Le découvert bancaire est un service commun offerts par les banques et il est fort probable que vous en ayez un. Néanmoins, connaissez-vous vraiment son fonctionnement et ses conséquences ?

➡️ Dans cet article, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le découvert bancaire et que votre banquier ne vous dit pas !

Qu’est-ce que le découvert bancaire ? Définition

🎯 Le découvert bancaire (ou solde débiteur) est une situation dans laquelle le solde d’un compte bancaire devient négatif.

Le découvert bancaire est une situation irrégulière de votre compte en banque, même s’il peut être autorisé par la banque dans le cadre d’un accord préalable. Quoi qu’il en soit, des intérêts et des frais peuvent être facturés par la banque sur le montant du découvert jusqu’à ce que le solde soit régularisé : ce sont les intérêts débiteurs ou agios.

💡 La durée maximale d’un découvert est prévue dans votre convention de compte ou dans votre contrat de découvert autorisé.

Le découvert bancaire doit être utilisé de manière responsable et limitée car il entraine des frais et peut rapidement vous mener à une situation de surendettement ou d’interdit bancaire.

La facilité de caisse

🚨 Il est facile de confondre facilité de caisse et découvert. Néanmoins, la facilité de caisse se distingue sur plusieurs points :

  • Les conditions d’octroi : la facilitée de caisse est accordée lorsque le compte est déjà débiteur, contrairement au découvert qui peut être négocié avant même l’ouverture du compte (ou à posteriori).
  • La durée autorisée : en moyenne 15 jours contre 30 jours pour un découvert.
  • La fréquence d’utilisation : une facilite de caisse est un service ponctuel alors qu’un découvert bancaire est renouvelable.

➡️ En synthèse, la facilité de caisse est une autorisation temporaire pour faire face à une dépense immédiate et impérative alors que vous n’avez pas les fonds disponibles sur votre compte. L’accord est à l’appréciation de la banque et elle peut l’annuler à tout moment. Mais l’accord sera évidemment facilité si vous avez une rentrée d’argent imminente de prévue, comme votre salaire par exemple.

À noter que certaines banques font la différence entre la “facilité de caisse” pour les comptes professionnels et parlent plutôt de “découvert” pour les comptes des particuliers.

Le découvert autorisé

✅ Contrairement à la facilité de caisse, un découvert autorisé nécessite un accord préalable de votre banque.

Il peut être négocié avant l’ouverture de compte ou après. D’ailleurs, certaines banques en ligne conditionnent l’accès au découvert à une durée minimale de conservation du compte (en général 2 à 3 mois).

📄 Un découvert autorisé est contractuel : le contrat doit indiquer les conditions d’utilisation du découvert en termes de durée, de montant, de frais, etc…

Les agios

Les agios désignent l’ensemble des frais perçus par une banque lorsque votre compte est débiteur. Ils se composent de :

  • Les intérêts débiteurs : à l’usage, ce sont les frais auxquels ont fait référence lorsque l’on parle d’agios. Il vont de 7% à 20% (TAEG annuel) en fonction des établissements. En tout cas, il ne peut pas dépasser le taux d’usure définit par la banque de France.
  • Les commissions d’interventions : elles sanctionnent les mouvements sur compte débiteur (au débit comme au crédit). Généralement elles sont de 8€ par opération, dans la limite de 80€ par mois.
  • Les frais annexes : par exemple les frais de rejet de paiement ou les frais de lettre d’informations.

➡️ Enfin, notez que les agios peuvent être forfaitaires (avec un minimum de frais perçus quel que soit le montant du dépassement), même s’ils sont le plus souvent proportionnels.

Comment calculer les agios ?

Pour calculer les agios proportionnels, les banques prennent en compte deux paramètres : la durée du découvert (en jours) et le taux d’intérêt annuel appliqué au solde négatif de votre compte.

