Les ETF se sont largement rependus depuis la fin des années 2 000. Grâce à leurs frais réduits, ils sont désormais devenus les outils de prédilection des investisseurs partout dans le monde.

Les premiers ETF répliquaient les indices boursiers les plus courants : le S&P 500 ou le CAC 40 par exemple. Ces indices sont tous simplement pondérés en fonction de la capitalisation boursière des entreprises : plus une entreprise est grosse et plus elle aura de poids dans l’ETF.

Les ETF Smart Beta introduisent une forme « d’intelligence » dans la sélection et la pondération des actions au sein de l’ETF. Un ETF Smart Beta suit une stratégie d’investissement algorithmique, définie par des règles mathématiques. Cela permet aux investisseurs de répondre à différents objectifs de gestion. Faisons le point sur ces stratégies.

Les stratégies Smart Beta

Plusieurs stratégies d’investissement sont communément implémentées par les ETF Smart Beta. Certaines cherche à réduire le risque de votre placement quand d’autres visent à maximiser la distribution de revenus. Voici les plus courantes.

Les ETF à dividendes

Le dividend investing est une stratégie d’investissement qui consiste investir dans les seules entreprises qui versent des dividendes élevés et réguliers.

Un ETF quality Dividend ou Select Dividend va donc filtrer les actions de l’indice de référence pour ne garder que celles qui versent des dividendes supérieurs à la moyenne.

Hugo
Les conseils de Hugo

Les ETF d’entreprises à forts dividendes sont particulièrement bien adaptés aux personnes qui ont déjà un capital constitué et qui cherchent à en tirer un revenu régulier. C’est, par exemple, un placement intéressant pour un complément retraite.

Les ETF minimum volatility

Les placements boursiers sont connus pour être volatils. Les fluctuations à la baisse des actions représentent un risque de perte en capital. L’objectif des ETF Minimum Volatility ou Minimum Variance est de réduire le plus possible la volatilité d’un portefeuille d’action. Pour y parvenir, l’ETF va sélectionner les entreprises les moins volatiles. Il va aussi combiner des actions dont le cours de bourse est décorrélé pour réduire volatilité globale du portefeuille.

Hugo
Les conseils de Hugo

Les ETF à faible volatilité sont particulièrement pertinents si vous avez un objectif d’investissement à court terme. Si les marchés baissent alors que vous avez besoin de votre argent, votre portefeuille résistera bien au choc et limitera vos pertes. Pour pus d’efficacité, vous pouvez aussi les associer à des ETF obligataires.

Les ETF value

Le value investing est une stratégie d’investissement qui consiste à investir dans des actions sous valorisées. L’idée derrière cette méthode d’investissement est la suivante : si les fondamentaux de l’entreprise sont bons mais que le prix de l’action est bas alors, tôt ou tard, le prix de l’action s’ajustera à la hausse pour refléter la valeur intrinsèque de l’entreprise.

Les ETF Growth

Le growht investing cherche aussi à maximiser la performance, mais cette fois-ci en investissant dans les entreprises en forte croissante. Cette stratégie va donc privilégier les entreprises technologiques, les entreprises innovantes ou encore les biotechs. Cette stratégie d’investissement est intéressante pour un investissement de long terme. Attention toutefois, ces ETF sont généralement plus volatils que la moyenne.

Les autres ETF Smart Beta

Pour finir, mentionnons d’autres types d’ETF smart Beta. Les ETF Momentum implémente une stratégie de suivie de tendance. Cela signifie qu’ils vont prioriser les actions qui ont récemment mieux performé que les autres. On peut aussi citer les ETF Equal Weight, qui vont simplement investir en quantités égales dans chaque entreprise d’un indice donné. Ces ETF favorisent ainsi les plus petites entreprises.

Comment investir dans des ETF Smart Beta ?

Malheureusement, rares sont les ETF Smart Beta qui sont éligibles au PEA. Ils sont aussi assez peu disponibles dans les contrats d’assurance-vie. Si vous voulez avoir accès à une large gamme d’ETF, nous vous recommandons ainsi d’ouvrir un compte-titres.

N’hésitez pas à consulter notre comparatif des meilleurs brokers pour investir en minimisant les frais de courtage.

Sélection des meilleurs ETF Smart Beta

Nous avons sélectionné plusieurs ETF smart Beta. Parmi nos critères de sélection, nous avons privilégié les ETF qui ont l’indice d’investissement le plus large. C’est pourquoi nous avons principalement retenu des ETF Monde. Non seulement cela apporte une large diversification à votre portefeuille, mais, de plus, les stratégies Smart Beta sont plus efficaces quand l’univers d’investissement initial est vaste.

ETF ISIN Description Frais de gestion
Lyxor Russell 1000 Growth FR0011119171 Growth investing sur les actions américaines. 0,19%
Amundi MSCI Europe GROWTH LU1681042435 Growth investing sur les actions européennes. 0,35%
iShares Edge MSCI World Minimum Volatility IE00B8FHGS14 Minimum volatilité, actions monde. 0,30%
iShares Edge MSCI World Value Factor IE00BP3QZB59 Value investing, actions monde 0,30%
iShares Edge MSCI World Momentum Factor IE00BP3QZ825 Momentum, actions monde. 0,30%
Lyxor STOXX Europe Select Dividend 30 LU1812092168 Dividend investing, actions européennes. 0,30%
iShares MSCI World Quality Dividend IE00BYYHSQ67 Dividend investing, actions monde 0,38%
Sélection des meilleurs ETF Smart Beta

FAQ

Comment décrypter le nom d’un ETF ?

Le plus simple est de prendre un exemple : « Lyxor Core MSCI World (DR) UCITS ETF – Acc » :
Lyxor Core : nom de l’émetteur / société de gestion. Ici « Core » est une gamme d’ETF de Lyxor.
MSCI WORLD : nom de l’indice de référence répliqué et stratégie.
(DR) : signifie « Direct Replication » soit une réplication physique et non pas synthétique.
UCITS ETF : Indique que l’ETF est conforme à la directive UCITS.

La dernière partie concerne les dividendes :
« Acc » ou « C » en anglais « Accumulating » : les dividendes dégagés par l’ETF sont capitalisés.
« Dist. » ou « D » pour « Distributing » : ils sont distribués.
« C/D » : les deux sont possibles.