeur des finances

Pour finir, les banques vertes ont pris le pari de placer les enjeux écologiques au cœur des décisions bancaires. Cela passe par différents mécanismes tels que :

  • le versement de fonds à des associations qui soutiennent la protection de l’environnement ;
  • la commercialisation de cartes bancaires sans plastique ;
  • l’estimation de l’empreinte carbone des clients via les relevés de compte, pour vous aider à consommer responsable.

Les banques traditionnelles et même les banques en ligne ont du mal à opérer la transition vers un modèle plus respectueux de l’environnement. C’est donc assez naturellement que de nouveaux acteurs ont émergé : les néo-banques écologiques !

Les néo-banques écologiques

En plus d’une interface moderne et 100% numérique, ces nouvelles banques vertes s’engagent pleinement dans des causes écologiques.

Tout de suite, notre sélection.

Hélios : le compte de ceux qui s’engagent

Banque verte et écologique : Helios.

Hélios est une néo-banque française qui revendique un refus strict et contractuel d’investir le moindre euro dans un projet polluant.

Ainsi, parmi les projets financés par Hélios avec les dépôts de ses clients, on trouve :

  • une centrale photovoltaïque en Nouvelle Calédonie. Cette centrale est particulièrement intéressante puisque, contrairement aux centrales au sol qui réduisent la surface de terres arables, celle-ci combine sur un même espace production agricole et production d’énergie.
  • la voiture à hydrogène : en investissant dans Hopium, le premier constructeur automobile à hydrogène français, Helios s’inscrit une nouvelle fois dans la transition énergétique.

Par ailleurs, chez Helios, vous disposerez d’une carte en bois très esthétique et d’une carte virtuelle pour vos opérations à distance.

On apprécie également le caractère humain de la fintech auprès de laquelle vous pourrez avoir un conseiller attitré à la gestion de votre compte.

Un compte bancaire chez Helios vous coûtera 6 € par mois (3€ pour un compte jeune) et la banque verte proposera bientôt un compte commun.

Participez au financement d’entreprises écoresponsables avec votre compte bancaire Helios !

Onlyone : la néo-banque verte bienveillante

Intégralement centrée sur l’écoresponsabilité, Onlyone est une néo-banque verte qui met l’accent sur des produits et services bancaires durables. Dans son application, vous aurez à votre disposition un “éco-coach” pour vous accompagner et vous conseiller sur certains gestes écologiques du quotidien.

La banque finance différentes thématiques, parmi lesquelles la protection de la biodiversité ou la transition écologique.

En parallèle, Onlyone met en place d’autres actions en vue de préserver la planète :

  • elle reverse 10 % des abonnements clients à une association qui lutte en faveur de la protection de l’environnement ;
  • elle vous offre un système de parrainage permettant de gagner des kits écoresponsables
  • vous pourrez visualiser sur son application votre score d’impact sur la dégradation de l’environnement à chaque achat ;
  • vous bénéficiez d’un système de Cashback dans des enseignes écoresponsables.
  • notez également que la carte bancaire est conçue en PVC recyclé.

Enfin, Onlyone s’applique à elle-même une politique RSE en encourageant notamment ses collaborateurs au télétravail et en achetant exclusivement du matériel reconditionné.

Tout comme Helios, le compte bancaire de Onlyone est facturé 6 € par mois ; 3 € seulement pour les comptes jeunes.

Ouvrez un compte chez Onlyone et faites vous coacher pour réduire votre empreinte écologique !

Les autres néo-banques vertes

Bunq est une néo-banque néerlandaise qui offre également une appli bancaire engagée dans la lutte contre le dérèglement climatique : Bunq Easygreen. Elle communique majoritairement sur son opération qui vise à favoriser la plantation d’un arbre tous les 100 € dépensés. Par ailleurs, elle propose des cartes bancaires plus durables conçues en acier inoxydable. 

En ouvrant un compte chez Bunq, vous ne posséderez pas de RIB français, mais un compte aux Pays-Bas. N’omettez donc pas de déclarer au fisc ce compte étranger !

Pour finir, mentionnons Green-Got, dont le compte bancaire n’est pas encore disponible. Cette banque souhaite s’investir pleinement dans la lutte contre la crise climatique. Elle souhaite axer ses propres actions pour lutter contre la déforestation de l’Amazonie.

Les banques de proximité écologiques

Les néo-banques ne sont pas les seules à s’engager dans la préservation de l’environnement : c’est aussi le cas de certaines banques de proximité.

La Nef : la finance éthique

La Nef : banque écologique et durable !

Avec un statut de coopérative financière, la NEF est en tête du classement selon l’étude de l’OXFAM France des meilleures banques françaises sur un critère écologique. Elle exerce une transparence totale sur les projets qu’elle soutient en publiant chaque année une liste détaillée de ses financements.

Cependant, si vous pouvez y placer votre argent ou faire un crédit, vous ne pourrez pas y ouvrir de compte courant. 

Le crédit cooperatif

Sur le marché bancaire, le Crédit Coopératif est sans nul doute la plus “verte” des banques de proximité. En effet, c’est l’une des seules à s’investir pleinement dans un projet de transition écologique en favorisant les crédits pour des projets écoresponsables et en refusant sans scrupules le financement des entreprises polluantes. 

A plus petite échelle, elle communique sur sa volonté d’atteindre le “zéro papier” et de bannir le gaspillage. Elle offre également la possibilité de reverser quelques centimes par retrait à des associations.

Des placements écologiques

Mise à part la NEF, les banques vertes ne proposent pas encore de placements financiers. Pour aller au bout de votre démarche écologique, vous pouvez aussi choisir de placer votre épargne auprès de plateformes spécialisées dans le financement d’entreprises soucieuses de l’environnement.

On vous en dit plus dans notre article dédié aux placements écoresponsables !