Les frais bancaires concernent toutes les opérations débitées par votre banque, selon un tarif fixé chaque année. Il peut s’agir d’un prélèvement lié à un incident, ou de la cotisation de votre carte bancaire. Mais la liste est bien plus longue.

c Alors qui des banques en ligne ou des banques traditionnelles en prélèvent le moins ? On vous révèle nos meilleures astuces pour éviter les frais bancaires !

Les frais bancaires : de quoi parle-t-on ?

Définition des frais bancaires

✅ Les frais bancaires font référence aux opérations débitées par votre banque, conformément à sa tarification en vigueur. 

En d’autres termes, c’est le prix que vous payez en échange de la fourniture d’un produit, d’un service bancaire, ou d’un incident qui se produit sur votre compte.

Qu’est-ce que le relevé annuel des frais bancaires ?

Depuis le 1er janvier 2009, et selon l’article L314-7 du code monétaire et financier, votre banque est tenue de vous envoyer un récapitulatif des frais bancaires qu’elle a prélevés l’année précédente (cotisations, irrégularités, fonctionnement…).

➡️ Mais attention, le relevé annuel de frais bancaires ne concerne uniquement les frais prélevés sur votre compte courant.

Les différents types de frais bancaires

Chaque année, votre banque revoit sa politique tarifaire.

Elle s’oriente sur plusieurs types de frais :

Détaillons sans plus attendre ces différentes catégories de frais. 👇

Les frais d’irrégularité ou d’incident bancaire

Les commissions d’intervention

✅ Les commissions d’intervention sont prélevées par votre banque lorsque vous réalisez une opération au-delà de votre autorisation de découvert.

👉 Dès que vous réalisez une opération irrégulière, la banque vous prélève un montant forfaitaire selon sa tarification en vigueur.

Les banques traditionnelles appliquent souvent le tarif maximum autorisé, soit 8 € par opération.  

À l’inverse, la plupart des banques en ligne ne facturent pas ce type d’incident. 👌

Les agios

✅ Les agios se présentent sous la forme d’un taux d’intérêt. C’est en quelque sorte le coût d’utilisation de votre découvert (autorisé ou non). 

Contrairement aux commissions d’intervention, les agios ne dépendent pas du nombre d’opérations, mais de leur montant total. Ils sont prélevés au premier euro à découvert, et peuvent se cumuler aux commissions d’intervention.

📌 Pour vous donner un ordre d’idée, la banque en ligne Boursorama facture un taux débiteur de 7 % en cas de découvert autorisé et de 16 % pour un découvert non autorisé. 

📌 A contrario, la Caisse d’Epargne applique un taux d’intérêt de 12 % pour un découvert autorisé, et le maximum réglementaire en cas de découvert non autorisé (soit le taux d’usure).

Les incidents de paiement

✅ On parle d’incident de paiement lorsqu’une opération se présente sur votre compte sans provision nécessaire. 

Les frais bancaires liés à ces incidents de paiement peuvent concerner par exemple le rejet d’un chèque ou d’un prélèvement

🚨 Certaines banques traditionnelles vous facturent même le courrier qu’elles envoient pour défaut de provision (rappel de la loi Murcef). Le Crédit Agricole facture par exemple 12,50 € cette lettre d’information, alors que Boursorama l’envoie sans frais supplémentaire.

De plus, on compte parmi les incidents de paiement les frais relatifs à une saisie sur votre compte bancaire (saisie administrative ou avis à tiers détenteur). 

Tableau comparatif des frais d’irrégularité 

Voici un tableau comparatif des frais d’irrégularité et d’incident appliqués par une banque traditionnelle (Crédit Agricole) et ceux appliqués par une banque en ligne (Boursorama).

Types de frais bancairesBanque traditionnelle
(Crédit Agricole)
Banque en ligne
(Boursorama)
Commission d’intervention8 € / opérationGratuit
Agios (découvert autorisé)12 %7 %
Agios (découvert non autorisé)Le maximum autorisé par la loi
(taux d’usure)
16 %
Frais pour un chèque impayé30 € (montant < à 50 €)
50 € (montant > à 50 €)
30 €
Frais pour un rejet de prélèvement20 €20 €
Frais pour l’envoi d’une lettre d’information (compte débiteur)13 €Gratuit
Tableau comparatif des frais d’irrégularité

Les frais liés aux moyens et opérations de paiement

Les cotisations des cartes bancaires

Certaines banques facturent la fourniture de carte bancaire. 

Mais pour la plupart des banques traditionnelles, le coût de la cotisation varie en fonction de la gamme choisie. Ainsi, les cartes dites “premium” ou “haut de gamme” sont souvent plus chères que les cartes classiques. 

1️⃣ Dans une banque traditionnelle, le coût moyen d’une carte est le suivant : 

2️⃣ Du côté des banques en ligne, il n’est pas rare de trouver des cartes gratuites, parfois même indépendamment du niveau de gamme. Par exemple, Fortuneo propose toutes ses moyens de paiement sans frais, de la Fosfo à la prestigieuse carte World Elite. Toutefois, ces cartes bancaires sont accessibles sous conditions de revenu.