Par exemple, si vous êtes à découvert de 500€ pendant 15 jours à un taux de 20%, le calcul sera :

(montant\ du\ débit \times nb\ de\  jours \times taux \ d'intérêts)\div 365

➡️ Soit dans notre exemple : (500 x 15 x 20%)/365 = 4,11€ d’intérêts débiteurs. Retenez qu’un découvert, même autorisé, s’apparente à un crédit offert par votre banque. Il n’est donc pas gratuit !

Le découvert non autorisé

❌ Comme son nom l’indique, le découvert non autorisé n’a pas fait l’objet d’un accord préalable de votre banque. Il entraîne donc des frais supplémentaires :

  • Les intérêts débiteurs sont généralement plus élevés que pour un découvert autorisé et proche du maximum légal (taux d’usure).
  • Les commissions d’intervention : soit 8€ par opération sur un compte débiteur, dans la limite de 80€ par mois (maximum légal).

Quelles sont les conséquences d’un découvert bancaire ?

🚨 Nous l’avons vu, le découvert bancaire, qu’il soit autorisé ou non entraine des frais. Néanmoins, en cas de découvert régulier et important, les conséquences peuvent être importantes :

  • La plus courante est l’annulation de votre autorisation de découvert, qui peut également s’accompagner d’une annulation de votre carte bancaire et un remplacement par une carte de débit à autorisation systématique.
  • Si vous êtes à découvert plus de 3 mois consécutifs : la banque doit légalement vous proposer un crédit à la consommation afin de combler le découvert. Mais elle peut également décider de tout simplement dénoncer votre compte bancaire et le clôturer.
  • Si le découvert dépasse 500€ pendant plus de 3 mois consécutifs : vous pouvez être interdit bancaire et même être inscrit au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux particuliers (FICP).

Quelles banques en ligne pour un découvert autorisé ?

Afin de pouvoir vous proposer un découvert, une banque doit avoir une autorisation en tant qu’établissement de crédit. Ce qui n’est généralement pas le cas des néobanques.

✅ Voici donc notre sélection de banque en ligne proposant un découvert autorisé :


Fortuneo

Fortuneo

Une banque gratuite et universelle. On recommande !


  • Frais : 0€
  • Dépôt minimal : 0 €
Voir plus !

Jusqu’à 80€ offerts


BoursoBank

BoursoBank

La banque en ligne gratuite la plus complète !


  • Frais : de 0€ à 9,90€ / mois
  • Dépôt minimal : 50 €
  • Carte gratuite
  • Sans condition de revenu
  • Zéro frais à l’étranger
  • Dépôt de chèque
  • Cashback
Voir plus !

Jusqu’à 80€ offerts


BforBank

BforBank

Une banque en ligne qui va à l’essentiel !


  • Frais : de 0€ à 4€/mois
  • Dépôt minimal : 0 €
  • Carte gratuite
  • Sans condition de revenu
Voir plus !

6 mois + 80€ offerts


Monabanq

Monabanq

La banque en ligne avec le meilleur service client


  • Frais : de 3€ à 9€/mois
  • Dépôt minimal : 50 €
  • Sans condition de revenu
  • Zéro frais à l’étranger
  • Dépôt de chèques et d’espèces
Voir plus !

160€ offerts !

FortuneoBoursoramaBforBankMonabanq
Frais de tenue de compteGratuitGratuitGratuitDe 3€ à 9€/mois
Commissions d’interventionGratuitGratuitGratuit8€
Intérêts débiteurs (Agios)Autorisés : 7 %
Non autorisés : 16 %
Autorisé : 7 %
Non autorisé : 16 %
Autorisés : 7 %
Non autorisés : 16 %
Autorisés : 8 %
Non autorisés : 16 %
Rejet de paiement20 €20 €20 €20 €
Offre de bienvenueFortuneo : 80€ max offerts BoursoBank : Jusqu'à 80€ offerts BforBank : 6 mois + 80€ offerts Monabanq : 160€ offerts

Comment éviter les frais de découvert ?

