Le DAX est l’indice boursier allemand le plus populaire. Il est constitué des 30 plus grandes entreprises cotées à la bourse de Francfort. Avec un ETF DAX, vous pouvez facilement prendre position sur l’ensemble de ces entreprises.

Comment investir dans le DAX ?

Un ETF (Exchange Traded Fund), aussi appelé tracker est un fonds négocié en bourse. C’est donc un panier d’action que vous pouvez acheter ou vendre comme s’il ne s’agissait que d’un seul titre. Cela vous permet de diversifier vos investissements plus facilement tout en résidant les frais.

Avec un ETF sur le DAX, vous investissez donc indirectement dans les 30 entreprises de l’indice, parmi lesquelles vous allez retrouver :

  • Siemens ;
  • BMW ;
  • Adidas ;
  • Bayer ;
  • ou encore Volkswagen.

Notez que le DAX a cette particularité d’avoir une bonne diversification sectorielle : les secteurs financiers, technologiques, industriels et de consommation y sont bien représentés.

Le DAX étant un indice européen, la plupart des ETF DAX sont éligibles au PEA. Vous pouvez aussi acheter des parts d’ETF depuis un compte-titres ou une assurance-vie. On vous en indique ci-dessous !

Les meilleurs ETF DAX

Nos avons retenus deux fonds pour investir sur le DAX :

  • Le Amundi ETF DAX (ISIN : FR0010655712), ne prélève que 0,1% de frais de gestion annuels. Il est éligible au PEA et c’est celui que nous vous recommandons dans la mesure du possible. Malheureusement, il est rarement proposé dans les contrats d’assurance-vie.
  • Le Lyxor DAX (ISIN : LU0252633754) est un peu plus cher, avec 0,15% de frais de gestion annuels. En revanche vous pourrez le trouver dans deux bons contrats d’assurance-vie, Linxea Avenir et Placement Direct Vie.

Retrouvez nos comparatifs des meilleurs PEA et des meilleurs courtiers en bourse pour investir en réduisant vos frais de courtage !

Investir dans toute l’Europe avec un seul ETF

À moins que vous ne vouliez volontairement investir dans les entreprises allemandes et exclure les autres entreprises européennes, nous vous recommandons plutôt un ETF qui couvre la totalité de l’Europe.

En effet, le DAX n’est composé que de 30 entreprises, ce qui est assez peu pour un ETF. Par ailleurs vous vous exposez à un risque géopolitique centré sur l’Allemagne qui pourrait entraîner une baisse généralisée de l’ensemble des entreprises du DAX. C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé suite au scandale Wirecards. Cette entreprise allemande avait menti sur son activité et en avait gonflé les chiffres. Le prix de l’action est passé de 134 euros à moins de 1 euros en quelques jours !

Depuis ce scandale, la Deutsche Börse, qui gère l’indice a décidé de le faire passé de 30 composantes à 40, comme notre CAC 40 national.

A contrario, avec un ETF européen, vous avez une bien meilleure diversification. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Pour investir dans un compte-titres ou une assurance-vie, privilégiez les ETF sur le Soxx 600, qui investit dans les 600 plus grandes entreprises du continent (Suisse et Royaume Unis compris).
  • Pour investir dans un PEA, il faudra que vous vous rabattiez sur un ETF Eurostoxx 300 ou Eurostoxx 50, qui investissent respectivement dans les 300 et les 50 plus grandes entreprises de la zone euro.

Retrouvez notre article sur les ETF européens pour avoir plus de détails !