Investir dans les grands noms de l’art est réservé aux grosses fortunes… ou devrais-je dire « était réservé aux grosses fortunes » depuis l’arrivée de Matis. En effet, cette plateforme d’investissement permet de démocratiser l’accès à l’art, en participant à des club deals visant à acquérir les œuvres d’artistes majeurs du XXème siècle.

➡️ J’ai étudié leur offre en détail, et je vous livre ici mon avis sur Matis, ainsi que sur les profils d’investisseurs qui auraient un intérêt à investir dans l’art grâce à eux.

L’essentiel de mon avis sur Matis

Avantages
  • L’investissement dans l’art d’exception rendu plus accessible
  • Pas besoin de s’y connaître en art, les équipes de Matis ont leurs experts qui s’en charge pour vous
  • Accès à des évènements exclusifs organisés par Matis
  • Un placement potentiellement très rentable, décorrélé des marchés financiers
Inconvénients
  • Un ticket minimum qui reste tout de même élevé (20 000€)
  • Placement non garanti, dont les performances dépendent de la cote des artistes

Découvrir le site de Matis

Matis : une nouvelle façon d’investir dans l’art

Fin 2022, Matis fait irruption sur le marché pour rendre l’investissement dans l’art plus accessible. Ce nouvel acteur est issu de la rencontre entre deux profils complémentaires : Arnaud Dubois, travaillant dans l’art depuis une quinzaine d’années, et François Carbone, un des fondateurs d’Anaxago.

Photo des deux fondateurs de Matis
Les deux fondateurs de Matis

Alors qu’Anaxago permet d’investir dans du crowdfunding immobilier, rendant ainsi accessible dès 1 000€ des actifs valant parfois des millions d’euros, Matis fait aujourd’hui de même avec des œuvres d’art habituellement réservées aux grosses fortunes, voire aux musées.

Le site web de Matis
Le site web de Matis

Les œuvres sélectionnées par les experts de Matis coûtent entre 500 000€ et 5 millions d’euros. Donc des prix effectivement proches d’un investissement immobilier. Mais grâce à un fonctionnement en club deal, ces œuvres sont achetées à plusieurs, avec un ticket d’entrée minimum située à 20 000€.

Comme les plateformes de crowdfunding, Matis a obtenu l’agrément PSFP (Prestataire de Service de Financement Participatif) auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), le régulateur français.

Bien que relativement accessible, le minimum de souscription n’est pas donné à tout le monde. Alors pourquoi certains investisseurs irait mettre 20 000€ ou plus dans des tableaux ? A vrai dire, il y a plusieurs raisons à cela ⤵️.

Les investissements proposés par Matis : à quoi s’attendre

Investir dans l’art ne signifie pas nécessairement d’investir avec son cœur, sans investir avec sa tête. Et justement, bien que l’équipe de Matis comporte des gens passionnés, son approche se révèle aussi très rationnelle.

L’art plus performant que la bourse

Chez Finance Héros, l’investissement en bourse a une grande place, car il s’agit là d’un des placements les plus performants sur le long terme. Cependant, Matis est là pour nous rappeler que l’art peut soutenir la comparaison, et même faire mieux que les marchés financiers.

Evolution de l'indice Artprice 100 vs. le S&P500 qui donne une idée de la performance d'un investissement dans l'art
Source : Matis

En effet, en comparant l’indice Artprice 100, constitué de la cote des 100 artistes les plus performants aux enchères, et le S&P 500, constitué des 500 plus grosses capitalisations boursières américaines, il se trouve que le premier dépasse le second sur la période allant de 2000 à 2023.

Et le fait est que parmi les opérations réalisées par Matis, certaines se sont déjà révélées très rentables, à l’image des deux ci-dessous :

Exemples de deux club deals menés par Matis
Exemples de deux club deals menés par Matis

Stratégie d’investissement : les œuvres d’artistes majeurs du XXème siècle

Matis sélectionne en priorité des œuvres d’art d’après guerre et contemporaines, car cela représente plus de la moitié des ventes aux enchères, ce qui montre à la fois un intérêt pour ces œuvres, et aussi une certaine liquidité.