Les opérations de paiement

✅ Parmi les frais bancaires, on retrouve le coût relatif aux autres moyens de paiement (tels que les virements, chèques ou prélèvements).

Les virements en ligne classiques sont souvent gratuits, quelle que soit la banque. 👍

Mais les virements instantanés restent facturés par les banques traditionnelles, et gratuits pour les banques en ligne.

Par exemple, chez Boursorama et Fortuneo, les virements instantanés sont gratuits, alors qu’ils sont facturés 1 € à la Banque Populaire ou à la Caisse d’Epargne. 

A noter que des frais de carte bancaire sont payés par les commerçants, même si cela est transparent pour le client.

Tableau comparatif des frais liés aux moyens de paiement

Type de fraisBanque traditionnelle
(Crédit Agricole)
Banque en ligne
(Fortuneo)
Cotisation d’une carte bancaire basique40 € / anGratuit
Cotisation d’une carte bancaire premium130 € / anGratuit
Virement classique (réalisé sur internet)GratuitGratuit
Virement instantané1 € / virementGratuit
Émission d’un virement international (hors SEPA)Frais fixe de 22 € minimum + 0,10 % du montant0,1% min. 23€
Frais d’envoi d’un chéquier à domicile3 €Gratuit
Tableau comparatif des frais bancaires liés aux moyens de paiement

Attention, chez Boursorama par exemple, l’envoi d’un chéquier est gratuit, mais le simple fait d’en commander un vous coûte 5€ (une opération qui n’est généralement pas facturée par les banques traditionnelles).

Les frais des services bancaires

Les frais bancaires liés à la gestion du compte

Contrairement aux idées reçues, les frais de tenue de compte n’ont rien à voir avec un incident de paiement. 

Certaines banques en facturent pour couvrir les opérations nécessaires au fonctionnement de votre compte bancaire. Parfois, les frais de tenue de compte s’appliquent uniquement aux comptes sans mouvement (supérieur à 12 mois d’inactivité).

Une fois encore, les banques en ligne n’en facturent pas, alors que les frais de tenue de compte chez les banques traditionnelles varient entre 15 et 30 € par an selon les établissements.

Antoine
Les conseils de Antoine

Certaines banques en ligne conditionnent la gratuité des frais de tenue de compte à l’utilisation d’une carte bancaire. C’est le cas par exemple d’Orange Bank ou ING. Alors n’oubliez pas de surveiller la brochure tarifaire, vous pourriez être surpris !

Les services d’alertes 

La plupart des banques proposent des services d’alerte par SMS qui sont soumis à une tarification. Ils vous permettent d’être informés sur la situation de votre compte, l’exécution d’une opération, ou le passage à débit. 👍

📌 Chez Fortuneo par exemple, les produits d’alertes SMS sur la situation de votre compte sont gratuits. 

📌 Au Crédit Agricole, la tarification des alertes varie entre 0,50 € et 1,75 € par mois. Toutefois, certains packages payants vous permettent aussi d’accéder à ces services, sans frais supplémentaires.

Les frais bancaires en cas de succession

Tous les établissements bancaires facturent des frais de gestion à l’ouverture d’un dossier de succession. 

Cette tarification évolue souvent en fonction des avoirs détenus dans l’établissement bancaire : plus ils sont importants, plus c’est cher !

📌 Chez Boursorama par exemple, vous ne serez pas facturé en cas de décès jusqu’à 20 000 € d’avoirs, les frais s’élèvent à 250 € au-delà.

📌 Au Crédit Agricole, la facture peut grimper jusqu’à 600 € pour un encours supérieur à 75 000 € !

Tableau comparatif des frais liés aux services bancaires

Types de fraisBanque traditionnelle
(Crédit Agricole)
Banque en ligne
(Boursorama)
Frais de tenue de compte15 – 30 €Gratuit
Alertes par SMS0,50 € – 0,75 €Gratuit
Ouverture d’un dossier de succession600 € maximum250 € maximum
Tableau comparatif des frais liés aux services bancaires

Les frais bancaires en cas d’emprunt ou d’épargne

Les frais liés au crédit

La tarification d’un prêt bancaire ne s’arrête pas à son taux d’intérêt. 

👉 Les frais bancaires liés au crédit, regroupent aussi :

  • Les frais de dossier ;
  • La réédition de documents ;
  • Les changements de conditions du prêt, avec avenant ;
  • Les opérations de gestion (changement de date d’échéance ou mainlevée de nantissement par exemple).

Aussi, si vous détenez un crédit dans une banque traditionnelle telle que le Crédit Agricole, une mainlevée hypothécaire vous sera facturée 105 €. Chez Boursorama, cette opération vous coûte 80 €.

Les frais liés à l’épargne

Dans les cas suivants, votre épargne peut aussi générer des frais bancaires :

Par exemple, le transfert sortant d’un Plan d’Epargne Logement est facturé 80 € au Crédit Agricole, et 50 € chez Boursorama. 