✅ La méthode la plus efficace pour éviter les frais de découvert est encore de choisir une banque sans découvert et sans frais de rejet. 😉 C’est le cas notamment des meilleures néobanques :


Revolut

Revolut

La néobanque leader en Europe


  • Frais : de 0€ à 13,99€/mois
  • Dépôt minimal : 10 €
  • Carte gratuite
  • Sans condition de revenu
  • Zéro frais à l’étranger
  • Cashback
Voir plus !

10€ offerts !


Lydia

Lydia

La banque mobile qui réinvente le compte courant !


  • Frais : de 0€ à 9.90€/mois
  • Dépôt minimal : 0 €
  • Carte gratuite
  • Sans condition de revenu
  • Zéro frais à l’étranger
  • Cashback
  • Cryptomonnaie
Voir plus !

10€ + 1 mois offerts


Bunq

Bunq

Une banque en ligne avec la transition écologique


  • Frais : de 0 à 18,99€/mois
  • Dépôt minimal : 0 €
  • Carte gratuite
  • Sans condition de revenu
  • Zéro frais à l’étranger
  • Dépôt d’espèces
  • Cashback
Voir plus !

1 mois offert !


Nickel

Nickel

Le compte sans banque, sans conditions et ouvert à tous !


  • Frais : de 25€ à 100€/an
  • Dépôt minimal : 10 €
  • Sans condition de revenu
  • Dépôt de chèques et d’espèces
  • Cashback
Voir plus !

-50% sur Chrome

RevolutLydiabunqNickel
Frais de tenue de compteGratuitGratuitDe 0€ à 17,99€/moisÀ partir de 20€/an
Commissions d’interventionAucuneAucuneAucuneAucune
Intérêts débiteurs (Agios)Non applicableNon applicableNon applicableNon applicable
Rejet de paiementGratuitGratuitGratuitGratuit
Offre de bienvenueRevolut : 10€ offerts Lydia : 10€ et 1 mois Lydia+ offerts Bunq : 1 mois offerts Nickel : 15€ offerts

Questions fréquentes

Quel est le montant du découvert autorisé ?

Il varie en fonction des banques et s’adapte généralement à votre épargne et vos revenus.

Comment est calculé le découvert autorisé ?

Le plus souvent en fonction de vos revenus mensuels : la plupart des banques accordent l’équivalent du tiers ou de la moitié de votre salaire.

Combien coûte un découvert autorisé ?

Un découvert autorisé n’est pas pour autant gratuit ! C’est une forme de crédit que vous autorise la banque sur une période donnée. Vous aurez donc ces intérêts débiteurs, dont le montant doit être indiqué dans votre convention de compte ou votre accord de découvert autorisé.

Comment connaître le montant de son découvert autorisé ?

Le montant de votre découvert autorisé est indiqué dans votre convention de compte et/ou dans votre contrat de découvert.
Avec les meilleures banques en ligne, il est possible de le consulter à tout moment, voire même de le modifier à la volée.

Peut-on être interdit bancaire avec un découvert ?

Oui, si vous êtes à découvert de plus de 500€ pendant 3 mois consécutifs. Vous risquez également d’être inscrits au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux particuliers (FICP).

Combien de temps peut-on conserver un découvert bancaire ?

La durée maximale légale pour une découvert bancaire est de 3 mois. Au delà, la banque doit vous faire une offre de prêt consommation, généralement plus avantageuse que le taux d’intérêts débiteurs du découvert. Cette offre est valable 15 jours.
Mais elle peut également choisir de dénoncer votre compte et de le clôturer. Dans ce cas, la banque doit vous prévenir au moins 2 mois à l’avance afin que vous ayez le temps de transférer votre compte dans un autre établissement.

La banque peut-elle supprimer votre découvert autorisé ?

Oui à tout moment si vous ne respectez pas les termes du contrat en termes de durée ou de montant.

De combien peut-on dépasser son découvert autorisé ?

Normalement, de 0 puisque cela implique de ne pas respecter votre autorisation. Si vous le dépassez, vous vous exposez à des frais supplémentaires, une dénonciation de votre compte, d’être interdit bancaire et même inscrit au FICP.