Exemples d'artistes parmi lesquels Matis investit

Et au sein même de ces artistes, la stratégie d’investissement de Matis privilégie ceux bénéficiant déjà d’une aura bien établie. Des artistes dont les œuvres viennent déjà peupler certains musées, à l’image d’Andy Warhol, ou des Français Yves Klein et Pierre Soulages.

➡️ Cette stratégie permet d’assurer un mix entre liquidité et dynamique de prix. Même si comme en finance, les performances passées ne présagent pas des performances futures…

Vous investissez dans des Obligations Convertibles en Actions

Pour pouvoir investir à plusieurs dans une œuvre, Matis crée une structure d’investissement qui s’appuie sur des obligations convertibles.

Grâce à ce mécanisme, vous pouvez bénéficiez d’une partie de la plus-value à la revente de l’œuvre, au prorata de votre part.

De plus, l’utilisation de ce type d’instrument financier entraîne une imposition de vos gains de 30%, correspondant au Prélèvement Forfaitaire Unique (la fameuse flat tax).

Des frais qui incitent Matis à la performance

Enfin, au niveau des frais, Matis se rémunère de deux façons.

Tout d’abord il y a des droits d’entrées de 10%, dont 6% servent à la structuration des club-deals, et 4% correspondent à des honoraires de gestion.

Ensuite, Matis touche 20% de la performance réalisée par un club deal. Ils ont donc tout intérêt à maximiser la plus-value, pour vous comme pour eux.

A quels profils s’adressent les placements offerts par Matis ?

Bien que les performances présentées plus hauts soient attractives, investir dans les œuvres proposées par Matis ne sera pas adapté pour tout le monde.

Etant donné qu’il s’agit d’un investissement risqué, à mon avis il ne faut pas investir plus de 10% de son patrimoine, grand maximum. Le ticket d’entrée minimum s’élevant à 20 000€, cela signifie donc qu’il faut que votre patrimoine atteigne au moins 200 000€.

De plus, même Matis vise à revendre les œuvres dans les deux ans qui suivent leur acquisition, je rappelle que rien ne garantit la liquidité de votre placement. Par conséquent, vous devez investir une somme dont vous êtes certain de ne pas avoir besoin dans les deux ans qui viennent, et même un peu plus au cas où.

➡️ Ainsi Matis s’adresse aux épargnants disposant déjà d’un patrimoine confortable, ainsi qu’une partie de leur épargne sur d’autres supports liquides (ex. livrets, fonds euros en assurance-vie).

Comment participer aux club deals de Matis

Début du parcours d'inscription à la plateforme de Matis
Début du parcours d’inscription à la plateforme de Matis

Pour commencer, comme sur n’importe quelle plateforme internet, vous devrez remplir quelques informations, dont votre adresse mail et votre numéro de téléphone.

Ensuite, vous aurez quelques questions à choix multiples, permettant aux équipes de Matis de mieux savoir ce que vous cherchez.

📅 Vous devrez d’abord prendre rendez-vous avec un conseiller de chez Matis avant de pouvoir accéder à votre compte. Etant donné les montants en jeu, et le type d’investissement, je trouve cela pas plus mal.

Conclusion : un beau placement de diversification

Les investissements proposés par Matis sont d’habitude proposés à une certaine élite. C’est le genre de placement que seuls les multimillionnaires peuvent se permettre en temps normal. Ils bénéficient alors parfois de belles rentabilités, et en plus sans être corrélé aux marchés financiers.

Même si le ticket d’entrée minimum de 20 000€ n’est pas encore pour toutes les bourses, Matis donne accès à une classe d’actifs autrefois quasi intouchable, à un public plus large. Si vous disposez déjà d’un certain patrimoine, que vous souhaitez diversifier, et qu’en plus vous avez un certain intérêt pour l’art, Matis se trouve être une option sérieuse à considérer.