Toutefois, si vous détenez un PEL dans une banque traditionnelle, cette facturation ne devrait pas vous faire renoncer au transfert dans une banque en ligne. En effet, les offres de bienvenue des banques en ligne compensent souvent les frais de transfert des banques traditionnelles. 👌

Tableau comparatif des frais bancaires liés au crédit et à l’épargne

Types de fraisBanques traditionnelles
(Crédit Agricole)
Banques en ligne
(Boursorama)
Réédition d’un tableau d’amortissementDe 30 à 40 €30 €
Mainlevée hypothécaire105 €80 €
Transfert d’épargne bancaire80 €50 €
Droits de garde25 € / an +  5 € annuel / ligneGratuit
Tableau comparatif des frais liés au crédit et à l’épargne

Comment éviter les frais bancaires ?

➡️ Il existe souvent des solutions stratégiques pour éviter, ou restreindre les frais bancaires. Dans certains cas, il s’agit d’adopter un nouveau comportement. Dans d’autres, il faudra tout simplement changer de banque.

On vous explique ! 👇

Fuir les frais d’irrégularité, ce n’est pas si compliqué

✅ Dans la majeure partie des cas, les frais d’irrégularité et d’incident sont plus chers chez les banques traditionnelles que chez les banques en ligne. 

➡️ Néanmoins, vous pouvez limiter ce type de frais en agissant différemment comme :

  • Troquer votre carte classique contre une carte à consultation de solde ;
  • Activer les alertes de dépassement par SMS ;
  • Adopter le système de la réserve d’argent.
💡 Quelle banque en ligne pour éviter les frais d’irrégularité ?

Concernant les frais d’irrégularité, Boursorama et Fortuneo se rapprochent de près d’une gratuité totale !

Viser la gratuité des moyens de paiement

Ce n’était pas le cas il y a 10 ans, mais désormais, il est très simple de trouver une banque en ligne qui vous propose une carte gratuite. Aussi, des alternatives telles que l’utilisation d’une carte virtuelle ou encore le paiement mobile vous permettent d’éviter les frais bancaires des moyens de paiement.

💡 Quelle banque en ligne pour éviter les frais des moyens de paiement ?

Avec des revenus mensuels supérieurs à 4000 €, l’offre Fortuneo World Elite fait l’unanimité. Sinon, vous apprécierez la gratuité de la carte Boursorama Ultim ainsi que la carte virtuelle Revolut.

Comment épargner et investir à moindres frais ?

✅ Côté épargne, il n’y a pas de secret pour limiter les frais : il faut comparer.

Si l’offre de l’épargne réglementée est la même partout, ce n’est pas le cas de l’assurance vie ou de l’épargne financière. 

➡️ Ainsi, vous devrez vous focaliser sur les frais de courtage, mais aussi sur la tarification globale pour une assurance vie (droits d’entrée, frais de gestion, frais d’arbitrage…).

💡 Quelle banque en ligne pour éviter les frais d’épargne ?

Le compte titre de Bforbank possédait la tarification la plus avantageuse en termes de frais de courtage. Mais depuis sa refonte fin 2023, la Bourse n’est plus accessible aux nouveaux clients. Pour détecter la meilleure assurance vie, nous vous conseillons de vous orienter vers un courtier spécialisé.

Conclusion : 4 points à retenir sur les frais bancaires

  • Les frais bancaires ne sont pas toujours synonymes d’incident ou d’irrégularité ;
  • Votre banque est tenue de vous envoyer chaque année un récapitulatif des frais bancaires prélevés sur votre compte courant ;
  • La plupart du temps, les banques en ligne sont bien plus compétitives que les banques traditionnelles en matière de frais bancaires ;
  • Pour limiter les frais, vous pouvez adopter un comportement adapté ou changer de banque, après avoir comparé les offres.
Quel est le montant maximum de frais qu’une banque peut prélever ?

Selon la règlementation, votre banque doit respecter un plafond de 8 € par opération et 80 € par mois en ce qui concerne le prélèvement de commission d’intervention. Mais ce plafond ne concerne pas l’ensemble des frais bancaires (agios, cotisations, services…).

Quelle est la banque où il y a le moins de frais ?

Globalement, les banques en ligne sont moins chères que les banques traditionnelles (toutes catégories confondues). Parmi elles, Boursorama est élue banque la moins chère pour la 15ème année consécutive.

Puis-je me faire rembourser le prélèvement de frais bancaires ?

Vous parviendrez parfois à obtenir un remboursement de vos frais bancaires. C’est notamment le cas lorsque les frais résultent d’une fraude avérée ou s’ils sont supérieurs au plafond réglementaire. Vous pouvez aussi tenter une demande de rétrocession à titre exceptionnel ou commercial, mais rien ne vous garantit qu’elle soit acceptée.

Fortuneo ou BforBank ?

Réponse dans notre article : BforBank ou Fortuneo : comparatif 2023.

Fortuneo ou Boursorama ?

Réponse ici : Fortuneo ou Boursorama ? Notre comparatif 2023.

Comment trouver la banque la moins chère ?

En consultant notre sélection des banques les moins chères en 2024 !